top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Early Access][Steam] Sunkenland


Disponible en Early Access le 26 août sur Steam, Sunkenland est un jeu de survie en ligne, développé et édité par Vector3 Studio, qui se déroule dans un monde post-apocalyptique. Dans ce jeu, il faudra faire survivre notre héros, dans un monde submergé par les eaux. Et après un périlleux voyage dans ce monde, il est temps pour nous de donner notre premier avis.

Trailer du jeu

Sunkenland est un jeu de survie en ligne où l'on va devoir aider notre héros à survivre dans un monde post-apocalyptique submergé par les eaux, qu'on va devoir explorer. Mais avant de commencer l'exploration, il faudra commencer par créer notre personnage. Sexe. Couleur de peau. Cheveux. Couleur des cheveux, et bien sûr, le petit nom.


Une fois notre héros créé, on va avoir deux options. Rejoindre le serveur des autres survivants afin de s'amuser à plusieurs, ou de créer son propre serveur. Et c'est là que les soucis commencent. Les serveurs des autres survivants auront quasiment tous un mot de passe. Et quand on trouve un serveur, on se fait éjecter en moins de deux. Et comme le jeu ne possède pas ses propres serveurs officiels comme dans beaucoup de jeux de survie en ligne. On est donc obligé de compenser en créant le sien. Mais on se retrouve seul. Et pour un jeu pensé multi, l'expérience ne sera pas la même.

Une fois en jeu, le principe sera simple. Comme beaucoup de jeux de survie, il faudra trouver un petit coin de terre. Installer notre base. Crafter nos premiers équipements. Et la faire évoluer au fil du temps. À la différence, c'est qu'étant dans un univers post-apocalyptique submergé par les eaux, ¾ quart de nos ressources seront dans les décombres de l'ancienne ville. Mais vingt mille lieux sous les mers. Il faudra donc prendre notre courage à deux mains, afin d'explorer les eaux, et de récupérer de quoi survivre. Tout en gardant à l'esprit que les débuts seront difficiles sans équipement. Et que notre héros n'aura pas l'énergie et le souffle adéquat pour s'éloigner. Mais au fil du temps, on pourra se permettre d'aller de plus en plus loin avec des moyens de locomotion, comme des bateaux et des hélicoptères.


Comme beaucoup de jeux de survie, il faudra penser à prendre soin de notre héros afin de le nourrir et de l'hydrater. Au risque de perdre de la vie. Le monde étant détruit, trouver à manger demandera beaucoup d'effort. Il faudra donc pêcher, ou trouver des denrées comestibles. De plus, la survie ne sera pas toujours simple. Des factions ennemies vont essayer, elles aussi, de survivre. Mais elles ne seront pas là pour coopérer, bien au contraire. Il faudra donc être prêt pour toujours y faire face.

Sunkenland arrive parfaitement à nous plonger dans l'univers post-apocalyptique. Les décors sont beaux. Il y a un vrai monde sous-marin à explorer. Et on peut vraiment faire quelque chose de sympa à l'extérieur des eaux avec de l'imagination, avec les nombreux outils mis à notre disposition. Quelques bugs graphiques, comme une longue barre noire tout au long de l'écran, et quelques freezes, viennent parfois gâcher l’aventure. Mais le plus gros souci, ce sont les crash à répétition, qui, en plus d'être frustrant sur le long terme, nous font perdre notre progression non sauvegardée.


Ce premier avis de Sunkenland nous laisse perplexes. D'un côté, il y a la survie, très bien pensée, et son concept original, qui nous font passer de bons moments. Mais d'un autre, même si on laisse les bugs graphiques de côté, il y a trop de crashs qui rendent l'expérience instable et désagréable. Mais surtout, le jeu est pensé multijoueur. Et même si les développeurs n’y sont pour rien, la communauté ne joue pas le jeu. Et ce n'est pas amusant. Donc, on se plonge dans cet univers, seul et abandonné. Ce qui le rend plus difficile et ennuyant.

369 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page
Couple of Gamer ...