• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Dead Man´s Diary


Disponible le 30 février sur PC, Dead Man´s Diary est un jeu de survie, développé et édité par les spécialistes de jeux de simulation, TML-Studios. Dans ce jeu, on devra aider un homme à survivre dans les rues d'une terre fragilisée par les bombardements nucléaires. Mais cette reconversion pour le studio porte t'elle réellement ses fruits ? C'est ce qu'on est parti découvrir lors de notre test.

Trailer du jeu

Dans Dead Man´s Diary, en l'an 2000, plusieurs bombes nucléaires ont été lâchées sur la planète, afin de mettre un terme à la vie. Seules quelques personnes ont réussi à se réfugier à temps dans des Bunkers, ce qui leur a permis de survivre. Mais 15 longues années plus tard, la surface n'est toujours pas envisageable, et les vivres commencent sérieusement à manquer. Pour remédier au problème, ils tirent au sort quelques personnes pour les renvoyer à la surface.


Le jeu nous raconte donc l'histoire d'un homme qui n'a pas eu de chance lors de ce fameux tirage. Renvoyé à la surface, les yeux bandés, et éloigné du Bunker, afin qu'il n'y revienne pas. Abandonné sans vivre, ni médicaments, en plein milieu de la nuit, ses chances de survie sont faibles. Pourtant, il ne se laisse pas abattre, et tente de survivre coûte que coûte.


Dans Dead Man's Diary, il faudra donc aider notre survivant à trouver le nécessaire à sa survie. Cependant, chaque lieu rencontré sera hostile, il faudra donc régulièrement changer de lieux. On va donc parcourir diverses zones comme des forêts, des villes ou des complexes industriels, pour lui donner des chances de survivre.

Pour la survie de notre homme, on va devoir fouiller chaque recoin des villes ou des maisons, afin de trouver de quoi manger et boire, trouver des médicaments, et de quoi se préparer un petit campement provisoire. Cependant, toute la planète a été touchée par de nombreuses armes nucléaires. Il est donc possible que les vivres soient touchés. Pour en être sûr, muni d'un détecteur de radiations, il faudra tester chaque aliment et boissons pour savoir si elles sont saines, afin de les prendre avec nous pour les consommer ultérieurement. Heureusement, l'alcool, les tissus ou autres objets ne sont pas concernés, on peut donc les prendre librement selon nos disponibilités.


Pour passer la journée, et s'enfuir de ces lieux hostiles, il faudra se créer un petit camp de fortune. Pour les créer, il est obligatoire de fouiller chaque zone dans ses moindres recoins, jusqu'à la moindre petite caisse. Ce qui nous permettra de rassembler les éléments nécessaires à sa fabrication. Généralement, il y a un lit et un feu de camp. Et ces derniers vont nous permettre de nous reposer, ainsi que de confectionner des médicaments ou encore de la nourriture grâce à tout ce que l'on a trouvé en chemin. Mais encore une fois, il faudra tout fouiller, afin d'avoir de quoi les confectionner.

Dans un premier temps, le concept est plutôt répétitif. Mais plus on avance dans l'aventure, plus on va découvrir de nouvelles choses à faire, comme la fabrication dans un atelier. Ce qui permettra d'augmenter nos chances de survie. Le masque à gaz, pour se protéger des radiations. Et surtout, beaucoup de puzzles à résoudre. Il faudra seulement être patient. Ce qui casse un peu l'effet de répétition. Mais dans l'ensemble, on finit toujours par faire la même chose. Fouiller sans relâche, et sans perdre de temps. Car les zones sont tout de même limitées. Donc, si on bloque trop dans un endroit, on risque de mourir par manque de vivres. Mais pas de quoi paniquer. Car du côté de la nourriture et de la boisson, on a ce qu’il faut normalement. Mais ça peut arriver.


Tout au long de l'aventure, on démêlera de plus en plus l'intrigue et on en apprendra plus sur différents survivants qui sont passés ici avant nous. Et c'est très plaisant de voir autre chose. Plus tard dans l'aventure, on découvrira le mode photo. Et il y a plein de belles choses à voir dans le jeu. Mais pour en profiter, comme dans un photomaton, il faudra mettre la main sur des piécettes. En réalité, cela ne sert strictement à rien. Mais c'est un concept original qu'on a voulu souligner.


On doit avouer que sur le coup, on avait peur de la reconversion de TML-Studios, qui sont généralement plus tournés vers les jeux de simulation. Et au final, le retour est incroyable. Ils ont réussi à sortir de leur zone de confort. Et pour nous, le pari est plus que réussi. Une fois lancé dans l'aventure, on a envie de continuer.

Dead Man's Diary nous propose un univers post-apocalyptique très réussi. Les villes abandonnées. L’univers, totalement ravagé par les bombes. On est vraiment immergé dans ce monde post-apocalyptique. Et c’est assez bluffant par moments. Bien sûr, le jeu est très loin d’un AAA. Mais il n’a pas à rougir. D'autant plus que TML-Studio font preuve de beaucoup de talent. Comme on a pu déjà le voir dans les autres jeux du développeur. Il n'y a pas de bande-son pour nous accompagner lors de cette aventure. Mais ça marche très bien. Car même si le monde a subi des radiations, il y a encore de nombreuses choses à entendre, comme les animaux, pour ne citer qu’eux. Sans oublier notre survivant, très bavard, qui casse l'ennui.


Pour conclure, au début, on avait très peur de voir le studio se reconvertir en changeant de style. Mais le résultat est plus que satisfaisant. La survie est bien dosée et réaliste. On a beaucoup de lieux à découvrir. Des améliorations à faire. Et pendant l’aventure, on se pose beaucoup de questions sur le pourquoi du comment. Un jeu très agréable, qui mérite d'être découvert par tous.


161 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout