• Couple of Gamer

[Early Access][Steam] Moonbreaker


Disponible depuis le 29 septembre en Early Access sur Steam. Moonbreaker est le tout dernier jeu d'Unknown Worlds Entertainment, édité par KRAFTON. Un jeu mélangeant stratégie & simulation, qui se déroule dans un univers de science-fiction façonné par Brandon Sanderson. Dans ce dernier, on dirige un capitaine et son équipage pour déterminer l’avenir des Confins lors d’aventures en constante évolution. Et après une preview qui nous avait mis l'eau à la bouche. Voici notre nouvel avis sur ce jeu, qui évoluera encore dans les semaines à venir.

Trailer du jeu

Moonbreaker est une simulation de jeu de plateau stratégique au tour par tour développé par Unknown Worlds, l’équipe qui a créé la série Subnautica. Conçu pour être un vrai jeu de figurines miniatures numériques, ce titre se déroule dans un gigantesque univers de science-fiction façonné par le célèbre auteur de fantasy, Brandon Sanderson. Grâce à un gameplay au tour par tour compétitif et intuitif, un contenu continuellement étoffé et une personnalisation exhaustive, Moonbreaker offre une variété d’expériences vidéoludiques pour les joueurs de tous horizons.


Dans ce jeu, on va prendre le commandement d'un capitaine et plusieurs unités, dans des batailles frénétiques au tour par tour. Qui dit tour par tour, dit combat tactique. Et sans surprise, Moonbreaker est un jeu très tactique, qui demandera beaucoup de réflexion pour venir à bout de son adversaire. Avant de se plonger un peu plus dans le jeu, on va rappeler que ce jeu ne va pas seulement permettre aux joueurs de s'affronter lors de combats. Il va aussi permettre aux créateurs de génies, ainsi qu'aux amateurs de figurines, de personnaliser plus d'une cinquantaine de figurine, avec une immense palette de couleur. Histoire de laisser libre cours à son imagination. Et d'avoir dans l'arène, une équipe qui nous ressemble. Du moins, si on sait peindre des figurines. Car même si le jeu propose une personnalisation, avec un système de couche. Et divers styles de peinture. Ce n'est pas si simple de peindre des figurines avec sa souris, en partant d'une figurine neutre et grise. Bien sûr, cet aspect du jeu n'est pas obligatoire. Et si on le souhaite, on peut garder les couleurs d'origine. Mais on y reviendra juste après, plus en détails, avec les bons et mauvais côtés de ce système de peinture.

En ce qui concerne le nerf de la guerre de ce jeu, on va devoir affronter un adversaire, IA ou Joueur, dans des combats en 1v1, avec nos différentes figurines. En plus du mode classique 1v1, Moonbreaker propose le mode Transporteur. Dans ce dernier, on va devoir enchaîner 5 boss à la suite, afin de gagner de l'expérience. Un mode pour les joueurs qui maîtrisent un peu plus Moonbreaker. Mais revenons à notre 1v1. Le but dans ce mode va être de détruire le capitaine adverse pour gagner la partie. Si notre capitaine tombe. C'est l'adversaire qui gagne la partie. Il est possible de jouer en 1v1 contre l'IA ou contre un autre joueur en ligne. Une fois la partie lancée, on va devoir choisir les capacités de soutien que l'on souhaite. Et que l'on pourra utiliser de temps en temps lors de la partie. Après ça, le combat débutera. Comme dans de nombreux jeux tactiques au tour par tour, on sera dans une zone de combat limitée. Et on devra déplacer ses unités sur la zone, pour attaquer les unités adverses. Mais dans Moonbreaker, on va démarrer le combat avec seulement notre capitaine. Les autres unités devront être déployées au fur et à mesure de la partie. En combat, on pourra utiliser les différentes attaques de notre capitaine et nos autres unités pour anéantir le capitaine et les unités adverses. Contrairement à d'autres jeux, on sera libre de se déplacer, et d'utiliser nos attaques, même si on a fait un grand déplacement. Le jeu proposant des combats tactiques. Il sera nécessaire de souvent rester à l'écart. Surtout avec son capitaine. Malheureusement, il faudra beaucoup de maîtrise avant de pouvoir gagner. Car ça reste un jeu exigeant. Surtout en ligne. Mais les adeptes du genre devraient apprécier les combats, qui sont très dynamiques et bien pensés.


À la fin d'un combat, que l'on gagne ou que l'on perd, on va gagner de l'expérience pour nos différentes unités. On gagnera aussi de l'expérience de joueur, qui servira à monter de niveau, et gagner des récompenses de saisons. Dont de nouvelles unités. Par la suite, on pourra changer son équipe, et mettre de nouvelles unités.

Les unités invoquées seront celles qu'on aura dans notre collection d'unités. On pourra sélectionner notre équipe en fonction des unités que l'on souhaitera faire combattre. Pour débloquer d'autres unités, il faudra ouvrir des boosters. Des packs payants, avec 3 unités pour chaque pack. Chaque unité aura son niveau de rareté, allant de Commun à Légendaire. La rareté aura un impact sur la puissance de notre unité. Donc, plus on aura des figurines rares, plus on aura de chance de gagner un combat facilement. En ouvrant des packs, parfois, on tombera sur des doubles. Ces derniers se transformeront en points de mérite. Grâce à ces points, on pourra changer la rareté de n'importe quelle unité de notre collection. Pour gonfler sa collection, il faudra donc acheter beaucoup de boosters. Et le jeu propose deux manières d'en acheter. La première, grâce à ses sobres, une monnaie que l'on va gagner en jouant, ou en avançant dans le passe saison 1. Et la seconde, avec les Pulsars, la seconde monnaie du jeu, qui sera payante. Malheureusement, ça sera le seul moyen d'avoir des Pulsars. Car même dans le Passe saison 1, on obtiendra pas un seul Pulsar. Heureusement, l'achat de boosters sera récompensé. Car après l'ouverture de 20 packs, on aura une figurine légendaire garantie. Certes, ce système s'apparente un peu à du Pay-To-Win. Mais en ligne, on voit très rarement des joueurs avec une équipe full légendaire. Du moins, pour l'instant.


Mais dans Moonbreaker, les combats ne seront qu'une infime partie du jeu. Enfin, tout dépend pour qui. Car chacune de nos figurines va pouvoir être peinte à la main grâce à l'outil de peinture. Ce dernier propose de partir de 0, avec une figurine grise. Et de là, utiliser la peinture, lavis, la brosse à sec, l'aérographe, les pointillés, ou encore, le décalque, pour créer une figurine qui nous ressemble. Pour chaque outil, on va pouvoir y mettre une couleur, gérer la taille de l'outil, et l'opacité de la couleur. Malheureusement, même si l'outil de peinture est très poussé. Il reste complexe, ou un peu trop minutieux. Et pour réussir à créer une œuvre d'art, il faudra y passer des heures. Car une figurine est composée de plein de petites zones à peindre, dans tous les angles. Et passer un simple coup d'aérographe ne rendra pas notre travail meilleur. Bien au contraire. Malheureusement, si on a très peu de temps devant nous, ou qu'on n'est pas doué de nos 10 doigts, le résultat sera déplorable. On aurait donc aimé pouvoir télécharger les créations d'autres joueurs, grâce à un système de partage, comme on peut le voir dans beaucoup de jeux qui utilisent un système de création de peinture personnelle. Mais le jeu étant encore au tout début de son accès anticipé. Ce système de partage arrivera peut-être plus tard, ou au lancement de la version finale.

Moonbreaker est développé par un studio talentueux. Et dès le premier combat, on a le droit de découvrir l'étendu des talents de Unknown Worlds. Le jeu est magnifique, et très coloré. Avec un souci du détail, que ce soit pour les décors ou pour les figurines. Et le fait que le studio permette aux joueurs de créer leurs propres peintures sur les figurines, ajoute vraiment un petit plus à ce jeu. Les arènes sont assez petites. Mais elles sont toutes magnifiques. Un travail remarquable de la part d'Unknow Worlds, qui sait comment nous en mettre plein les yeux. De plus, les animations en combat sont sublimes. Ce qui rend le jeu encore meilleur. Malheureusement, après quelques parties, on a l'impression de toujours faire et de voir la même chose. Mais ce n'est que le début pour ce jeu. Et durant sa période d'Early Access, de nouveaux lieux, figurines, animations, et autres, devraient voir le jour.


Pour l'instant, Moonbreaker est un jeu assez prometteur, avec un système de personnalisation très poussé, qui devrait plaire aux amoureux de figurines à peindre. Certes, le système de boosters pour gagner de nouvelles figurines plus ou moins rares, donne l'impression d'avoir entre les mains un Pay-To-Win. Mais ce n'est qu'un petit imprévu qui ne se remarque même pas. Du moins, pour l'instant. De notre côté, on va suivre de très près l'avancée de l'early access de Moonbreaker. En espérant que d'ici la sortie de la version finale, le jeu ajoutera quelques modes supplémentaires. Et un système de partage des peintures.

139 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout