• Couple of Gamer

[Early Access][Steam] Kainga: Seeds of Civilization


Disponible en early Acces sur steam depuis le 11 novembre, Kainga: Seeds of Civilization est un city builder développé par Erik Rempen, et édité par Green Man Gaming Publishing, qui, comme tous les city Builder, va nous demander de recréer une ville à partir de rien. Mais aussi, faire survivre une tribu face aux menaces du monde qui l'entoure. On a donc posé nos premières pierres, pour voir si ce City Builder avait de quoi nous occuper pendant son early access.

Trailer du jeu

Kainga est un jeu de construction de villages, et un jeu de survie en même temps, où notre but va être de faire grandir notre tribu dans une zone qui va changer à chaque nouvelle partie. Dans ce jeu, on prend le contrôle du Penseur, un leader lent et faible, qui va devoir utiliser ses talents de penseur pour découvrir de nouvelles technologies, afin de développer son village. Au début, on va apprendre les bases du jeu, grâce à un petit tutoriel. Il n'est pas obligatoire. Mais il est préférable de le faire. Car Kainga n'est pas un jeu facile à prendre en main, sans un bon tutoriel. Dans cette première partie, on va apprendre à guider nos petits villageois, pour qu'ils puissent récolter des ressources, faire à manger, ou encore, combattre des monstres géants. Rien de bien méchant. Enfin, presque. Car Kainga est un jeu assez punitif les premières heures. Et la moindre erreur va terminer en Game Over.


Le principe de Kainga est simple, quand on commence à comprendre le système. En gros, grâce à notre guide et nos premiers villageois, on va devoir trouver des technologies, qui sont dispersées un peu partout sur la carte. Ces technologies vont permettre de faire évoluer notre village. Plus le village est évolué, plus la chance de survie est présente. Certains scénarios du jeu vont nous demander quelques objectifs, comme sauver quelqu'un dans un village ennemi, et s'enfuir en bateau. Et pour arriver à ce genre de missions, il faut être prêt, et avoir le village adéquat, et surtout, les technologies. Car, entre les armes, les habitations, la nourriture, tout ce qu'on va découvrir lors d'une partie, va avoir un rôle important.

Pour bien commencer dans Kainga, il est préférable de faire des petites missions simples, avec aucune tribu ennemie sur la carte. Car souvent, c'est la tribu ennemie qui va nous faire perdre. Et comme c'est un roguelite, une fois qu'on meurt, on perd tout. Enfin, pas tout à fait. Selon les découvertes qu'on a pu faire lors de notre partie, on va pouvoir en garder une, afin de démarrer plus facilement la prochaine partie.


En plus d'être très addictif, Kainga est un jeu assez surprenant. Car pendant nos diverses aventures, on va y découvrir des montures sympas, comme des escargots, ou des immenses ennemis, qui ressemblent aux monstres dans la Guerre des Mondes. De plus, le fait d'avoir des cartes générées aléatoirement à chaque nouvelle partie, nous oblige à s'adapter à chaque fois. Parfois, si on a de la chance, on va avoir toutes les ressources nécessaires pour bien évoluer. Et si on n'en a pas vraiment, ça va être le contraire. Et la partie deviendra un peu plus compliquée.

Pour un début d'early access, il n'y a pas grand-chose à dire sur Kainga. La direction artistique est agréable. Le jeu est original. On ne rencontre pas de bugs. Et on peut y passer des heures, sans vraiment voir le temps passer. Son seul défaut, qui sera sûrement corrigé dans une future mise à jour, c'est la traduction française non-disponible. C'est dommage. Car c'est le genre du jeu qui aurait pu plaire à de nombreux joueurs s'il n'y avait pas eu cette barrière de langue. Mais étant donné que le jeu est en Early Access, cela peut changer d'ici la sortie du jeu.


Pour conclure, même si la prise en main et le côté roguelite ont souvent eu raison de nous, Kainga est un city builder intéressant et original, qu'on a adoré découvrir. Certes, il a fallu un temps d'adaptation. Mais après quelques parties à mourir bêtement, on a pris plaisir à construire nos villages, et découvrir les nombreuses technologies du jeu. On a hâte de voir ce que nous réserve la suite de cet accès anticipé. Mais pour l'instant, Kainga est un jeu plus que prometteur.

120 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout