• Couple of Gamer

[High Tech][Test] Microphone Blue Yeti Blackout


Après vous avoir fait découvrir le haut de gamme des microphones de la marque Blue, avec le Blue Yeti X. On a pu tester pendant 1 mois, le Microphone Blue Yeti Blackout, le petit frère du Yeti X. Moins cher, mais tout aussi performant, on a tenté de savoir si, pour une première utilisation, le Blackout pouvait rivaliser avec le Yeti X.

Une fois n'est pas coutume, on commence par l'emballage. Le Microphone Blue Yeti Blackout nous propose un emballage aussi imposant que le Yeti X. En même temps, les deux microphones sont similaire, hors de leur carton. La boite met en avant les caractéristiques du microphone, avec d'adorables petits yetis colorés. Certes, on n'achète pas un micro pour son emballage. Mais chez nous, c'est le genre de petits détails qu'on aime. C'est toujours mieux qu'un simple carton noir.


Une fois l'emballage ouvert, un carton blanc, qui cache et protège très bien le micro, nous attend. Malgré le petit trou à son sommet, difficile de sortir ce dernier, sans fragiliser le carton fin. Il est donc préférable pour les yetis, de faire glisser la boite, pour éviter la catastrophe. Et pas de panique, si la boite tombe, le micro est très bien calfeutré dans de la mousse. Bon, le but n'est pas de détruire le micro avant la première utilisation. À l'intérieur de ce carton, on y trouve un Yeti. Enfin, un microphone Yeti, et son câble USB. Le microphone est similaire au Yeti X. Et comme pour ce dernier, son seul défaut, c'est son poids. Mais cela permet aussi de rester stable, grâce à un très gros pied métallique. Bien sûr, ce n'est pas le genre de microphone à prendre à la main. Mais, grâce à une fixation, il est possible de l'accrocher à une perche, non fournie. Le micro se trouve sur un pied fixe avec un mouvement de rotation permettant de mettre le micro dans la direction que l'on souhaite, selon l'utilisation qu'on en fera. Le logo Blue se trouve face avant au-dessus du bouton volume. Il dispose de 4 boutons au total. Le bouton pour gérer les patterns. Celui du volume. Le gain. Et le mute. Sous le micro, il y a la prise USB, mais aussi une prise Jack 3.5, pour y brancher directement un casque.

Le gros avantage du Blue Yeti Blackout, contrairement à Yeti X, c'est que ce dernier est 100%Plug & Play. Il suffit juste de le brancher à son ordinateur, pour pouvoir l'utiliser tout de suite, sans aucune configuration. Parfait pour ceux qui souhaiteraient un microphone professionnel, sans les inconvénients de la configuration. On pourrait croire que le manque de logiciel ne permet pas d'utiliser au mieux le potentiel d'un tel microphone. Mais grâce au bouton patterns, qui prend en charge 4 patterns différents. Il est possible de passer du mode Cardioïde, parfait pour tout ce qui est streaming, podcasts et salons de discussions, au mode bidirectionnel, qui va permettre d'enregistrer le son qui provient de l'avant et l'arrière du micro, parfois pour un petit interview. Les autres patterns permettent d'activer le mode Omnidirectionnel, pour la capture d'ambiance. Et le mode stéréo, qui utilise les deux canaux gauche et droit pour capturer une image sonore large et réaliste, idéal pour enregistrer une guitare ou un chœur. Bien sûr, sans logiciel pour régler ces modes, le son capturé ne sera pas toujours comme on le désire. Mais grâce au bouton de gain, il est possible de régler au mieux le microphone. Tout ceci permet de se retrouver avec un micro de qualité, sans pour autant devoir s'y connaître en réglage.

Pour conclure, le Yeti Blackout n'a pas à rougir face aux Yeti X. Quand on regarde de plus près, les deux microphones sont assez similaires. Le véritable avantage du Blackout, c'est qu'il ne demande aucune installation de logiciel ou autres. Et une fois branché, il ne reste plus qu'à sélectionner le pattern que l'on souhaite, et le micro est prêt. Rien de plus, rien de moins. Idéal pour les créateurs de contenus, qui souhaiteraient acquérir un micro professionnel et de grande qualité, sans devoir passer des heures à le configurer. Mais quoi qu'il en soit. Que ce soit le Yeti X, le Blackout ou le Snowbal, tous les produits de la marque Blue sont de très bonnes qualités. Donc, difficile de ne pas vous les conseiller.


Note de la rédaction : 9/10 - Un microphone de qualité professionnelle, Plug & Play, qui ne demandera pas des heures de configuration. Idéal pour tous les créateurs de contenus, même amateurs.

123 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout