• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Ikai


Disponible le 29 mars sur PC, Xbox One, Xbox Series, PlayStation 4, PlayStation 5 et Nintendo Switch, Ikai est un survival/horror développé par Endflame, et édité par PM Studios, où on va tenter de survivre face aux démons de contes japonais. Et après avoir repoussé les ennemis, il est temps pour nous de donner notre avis.

Trailer du jeu

Ikai est un jeu d'horreur qui nous raconte l'histoire d'une jeune prêtresse d’un sanctuaire, restée seule pour le week-end. Malheureusement, protéger seule un sanctuaire ne sera pas de tout repos. Surtout quand des Yokaï s'invitent dans les lieux. Notre mission est de tout mettre en œuvre pour les repousser.


Dans Ikai, plusieurs objets vont être maudits. Pour les libérer de cette emprise maléfique, il faudra confectionner des sceaux dessinés à la main. Seulement, l'ennemi n'est jamais loin, il ne faudra donc pas rester sur place pour le confectionner. Pour créer le seau, muni d'un pinceau de calligraphie, il suffira de suivre le modèle. Pas simple à première vue, car on n’a pas une longue marge pour dépasser. Du coup, si on rate notre sceau, on perd un temps fou. Car on doit tout recommencer. Et c’est encore pire au clavier et souris. Car c’est très sensible, surtout pour les arrondis. Le principal, c'est de prendre son temps et de changer souvent d'emplacement, afin d'éviter de se faire prendre par les ennemis.

Entre-temps, certains ennemis nous donneront du fil à retordre. Car si on arrive facilement à recréer le sceau, il faudra le placer aux différents endroits qui vont permettre de les repousser. Mais ils sont prêts à tout pour nous poursuivre. Il faudra donc faire preuve de calme, de patience et de discrétion pour atteindre notre but. Et dans le cas contraire, si la discrétion n'est pas envisageable, il faudra prendre ses jambes à son cou, et partir en courant vers l'objectif.


Ikai n'est pas seulement un jeu de survie. Le jeu nous demandera d'utiliser nos méninges, afin de résoudre des puzzles. Malheureusement, il n'y aura aucun objectif. C'est à nous de toujours comprendre, ou et comment avancer dans l'aventure. Parfois, notre prêtresse nous dira ce qu'il faut faire. Mais pas toujours. Du coup, on perdra un temps fou à comprendre ce qu’il faut faire.

Tout au long de notre aventure, on pourra récolter 3 types d'objets à collectionner. En premier, des objets qui nous donnent des informations sur la prêtresse ou encore le sanctuaire. Ensuite, il y a des objets sur les Yokaï. De vieux manuscrits nous racontant chaque histoire des Yokaï qui berce les légendes japonaises. Pour finir, les lettres. Très importantes pour les détails de l'histoire. Derrière l'aspect Survival/horror, Ikai propose une histoire intrigante qu'on prend plaisir à découvrir. Mais il faut avancer dans l'histoire afin de la découvrir.


Ikai nous plonge dans un univers japonais très bien représenté. Entre les minka, l'éclairage, l'ambiance, l'écriture, et même les démons. Tout est réuni pour nous faire voyager dans le folklore japonais. Sans oublier l'ambiance, avec les musiques et les prières, ça fonctionne parfaitement. Ikai nous plonge à merveille dans son ambiance démoniaque. De plus, le jeu propose un doublage japonais, ce qui est rare dans un jeu indépendant. Ce qui ajoute un petit plus à l’immersion.


Pour conclure, généralement, on en a marre de voir des Survival/horror où il faut fuir les ennemis à tout-va. Cependant, Ikai est différent. Sa culture, son gameplay et ses nombreux détails, donnent un coup de fraîcheur très agréable à ce style de jeu. Certes, le manque d'objectif ou de conseils fait parfois qu’on tourne en rond. Mais mis à part ces détails, le jeu reste très agréable et immersif, et comblera les fans des mythes et légendes japonaises.


154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout