• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Pretty Girls Four Kings Solitaire


On n'arrête plus le studio indépendant Zoo Corporation, avec sa série de jeux Pretty Girls. Après le Mahjong, le casse-briques, ou divers jeux de cartes. C'est au tour du Four Kings Solitaire, un jeu de solitaire un peu particulier, de rejoindre le catalogue de jeux de Zoo Corporation, qui, comme à son habitude, met en valeur des jeunes femmes sexualisées, pour le bien de ... On ne sait toujours pas. Mais comme on dit toujours, il en faut pour tous les goûts. Et cela ne nous empêche pas de donner notre avis sur cet énième jeu.

Trailer du jeu

Les mois se suivent et se ressemblent pour le studio indépendant Zoo Corporation. Et malgré le peu d'engouement de notre part à tester les jeux Pretty Girls. On se lance tout de même dans cet exercice, qui s'annonce, une fois de plus, délicat. Zoo Corporation touche un public bien particulier. Et ça, on l'a bien compris depuis le premier Pretty Girls. Mais on ne va pas s'arrêter à ça. Car, tout le monde à bien le droit à son petit test. Et même si la note n'évoluera sûrement jamais. La réalisation d'un test peut toujours aider les futurs joueurs à se faire un avis sur les jeux du catalogue de Zoo Corporation.


Cette fois-ci, les jeunes femmes de Pretty Girls se lancent dans une toute nouvelle partie de cartes. Malgré l'affection qu'elles portent à leur paire. Pretty Girls Four Kings Solitaire ne demandera pas de trouver des paires, comme dans le Mahjong. Dans ce jeu, il va surtout falloir trouver les bonnes cartes, pour venir à bout des piles. Comme dans un solitaire, on va devoir prendre des cartes dans le talon, puis les poser sur une des piles, ou les mettre au rebut pour les utiliser plus tard, ou les remettre dans le talon.

Le jeu propose 5 modes de difficultés, allant de "Very Easy" à "Very Hard". Même si les jeux Pretty Girls mettent en avant des jeunes femmes aux formes généreuses, le Very Hard en question, c'est bien la difficulté. Donc, calmez vos ardeurs. Dans chaque partie, on va avoir le temps de terminer nos piles, sans vraiment se presser. Le but, terminer, tout simplement. Une fois qu'on a terminé une partie, selon la difficulté, on va débloquer une nouvelle fille, ou une nouvelle tenue d'une fille. Oui, on ne change pas une équipe qui charme chez Pretty Girls.


Pour débloquer les filles ou tenues, il va falloir terminer plusieurs parties, selon les différentes difficultés du jeu. Une fois qu'on aura toutes les jeunes filles à nos côtés, on pourra commencer à s'amuser avec elles. Bon, comme toujours, on parle du Diorama. La possibilité de mettre en scène les filles dans leurs tenues, pour créer des scènes fixes, qui ne servent à rien, comme toujours.

On ne va pas faire un paragraphe d'une heure sur les graphismes, la jouabilité, la bande-son. Car depuis le premier Pretty Girls, rien n'a changé. Seul le jeu mis en avant change. Pour le reste, on a nos jeunes femmes sexualisées, pour le plus grand bonheur des amateurs de cartes. Car on le sait tous. Les jeux de Zoo Corporation sont là pour que les amateurs de Four Kings Solitaire puissent enfin avoir un jeu de solitaire. On en voit tellement peu.


Pour conclure, inutile de tourner autour du pot. Pretty Girls Four Kings Solitaire est un jeu à l'image des autres jeux de Zoo Corporation. Et comme toujours, il vise toujours un public assez particulier. Bien sûr, il en faut pour tous les goûts. Et si Zoo Corporation continue de développer ce genre de jeux. C'est que le public est un minimum là.


114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout