top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Still Wakes the Deep


Disponible le 18 juin sur PC, PlayStation 5 et Xbox Series X|S, Still Wakes the Deep est un jeu d'horreur narratif, développé par The Chinese Room, et édité par Secret Mode, où l'on va devoir aider Caz, un électricien sur une plateforme pétrolière, à survivre à l'enfer. Et après avoir trouvé une échappatoire dans ce cache-cache horrifique, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Still Wakes the Deep est un jeu d'horreur narratif qui nous raconte l'histoire de Caz, un mari et père de famille, qui est parti travailler sur une plateforme pétrolière en tant qu'électricien, afin de fuir sa vie, après avoir été impliqué dans un incident. Alors que tout semblait normal, une terrible tempête s'abat sur la mer du Nord, et bouleverse la plateforme où il travaille. Et comme si cela n'est pas suffisant, un nouveau danger s'invite à bord. Et notre héros va devoir tout faire pour survivre à cette nouvelle menace.


Dans Still Wakes the Deep, notre principale mission sera de suivre plusieurs objectifs, afin de tenter de survivre à la mystérieuse menace qui nous poursuit. Et pour cela, on devra principalement explorer la plateforme pétrolière en essayant de trouver diverses solutions afin de s'échapper de cet enfer. Il faudra donc interagir avec quelques objets, pour réparer des fusibles ou fermer des valves, et nous ouvrir la voie, petit à petit. Parfois, il y aura quelques obstacles. Pour les passer, il suffira simplement d'appuyer sur les bonnes touches, afin de ramper, rester accrocher, nager ou encore s'élancer.

Plus rarement, au cours de notre exploration, il faudra fuir quelques ennemis. Mais pour faire face à ces dangers, on n'aura aucune arme. Il faudra juste se faufiler dans divers trous afin d'atteindre notre objectif, tout en essayant de ne pas se faire attraper. Si un ennemi est trop proche, on pourra compter sur quelques objets éparpillés, qui vont nous servir à faire diversion. Ce qui permettra aussi de nous libérer le passage. Lors de certaines zones, il n'y aura aucun endroit où se mettre à l'abri. Notre seule chance de survie sera de prendre nos jambes à notre cou, et parfois, passer quelques obstacles.


Tout au long de notre aventure, on aura énormément de dialogue. L'aventure étant basé principalement sur sa narration, en sautant tous les dialogues, on va venir à bout de l’aventure en moins de 2 heures. Il n’y aura aucun choix lors de ces dialogues. On suivra simplement les conversations de Caz et ses collègues qui tentent aussi de fuir cet enfer. Ces séquences narratives nous permettront principalement d’en apprendre plus sur le passé de notre protagoniste.


Pour venir à bout de la survie de Caz, il faudra simplement 5 petites heures de jeu. Ce qui est plutôt rapide. Et les objectifs alternatifs de l'aventure seront simplement de prendre le temps de parler à nos collègues au début du jeu, et de répondre à plusieurs appels. Mais comme ils seront principalement sur notre route, difficile de les manquer.

Still Wakes the Deep nous plonge à merveille en pleine mer du Nord, à bord d'une plateforme pétrolière dans les années 70. L'ambiance horrifique est présente. Et le petit flou sur l'écran, qui donne la sensation d’être filmé avec une vieille caméra, fonctionne plutôt bien. Sans oublier la bande-son qui colle parfaitement à l’ambiance du jeu. Mais ce qu'on retient surtout lors de cette aventure, c'est son doublage anglais intégral, avec au casting Alec Newman ou encore Neve McIntosh. Et comme le jeu nous tient vraiment en haleine principalement grâce à sa narration, on a beaucoup de chance de les avoir. Malheureusement, surtout vers la fin de l'aventure, le jeu va avoir quelques bugs, dont certains qui nous ont obligé à recommencer l'aventure à 0. Et même si une mise à jour de lancement est prévue, il y a peu de chance que tout soit corrigé. Ce qui peut très vite gâcher l’aventure à de nombreux joueurs.


Pour conclure, même s'il est un peu plus mouvementé, Still Wakes the Deep reste dans la même lignée que Fort Solis. Une histoire horrifique qui mise tout sur sa narration. Malheureusement, le manque de choix lors des dialogues, ne va pas vraiment le sortir du lot. Sans être mauvais pour autant, il traîne parfois trop en longueur. Et une fois qu'on a découvert son histoire, on passe vite à autre chose, sans trop de regrets.


367 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...