• Couple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Samurai Riot


Disponible depuis le 1 juin sur Nintendo Switch, Samurai Riot est un Beat’em up coopératif 2D, développé par Wako Factory, et édité par Hound Picked Games, qui nous plonge dans une histoire aux choix moraux pas toujours évident, dans un univers japonais, ancien et moderne en même temps. Un beat'em up arcade comme on les aime, qu'on a parcouru, pour tenter d'y découvrir une des 8 fins, le temps d'un test.

Trailer du jeu

Samurai Riot est un Beat’em up coopératif 2D avec un système de jeu en coopération unique qui récompense le jeu en équipe ! Dans ce jeu, on va devoir parcourir les différents niveaux, et faire des choix qui impacteront notre aventure au fur et à mesure de notre progression.


Avant de commencer une partie, on va devoir faire le choix de son combattant. Le jeu en propose seulement 2. D'un côté, on a la jeune combattante, Sukane, accompagnée de son fidèle Kitsune, Azu. De l'autre, le vieux samurai, Tsurumaru, qui, en plus de se battre au sabre, peut lancer des grenades. Après avoir fait le choix de son personnage, on va devoir choisir l'école de notre combattant, parmi 12 écoles. Chaque école propose d'améliorer certaines stats du combattant. Au début du jeu, seulement 5 écoles sont disponibles. Pour débloquer les autres, il faudra récolter des pièces lors de nos parties, et relancer une partie en achetant une nouvelle école.

Une fois que l'on a fait nos choix, il est temps de partir au combat. Samurai Riot est un Beat'em up classique, avec divers attaques à effectuer sur les nombreux ennemis qui se mettront en travers de notre route. Si on souhaite jouer en coop, une jauge de coopération va permettre de débloquer la Furie Co-op, des attaques très puissantes, qui ne laisseront aucune chance aux ennemis. En solo, on aura aussi le droit à ce genre d'attaque, très puissante, mais moins surprenante.


Le jeu se compose de 7 chapitres. Chaque chapitre proposera des embranchements différents, qui nous mèneront à une fin. Au total, le jeu propose 8 fins à découvrir. Ce qui permet une certaine rejouabilité. Les chemins que l'on empruntera dans Samurai Riot ne seront pas de tout repos. Et surtout, nous demanderont beaucoup de réflexion. Car lors d'un embranchement, des choix s'offriront à nous, avec des voix spécifiques à choisir. Et selon la voix que l'on sélectionnera, il y aura un impact sur l'histoire. Par exemple, tuer son maître et devenir un traître, ou faire en sorte que les villageois meurent de faim. Chaque choix aura des plus et des moins. Pour le reste, tout sera une question de conscience.


Pour venir à bout d'une partie, il faudra compter une bonne heure. Ce qui est déjà bien pour un jeu à la rejouabilité multiple. Car si on souhaite découvrir toutes les fins, il faudra y passer un peu plus de 7 heures. Et comme les fins se forment à partir des choix que l'on fera, il sera assez facile de faire les embranchements pas encore explorés, pour y découvrir toutes les fins.

Samurai Riot est un jeu très beau et coloré, avec de somptueux arrière-plans qui nous plongent dans un monde ravagé par une guerre civile. Les mondes sont très variés. On va passer d'un village ravagé, à un temple, en passant par des grottes, ou des plaines où la lune, qui éclaircit le terrain. Les seuls défauts que l'on peut reprocher au jeu, c'est son bestiaire très peu inspiré, et sa bande-son répétitive. Pour le reste, Samurai Riot est un Beat'em up agréable, qu'on soit en solo ou en coop.


Pour conclure, les amoureux des Beat'em up devraient se satisfaire de Samurai Riot. En plus de proposer des combats fluides et agréables en solo ou en coop. Samurai Riot propose une vraie histoire à choix, qu'on voit très rarement dans ce genre de jeu. Et mine de rien, ça apporte un vrai plus au jeu. Car, en plus d'ajouter de la rejouabilité. Ce système d'embranchement nous donne envie de recommencer, encore et encore, le jeu, pour y découvrir toutes les conséquences. Et surtout, toutes les fins.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout