top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire


Disponible le 9 mars sur Steam, Nintendo Switch, PlayStation et Xbox. Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire, connu sous le nom Zero: Tsukihami no Kamen au Japon et Fatal Frame: Mask of the Lunar Eclipse en Amérique du Nord, est un survival/horror développé et édité par Koei Tecmo, sorti en 2008 sur Nintendo Wii. Ce 4e opus est le second à avoir le droit à un remaster, deux ans après celui de PROJECT ZERO : La prêtresse des eaux noires. Et après avoir eu peur lors des 3 premiers chapitres de notre preview, nous sommes retournés sur l'île de Rōgetsu, afin de continuer notre aventure. Et de donner notre avis final sur ce remaster, d'une des franchises horrifiques qu'on apprécie le plus.

Trailer du jeu

L'horreur à la maison !

Sorti la toute première fois en 2008, Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire est le 4e opus de la franchise Project Zero, le célèbre jeu d'horreur développé et édité par KOEI TECMO, qui nous raconte toujours une histoire paranormale, avec un appareil photo qui est capable de chasser les mauvais esprits. Depuis 2001, on a eu le droit à divers jeux, dont un premier remaster en 2021 de Project Zero: La prêtresse des eaux noires. Et, sans trop de surprise, c'est au tour de Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire, d'avoir, lui aussi, le droit à son remaster. Pour le plus grand plaisir des fans, qui n'ont pas forcement pu découvrir la version japonaise du jeu, lors de sa sortie en 2008. C'est donc avec 13 ans de retard, qu'on peut enfin se plonger dans l'horreur de Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire.


Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire, ou Project Zero 4, nous raconte l'histoire de plusieurs adolescents, qui après avoir mystérieusement disparu pendant leur enfance, lors d'un festival sur l'île de Rogetsu, repartent sur l'île, afin de retrouver tous les souvenirs perdus de cette époque. Équipés de la Camera Obscura, un appareil photo capable de capturer et sceller des horreurs indicibles, ainsi que leur lampe torche, ils vont explorer l'île, pour tenter de découvrir les mystères de leur passé perdu.

Ce 4e opus se déroulera en 13 chapitres. À tour de rôle, on va prendre le contrôle de 4 personnages, Ruka Minazuki, Misaki Aso, Madoka Tsukimori, et Choshiro Kirishima, afin d'explorer l'île de Rogetsu, et trouver des indices sur leur passé. Pour chaque chapitre, équipé de notre Camera Obscure et de notre lampe torche, on va fouiller les moindres recoins, afin de trouver des documents, des vieux journaux, des notes, des cassettes ou encore, des photos, tout en affrontant les mauvais esprits qui hantent cette île. Tout au long de l'aventure, on va explorer l'île, et les divers lieux laissés à l'abandon, comme un vieil hôpital, ou un manoir. Sur notre route, on devra affronter de nombreux esprits, que l'on devra repousser avec notre appareil photo.


À chaque photo, on obtiendra des points, qui vont nous servir à acheter des films pour notre appareil, ou des objets de soins. Mais surtout, des points que l'on va utiliser pour améliorer notre appareil photo. Mais on y reviendra juste après. Pour venir à bout de ce 4e opus, il faudra compter une bonne quinzaine d'heures. Comme le précèdent remaster, sorti il y a 2 ans maintenant. Mais pour finir le jeu à 100%, et débloquer tous les costumes, ainsi que quelques fonctionnalités supplémentaires pour notre appareil photo, il faudra terminer le jeu à plusieurs reprises, dans les différentes difficultés. Ainsi que partir à la chasse aux fantômes, hostiles et non hostiles.

L'art de faire des photos !

Pendant notre aventure, et comme dans tous les jeux de la franchise, nos quatre protagonistes seront équipés d'une seule et même arme, la Caméra Obscura. Un appareil photo capable de combattre les esprits. Seul Choshiro Kirishima se battra uniquement avec une lampe de torche.


Pour vaincre des esprits dans Project Zero, il faudra savoir cadrer. Le cadre de l'appareil constituera la zone d'attaque. Tous les esprits dans le cadre seront touchés par notre attaque. Ce qui va fragmenter les esprits. Le but sera de fragmenter un esprit en plusieurs parties, afin de pouvoir lancer un instant fatal, qui va faire plus de dégâts. Et surtout, faire reculer l'esprit. Si un esprit s'approche de trop près, on peut aussi déclencher un moment fatal, qui va aussi faire beaucoup de dégât, et faire reculer l'esprit. Pour nous aider, on aura plusieurs éléments à prendre en compte sur l'appareil. Le filament fantôme. Ce dernier deviendra rouge quand un fantôme hostile attaquera. Ensuite, on aura le cercle de capture, qui permettra de faire des dégâts au fantôme au centre du cercle. En chargeant, on pourra effectuer une attaque plus puissante, au fantôme. On aura aussi les films. Ces derniers seront les munitions de l'appareil. Selon le film sélectionné, on fera plus ou moins de dégâts aux esprits. Et Il y aura aussi la lentille, qui permettra de changer l'objectif de l'appareil photo.

Pour que l'appareil photo devienne de plus en plus utile, il va falloir le faire évoluer. Dans un premier temps, on va devoir choisir les bons films. Chaque appareil photo peut être équipé de plusieurs films. Et chaque film aura ses avantages, comme ses inconvénients. Certains seront plus puissants face aux esprits. Mais le temps de recharge sera plus long. Il faudra donc bien choisir son film avant de passer à l'attaque. Heureusement, on pourra changer de films à tout moment, histoire d'être prêt pour les boss. Il va falloir aussi choisir les bons objectifs. Chaque appareil photo va pouvoir être équipé d'objectifs, comme Repousse, qui, comme son nom l'indique, repoussera les esprits. Pour pouvoir équiper les objectifs, il va falloir trouver des pierres, rouge ou bleue, qui se ramasseront sur notre chemin. Ces pierres serviront à améliorer l'appareil et les compétences. Ces optimisations pourront être évoluées plusieurs fois. Ce qui va rendre notre appareil plus puissant. Il sera très important de faire évoluer son appareil. Car les boss seront assez redoutables dans Project Zero 4. Et sans évolution, les combats seront très difficiles.


Lors de notre aventure, la Caméra Obscura permettra aussi de résoudre des énigmes, d'ouvrir des portes scellées, et de prendre des photos d'esprits qui rôdent dans les parages. On va même pouvoir faire apparaître des fantômes cachés, grâce à notre caméra. Il y aura aussi des objets à collectionner à prendre en photo, comme les 79 poupées Hozuki

Simple portage ?

Comme pour l'opus précèdent, Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire n'offre que très peu d'évolution, par rapport à la version Wii. Certes, le jeu a eu le droit à quelques retouches. On a le droit à de plus belles cinématiques. Et une modélisation des personnages plus agréable qu'à l'époque. De plus, il y a une amélioration des graphismes, avec un jeu d'ombre et de lumière plus réaliste, pour une meilleure immersion dans cette expérience horrifique. Mais quand on connaît bien Project Zero, on ne voit pas trop la différence. On a l'impression de jouer au même jeu qu'on a découvert la première fois en 2001 sur PlayStation. Même la prise en main n'a pas vraiment évolué. Certes, de passer d'une version Wii à une version PC, ça change un peu. Car la jouabilité sur Wii était très différente à l'époque, avec la détection de mouvement de la Wiimote et du Numchuck. Mais elle reste identique à celle qu'on a pu connaître sur PlayStation 2, ou plus récemment sur PC, avec le remaster de Project Zero: La prêtresse des eaux noires. Une jouabilité parfois frustrante, face à certains ennemis, ou boss.

Alors que le remaster de Project Zero: La prêtresse des eaux noires, nous avait proposé un mode photo délirant. Project Zero : Le Masque de l'Éclipse Lunaire nous offre, quant à lui, son lot de costumes, complètement loufoques. On va avoir un chapeau lampe-torche, qui va transformer notre tête en lampe torche, ou encore, de Camera Obscura. D'ailleurs, certains costumes font bien plus peur que le jeu en lui-même. Heureusement, il y aura de nombreux costumes et autres, à obtenir grâce aux points photos obtenus lors de notre aventure.


Bien sûr, en plus des nouveautés, et de la refonte graphique, on retrouve l'authenticité du jeu. On a donc le droit à l'ambiance Project Zero, qui fait le charme de cette franchise depuis plus de 20 ans maintenant. Et rien que pour ça, on aime ce remaster. Et on aimera toujours les jeux Project Zero.

La famille s'agrandit !

Pour conclure, on avait été gâté, il y a 2 ans maintenant, grâce au remaster de Project Zero: La prêtresse des eaux noires. Et aujourd'hui, on a le droit à ce 4e opus, qui n'avait pas eu la chance de sortir chez nous. KOEI TECMO nous gâte. Et ce n'est pas anodin. On voit bien arriver prochainement un remake des deux premiers opus. En tout cas, on l'espère. C'est déjà ce qu'on se disait lors de la sortie du remaster de Project Zero: La prêtresse des eaux noires. Mais deux jeux, en si peu de temps, c'est le début d'une grande annonce. Et même si ce n'est pas le cas. Merci KOEI TECMO de nous replonger dans cette sublime franchise, que de nombreux joueurs devraient découvrir.


251 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...