• Couple of Gamer

[High Tech][Test] Souris Gaming Surefire Hawk Claw


Alors que Verbatim a su se faire un nom dans le domaine de l'informatique, depuis de nombreuses années. Sa marque gaming, SUREFIRE, est un peu moins connue dans le milieu. Mais ce n'est pas pour autant que la marque n'offre pas une multitude de produits. Clavier, Souris, Casque, Support de refroidissement. SUREFIRE a de quoi concurrencer n'importe quelle marque d'accessoire gaming. De notre côté, nous avons eu la chance de pouvoir tester deux souris de la marque. La Condor Claw et la Hawk Claw. Des petites souris gaming à bas prix, très intéressante. D'ailleurs, voici notre avis sur la Hawk Claw, la souris la moins cher de la marque.

Comme toujours, avant de se lancer dans le côté technique, on va parler de l'emballage. SUREFIRE est une marque aux couleurs rouge et noir. Et bien sûr, l'emballage de la Hawk Claw est rouge, avec des écritures noires. Rien de plus logique. Un style qui flash, au premier coup d'œil. Sur le devant, nous avons la souris en photo, avec quelques caractéristiques principales. Et au dos, le reste des caractéristiques de la souris. La face avant du carton est maintenue par un petit scratch, qui permet de nous ouvrir une fenêtre, afin d'observer la souris de plus près. L'emballage est assez lourd. Pourtant, la souris ne fait que 140 grammes.


À l'intérieur de l'emballage, on retrouve notre souris filaire, et un Micro-CD, pour installer le Software. Bien sûr, si on ne possède pas de lecteur CD sur son PC, il est toujours possible de télécharger ce software sur le site officiel de SUREFIRE. Le logiciel fourni avec la Hawk Claw, permet de paramétrer sa souris. Créer jusqu'à 2 profils. Mettre en place des Macros. Gérer le DPI, le Polling Rate, la vitesse du double-clic ou du déplacement. Et bien sûr, les LED. Mais on y reviendra juste après. La Hawk Claw est Plug & Play. Il suffit juste de la brancher en USB sur son PC, et elle est fonctionnelle, sans installation de plugin, ou diverses configurations.

La Hawk Claw est une souris très basique, mais aussi, très ergonomique. Elle épouse parfaitement la forme de notre main, et la texture plastique est très douce. Ce qui rend la tenue très agréable à long terme. Elle possède 7 boutons. Les clics Gauche et Droite. La molette. Deux gâchettes sur le côté gauche. Et deux boutons DPI sur le dessus. Par défaut, la souris propose 6 DPI, allant de 800 à 6400. Mais grâce au logiciel, il est possible de configurer les 6 DPI. Au plus bas, on peut configurer le DPI à 200. Et au plus haut, la Hawk Claw ne dépassera pas les 6400 DPI. Au niveau du Polling Rate, on peut jongler entre du 125Hz au plus bas, et 1000Hz au plus haut. Tout ceci est configurable depuis le logiciel.


Côté LED, la souris change de couleur, selon le DPI. Mais avec le logiciel, il est possible de modifier la vitesse de cycle, le mode, ou encore, la brillance. D'ailleurs, on a eu le coup de cœur pour 3 des modes disponibles. Flux, Valse et 4 saisons. Ces 3 modes sont vraiment magnifiques. C'est assez difficile à expliquer. Mais c'est vraiment très agréable la nuit.

En jeu, surtout dans des FPS, la souris a une très bonne réactivité. Elle est précise et très sensible, sans l'être vraiment. Et grâce au paramétrage de la touche tir, disponible sur le logiciel, il est possible d'ajuster la sensibilité du tir, grâce à 3 modes. La Hawk Claw a remplacé, le temps du test, une souris d'une grande marque gaming. Et on n'a presque pas vu la différence. Seule la molette est un peu trop sensible. Et quand on doit changer d'arme, on se retrouve souvent au dépourvu.


Pour conclure, La Hawk Claw est peut-être une souris bas de gamme de chez SUREFIRE, elle montre de très belles compétences. Un très bon DPI. Un logiciel de configuration très utile. Une prise en main agréable. Et un très beau jeu de couleur. De nombreuses qualités sont présentes, pour en faire une parfaite accompagnatrice de premier choix. Qu'on soit gamer ou non, la Hawk Claw a les qualités pour en épater plus d'un.


Note de la rédaction : 9/10 - La petite souris parfaite, pour les petits budgets.

264 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout