• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] The Lightbringer


Disponible le 7 octobre sur PC et Nintendo Switch, The Lightbringer est un petit jeu de plateformes, développé par Rock Square Thunder, et édité par Zordix Publishing, qui nous raconte l'histoire d'un petit homme qui va tenter de devenir le Lightbringer. Une aventure qu'on a parcourue, afin de donner notre avis.

Trailer du jeu

Alors que le monde est assiégé par une corruption malveillante, visant les anciens monolithes qui ont donné pouvoir et lumière à ces terres. Notre protagoniste, en tant qu'élu, va devoir exploiter l'énergie lumineuse pure de l'air, afin de purifier les monolithes pour leur rendre leur lumière. Pour cela, guidé par l'esprit de notre sœur, on va devoir user de nos pouvoirs pour triompher de la corruption, et mettre à nouveau en lumière ces terres.

Dans The Lightbringer, notre devoir est de traverser plusieurs mondes, tout en explorant, combattant ou en sautant, dans l'espoir de récupérer plusieurs cristaux de lumière, afin de rendre son éclat aux monolithes. Pour cela, il faudra résoudre diverses énigmes, nous permettant de nous ouvrir la voie. Rien de bien compliqué, il faudra mettre la main sur divers rouages, clés, ou encore, activer plusieurs objets, qui nous permettront de progresser dans l'histoire.


Pour survivre dans cette aventure, notre courageux aventurier ne se battra pas avec une épée. Ce héros hors du commun utilisera un boomerang pour combattre. Il suffira de le lancer, pour tuer les quelques ennemis qui nous barreront la route, ou pour ouvrir des portes sur notre chemin. Sur la route, il y aura plusieurs objets à collecter. Des cristaux verts et rouges, qui nous permettront d'activer les portails à la fin de chaque niveaux. Et des cloches, qui nous raconteront l'histoire et les événements du jeu. Ces différents objets seront très simples à trouver. La plupart seront sur notre route. Dans chacun des mondes, il y aura un donjon à parcourir, rempli d'obstacles et d'ennemis. Ce donjon servira simplement à nous ouvrir un nouveau chemin.

Le jeu se déroule en 4 chapitres, répartis en 4 ou 5 niveaux. Notre devoir va être de terminer chacun des différents niveaux, afin d'ouvrir les portes du suivant. Cependant, la route sera longue. Car chaque niveau est assez long à parcourir. Et si on meurt, on retourne toujours au début du niveau, nous obligeant à tout recommencer à zéro. Une fois qu'on a réussi tant bien que mal à parcourir chacun des mondes, il faudra affronter un boss pour passer au chapitre suivant.


En soi, le concept de se battre avec un boomerang est assez sympathique. Mais le reste du gameplay est un peu plus compliqué. Surtout le saut, qui est vraiment le pire ennemi du jeu. Notre héros saute tellement mal parfois, qu'on se retrouve à mourir au même endroit, un milliard de fois, à cause de ça. Et c'est très frustrant. Et comme il n'y a pas de checkpoint, il faut recommencer à zéro, encore et encore. Ce qui fait qu'on lâche le jeu trop facilement.

Cependant, The Lightbringer n'a pas que des mauvais côtés. La direction artistique du jeu est adorable, avec des décors divers et variés, qui nous font voyager. De plus, la bande son qui nous accompagne colle parfaitement à l'ambiance du jeu. C'est très agréable de parcourir le monde de The Lightbringer.


Pour conclure, The Lightbringer a de bonnes idées. Le boomerang, les niveaux longs et variés, les énigmes... . Mais on a tellement de mal à avancer dans le jeu à cause du saut, qu'on finit par vite lâcher. Un défaut qui gâche la découverte d'une très belle aventure.


246 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout