• Couple of Gamer

[Early Access][Steam] The Unliving


Disponible le 7 novembre sur Steam en Early Access. The Unliving est un rogue-lite hack'n'slash, développé par RocketBrush Studio, et édité par Team17, où le but va être de ranimer les morts en incarnant un terrible nécromancien, afin de décimer les humains qui tentent de nous chasser. Et après avoir ramené à la vie, bon nombre de vivants. Il est temps pour nous de donner notre premier avis sur ce petit jeu, qui n'a pas grand-chose à offrir pour son lancement. Mais qui s'annonce grandiose dans les mois à venir.

Trailer du jeu

Le royaume des vivants a été profondément corrompu, et la tempête qui approche va changer le monde. Cette tempête, c'est le puissant nécromancien que l'on contrôle, et qui se moque de la mort et mène ses légions à la destruction. Prêtres et seigneurs espèrent pouvoir se cacher derrière leurs murs, mais aucun bastion ne pourra les protéger de notre armée de morts.


The Unliving est un hack'n'slash rogue-lite, où l'on prend le contrôle d'un nécromancien qui à le pouvoir de ramener à la vie tous ceux qui sont morts. Dans ce jeu, on va devoir construire son armée de Morts, à partir des cadavres des vivants que l'on aura tué. Notre but, plonger le monde dans le chaos, tout en essayant de comprendre pourquoi notre nécromancien est immortel.


Pour l'instant, le jeu est au tout début de son early access. On y fait donc très vite le tour. Mais pendant une bonne heure de jeu, voire plus si on souhaite remplir l'énorme arbre de compétence de notre zone de réapparition, la citadelle du nécromancien. Mais pour remplir cet arbre, il faudra collecter un maximum d'arches, lors de notre exploration dans le monde à la surface.

Pour récupérer des arches, rien de plus simple. Il faudra simplement ressusciter un maximum de morts. Et une fois mort à notre tour, on se retrouvera à la citadelle, avec un nombre d'arches, pour un nombre de morts ressuscités. Et des morts, on ne va pas en manquer lors d'une partie. Car une fois à la surface, les vivants seront nombreux à vouloir nous chasser. Pour tuer les villageois, on aura une attaque classique qui lance des sorts à distance, et qui fait du corps-à-corps. Mais pas seulement. Lors de notre exploration, on va découvrir des sanctuaires qui nous permettront de débloquer jusqu'à 3 compétences actives et 3 compétences passives. Chaque partie sera différente. On n'aura donc jamais les mêmes compétences.


Une fois que les vivants seront morts, on sera libre de les réveiller, pour qu'ils rejoignent notre armée. Après ça, on pourra leur donner l'ordre d'attaquer les vivants. Il n'y aura aucune limitation de mort dans son armée. On pourra donc construire la plus grande des armées, tant qu'ils ne meurent pas à nouveau. Parmi ceux que l'on pourra ressusciter, on trouvera des villageois basiques, des chiens, des archers, des prêtres, et même des loups-garous. Chacun de ces nouveaux combattants utilisera son attaque personnelle pour vaincre les vivants. Mais on pourra aussi les sacrifier pour lancer une attaque spéciale. Par exemple, en sacrifiant un prêtre, une vague de soin permettra de redonner un peu de vie à notre armée. Ces créatures auront donc toutes leurs qualités et leurs défauts.

Grâce à notre armée, on va devoir se frayer un chemin dans les contrées remplies de villageois, jusqu'à atteindre le boss. Ce dernier sera plus ou moins facile, selon le nombre d'alliés à nos côtés. Heureusement, lors des phases de boss, de nombreux ennemis se joindront au combat, nous permettant ainsi de ressusciter quelques nouveaux alliés. Sur le chemin, on trouvera des trésors, avec quelques pièces d'or, des cendres, des arches et des primas. Les pièces d'or serviront à acheter des compétences dans les sanctuaires marchands. Les cendres permettront d'améliorer les armes de maléfices. On en obtiendra en sacrifiant nos morts-vivants. Les arches vont nous permettre de débloquer de nouveaux sorts et runes sacrificielles dans la citadelle. Ces sorts et runes sont très nombreux. On n'a pas tout compté. Mais il y en a plus d'une cinquantaine à débloquer. Pour finir, les primas permettront de débloquer de nouvelles capacités et améliorations pour notre nécromancien, une fois dans la citadelle. Les primas se font plus rares. Et pour les trouver, il faudra bien fouiller.


Une fois mort, on retournera à la citadelle du nécromancien. Dans ce lieu, on fera la rencontre de différents personnages, qui nous en apprendront plus sur eux, ainsi que sur ce qui se passe en surface. Mais la citadelle va surtout nous permettre de débloquer les nombreuses capacités qui jonchent le sol. L'arbre des capacités est présent dans tout le premier étage de la citadelle du nécromancien. Après avoir dépensé nos arches et primas, on va pouvoir prendre le portail pour retourner à la surface, et recommencer, encore et encore, la chasse aux vivants.

Pour l'instant, l'early access de The Unliving est assez limité. On voit et fait toujours la même chose. C'est un Die & Retry tout ce qu'il y a de plus classique. Avec une armée qui n'évolue pas trop. Et des mondes, qui ne sont pas si aléatoires que ça. Pourtant, on s'amuse à ressusciter les morts pour instaurer le chaos à la surface. C'est très addictif. Et on enchaîne, sans trop de difficulté, les parties. On regrette tout de même que les phases de boss soient aussi difficiles. Et qu'on meurt aussi rapidement. Il faut enchaîner les parties pour pouvoir améliorer notre nécromancien. Et espérer survivre. Mais à la longue, c'est redondant. À voir ce que l'avenir nous réserve. Mais si ça reste comme ça jusqu'à la version finale. On va très vite s'ennuyer.


D'ailleurs, la roadmap a déjà été dévoilée. Ce qui nous permet de se faire un avis sur la suite. De nouveaux lieux, de nouveaux alliés, encore plus de sorts, et bien d'autres surprises arriveront entre la fin 2022 et la fin 2023. Pendant une longue année, on va voir le jeu évoluer, et s'améliorer. Et si c'est dans le bon sens, The Unliving sera une véritable réussite. En attendant que la version finale, ainsi que notre test final, arrive. On va retourner ressusciter les morts. En espérant que la première grosse mise à jour arrive rapidement.

117 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout