• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] FixFox


Disponible le 31 mars sur Steam. FixFox est un petit jeu d'aventure, qui nous raconte l'histoire de Vix et sa boîte à outils, Tin, qui vont parcourir l'espace pour réparer tout ce qui peut être réparé. Développé par Rendlike, et édité par Joystick Ventures. On a sorti le tournevis, pour devenir bricoleur interstellaire, le temps d'un test.

Trailer du jeu

FixFox est un jeu d'aventure de science-fiction où l'on incarne Vix, un mécanicien spatial malchanceux, qui s'écrase sur une planète mystérieuse où les outils sont interdits. Accompagné de sa fidèle boîte à outils Tin, Vix parcourt la planète Karamel, pour aider les habitants de ce lieu à réparer leurs appareils, avec les moyens du bord. Tout en cherchant à quitter cette planète, ou les outils de réparation sont le mal.


On démarre notre aventure dans notre petite station spatiale. Les premiers pas de FixFox vont nous permettre de comprendre les bases du jeu. C'est-à-dire, la réparation. Grâce à nos outils, tels que le tournevis, ou encore le scotch, on va pouvoir réparer divers objets. Malheureusement, après un bref tutoriel, notre station spatiale va s'écraser sur la planète Karamel. Un lieu où les tournevis et autres outils sont totalement interdits. Malheureusement, pour quitter ce lieu, il va falloir trouver des outils pour réparer notre module. Mais en attendant que ce jour arrive, on va devoir parcourir la planète, pour trouver des objets qui serviront à réparer ce qu'on peut réparer.

Pour progresser dans FixFox, il suffira simplement de suivre la suite de quêtes, qui pour la plupart, vont nous demander d'explorer la planète, et de trouver comment réparer un aspirateur, ou un drôle d'ordinateur. Nos débuts sur cette planète vont être très rapides. Car, à peine arrivé, on va devoir se remettre au boulot. Mais avec les moyens du bord, comme des pièces qui serviront de tournevis, des sparadraps qui remplaceront le scotch, ou encore, une brosse à dent, pour nettoyer la poussière. Malheureusement, on ne pourra pas utiliser les objets découverts sur cette planète, comme on le souhaite. Avant de pouvoir utiliser une pièce ou autre, comme objet de réparation, il faudra montrer l'objet à un oracle, qui l'identifiera, et nous expliquera ses diverses utilités. Une fois l'objet identifié, on pourra s'en servir pour réparer.


Sur cette planète, on sera surveillé de très près. Et à chaque nouvelle découverte d'objets, un compte à rebours va s'enclencher. Une fois qu'on aura découvert trop d'objets, des machines viendront nous retirer certains de nos objets de notre inventaire. Heureusement, avant que ça n'arrive, on aura déjà récupéré pas mal d'objets. Mais plus on va les faire venir, plus ils vont nous retirer d'objets.

La planète Karamel est très grande. Et la parcourir à pied prend une éternité. Mais très vite, on va découvrir un petit scooter marchand à la banane. Ce dernier va nous servir de véhicule pour parcourir la planète. Bien sûr, il faudra le réparer avant de l'utiliser. Pendant notre exploration, on fera la rencontre de divers robots. Certains voudront qu'on les aide. D'autres nous échangeront des objets contre d'autres objets, à la manière d'un troc. Un système intéressant, qui permet d'échanger un objet peu utile, contre des objets souvent sollicités lors des réparations. Parfois, en aidant les robots, ou simplement en échangeant un petit repas avec eux, on aura un petit indice sur notre prochaine destination.


FixFox est un jeu très calme. On va passer notre temps à explorer et à réparer des objets. Malheureusement, même si la planète Karamel est très vaste. On va très vite avoir la sensation qu'on fait toujours pareil, dans ce monde pixelisé. Et une fois qu'on commence à découvrir tous les objets, et les différentes méthodes de réparation, on n'a plus rien à découvrir. Et c'est dommage. Car le concept est original. Et avec un peu plus de diversité dans le gameplay, on aurait vraiment pu passer un moment agréable.

Pour conclure, l'aventure de FixFox est originale. Que ce soit le troc, le système de réparation, ou même, l'identification des objets. Tout est bien pensé. Malheureusement, après quelques heures de jeu, on a l'impression de toujours faire la même chose. Ce qui gâche un peu l'aventure. Avec un peu plus d'objets, et quelques énigmes supplémentaires lors des réparations, on aurait apprécié notre voyage spatiaux-réparateur. De plus, l'absence de VF vient mettre le coup de massue que le jeu ne méritait pas. Et avec ces petits défauts, il aura du mal à trouver son public.


138 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout