top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] System Shock


Disponible le 30 mai sur PC, et plus tard sur PlayStation et Xbox, System Shock est le remake du jeu du même nom sorti en 1994, développé par Nightdive Studios, et édité par Prime Matter, qui nous plonge dans les profondeurs de l'espace, dans la station Citadel, où un IA psychotique a transformé l'équipage en une armée de cyborgs et de mutants, et qui souhaite désormais faire de même avec la Terre. Un jeu où l'on va devoir survivre, et arrêter cette IA, afin de sauver sa peau, et celle des autres humains. Et après avoir parcouru les couleurs de cette station hostile, il est temps pour nous de donner notre avis sur ce remake.

Trailer du jeu

System Shock est le remake intégral du jeu de 1994, où l'on va devoir prendre le contrôle du dernier survivant de la station. Et survivre à SHODAN, l'IA psychotique qui a pris le contrôle de la station Citadel et transformé son équipage en une armée de cyborgs et de mutants. Pour pouvoir arrêter cette IA, notre but va être tout simple. Explorer de fond en comble la station, afin de trouver un moyen de la détruire. Et par la même occasion, sauver la Terre.


Le jeu ne proposera aucun objectif précis. On sera livré à nous-même dans cette station, où de nombreux cyborgs et mutants nous attendront dans les couloirs, afin de nous faire la peau. Sans oublier les différents systèmes de sécurité contrôlés par SHODAN. On va donc parcourir les pièces et les couloirs de la station, afin d'ouvrir de nombreuses portes, jusqu'à atteindre l'ascenseur qui nous mènera à l'étage suivant, où l'on recommencera notre fouille minutieuse de chaque pièce.

Sur notre route, on sera souvent bloqué par de nombreuses portes fermées. Pour les déverrouiller, il y aura plusieurs solutions. La classique, trouver le badge qui permettra d'ouvrir les portes. La plus recherchée, résoudre des énigmes. La solution qui consistera à trouver un code d'accès. Et pour finir, améliorer son système dans un monde virtuel, afin d'avoir accès à de nouveaux lieux. Une fois qu'on aura débloqué tous les accès d'un étage, il ne nous restera plus qu'à trouver les différentes caméras de sécurité, afin de baisser le système de sécurité à 0%. Ensuite, on prendra l'ascenseur, qui nous mènera dans un lieu encore plus hostile, avec de nouvelles portes, et de nouvelles énigmes.


En fouillant les différentes pièces de la station Citadel, on mettra la main sur de nombreuses ressources. On aura les ressources classiques, comme les pods de soin, d'endurance, ou encore de vision. Ensuite, on aura les munitions, ainsi que les diverses armes de poings ou de corps à corps. Parmi ces armes, on aura des fusils, des pistolets, des tasers, des mitraillettes, des clés anglaises, et bien d'autres encore. On aura aussi diverses grenades, très utiles face aux énormes cyborgs. Parmi les ressources, on aura aussi de nombreux médias, qui vont nous permettront d'en savoir plus sur ce qui s'est passé dans la station. Mais aussi, pour découvrir les codes de certaines portes. Pour finir, on aura les ressources recyclables. Ces dernières ne serviront à rien. On devra juste les vaporiser, afin de pouvoir les jeter dans la machine à recycler, et récupérer quelques crédits. Les crédits permettront d'acheter des munitions, des pods, ou encore, des charges d'énergie. Malheureusement, dans chaque étage, il n'y aura qu'une seule machine à recycler. Et très peu de distributeurs de munitions et de pods. Il faudra donc souvent économiser ses balles et ses pods.

En explorant la station, on trouvera aussi des puces qui nous permettront d'améliorer notre personnage. Ces dernières serviront principalement à ajouter des compétences passives ou actives, comme une lampe frontale, un radar, ou encore, un système biologique. Les puces à compétence active utiliseront de l'énergie. Il faudra donc les activer à bon escient, pour ne pas trop utiliser son énergie, qui sera souvent difficile à recharger.


L'aventure de System Shock est parfois brouillonne. À de nombreuses reprises, on va se mettre à explorer les différentes pièces d'un étage, afin de comprendre notre mission. Et après quelques heures à revoir, encore et encore, les mêmes lieux, on va finir par trouver la solution. Heureusement, une fois que les ennemis seront morts, ils ne réapparaîtront plus. Nous laissant la possibilité d'explorer sans danger la station. Bon, parfois, il y aura quelques pièges que l'on ne verra pas venir. Mais ça restera, la plupart du temps, très calme.

System Shock est un remake d'un jeu sorti en 1994. Et en 29 ans, les jeux vidéo ont bien changé. Et le jeu de Looking Glass Studios a eu le droit à une refonte totale, avec de nouveaux graphismes HD, de nouveaux contrôles, une interface améliorée et de nouveaux sons et musiques. Tout ceci pour nous faire oublier le côté DOOM de 1993, qui était le style graphique de nombreux jeux en 1990. Cette refonte est une réussite de la part Nightdive Studios, qui nous offre un jeu sublime, avec des biomes très variés, et une vue sur Saturne, qui nous donne envie de se poser devant la fenêtre, et de ne plus bouger. Certes, il y a quelques défauts, comme les mutants pas très jolis, avec un visage pixelisé. Mais ça reste une très belle refonte. De plus, l'actrice de doublage originale de SHODAN prête sa voix pour ce remake. Ce qui apporte un peu plus d'authenticité à ce remake. Surtout pour ceux qui ont été troublés par cette IA en 1994.


Pour conclure, System Shock est un remake réussi, qui plaira aux fans du jeu d'origine. Mais pas seulement. Les amateurs de survival/horror vont adorer parcourir les différents étages de la station Citadel, et découvrir cette IA psychotique, qui rappelle un peu la reine rouge du film Resident Evil. Malheureusement, le manque d'objectifs ou d'aides, gâche parfois l'aventure. On se retrouve souvent à tourner en rond. Un petit défaut qui pourrait rendre fou plus d'un joueur.


365 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...