top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Pro Cycling Manager 2024


Disponible depuis le 6 juin sur Steam, en même temps que Tour de France 2024, Pro Cycling Manager 2024 lance la saison du vélo. Ce nouvel opus de Cyanide Studio et Nacon, nous remet dans la peau d'un directeur sportif, afin d'amener notre équipe au sommet du cyclisme mondial. Et après avoir géré tant bien que mal notre équipe, et participé à de nombreuses compétitions dans le monde entier, dont le Tour de France, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Pro Cycling Manager 2024 est un jeu de gestion, où l'on va prendre le contrôle d'une Team de cyclistes. Et comme dans tous les jeux de gestion, on va devoir gérer, de A & Z, tous les aspects de l'équipe, pour la mener au sommet. Mais avant de se lancer, il va falloir choisir le mode de jeu que l'on souhaite. Pro Cycling Manager 2024 propose plusieurs modes de jeu, comme son prédécesseur. Dans le mode solo, on va avoir le Mode Carrière. Le mode principal du jeu. Ici, on va prendre le contrôle d'une des équipes de l'énorme base de données du jeu, et la gérer pour devenir la meilleure équipe du domaine. Le jeu va nous proposer plusieurs équipes. Celles du Cya World Tour, avec Movistar, Lidl Trek, ou encore UEA Team Emirates. Et celles du Continental et Continental Pro. On va aussi pouvoir créer sa propre équipe. Pour débuter, il est préférable de se lancer dans le jeu avec une équipe du Cya World Tour, avec des joueurs déjà prêts pour toutes les grosses compétitions.

Une fois notre équipe sélectionnée, on va pouvoir commencer notre carrière. Dans Pro Cycling Manager 2024, on va avoir de nombreux outils en notre possession pour pouvoir gérer notre petite équipe. Dans l'onglet Manager, on va retrouver toutes les informations qui concernent l'équipe. Les sponsors, avec la possibilité de changer de sponsor, de négocier des équipements pour la saison à venir. Les infrastructures de l'équipe, les finances, et l'équipe nationale si on en gère une. L'onglet Manager va surtout permettre de suivre les dernières infos, les mails, le moral de l'équipe, ou encore, les derniers résultats. Ensuite, on va retrouver l'onglet Équipe. Celui-ci sera sûrement le plus important lors de notre carrière. Car c'est ici qu'on va pouvoir gérer le calendrier de nos coureurs, avec les nombreuses épreuves que propose Pro Cycling Manager 2024. Les objectifs de chaque coureur. Ainsi que leurs futurs stages. On pourra aussi, si on le souhaite, recruter de nouveaux talents. Et gérer le staff de l'équipe. On pourra aussi proposer des entraînements individuels pour chaque coureur. Par la suite, avec les nombreuses courses à répétition, on va pouvoir aussi changer le matériel de nos coureurs. Un aspect très important si on souhaite rester compétitif. Pour le reste des onglets, on va avoir celui de tous les résultats, et celui du monde, avec les résultats des autres coureurs du monde entier. Mais principalement, on va surtout s'intéresser aux deux premiers lors de notre carrière.


Comme dans tous les jeux de gestion, pour progresser, on va devoir avancer dans le calendrier, jour après jour. Répondre à des mails. Et bien sûr, participer à des courses. Avant de se lancer dans une étape, on va pouvoir inscrire les coureurs que l'on souhaite. Créer une stratégie d'équipe, ou individuelle. Et changer l'équipement. Après ça, il ne restera plus qu'à lancer la course en 3D ou faire une simulation 2D. Mais si on veut rester compétitif, il sera préférable de lancer la course en 3D. Car pendant cette course, on va pouvoir donner des ordres à tous les membres de l'équipe, afin qu'ils puissent prétendre à la victoire. Grâce à de nombreux outils, il sera possible de lancer une échappée, suivre des coureurs, garder un rythme, sprinter. Un peu comme dans Tour de France, ou les autres opus de PCM. Il y a très peu d'évolution sur cet aspect du jeu.

Comme toujours, le mode carrière de Pro Cycling Manager 2024 est facile à prendre en main. Le menu est facile à comprendre. Et si on joue au jeu chaque année, on commence à connaître chaque aspect du jeu. Il est facile de gérer nos coureurs, leurs compétitions, ainsi que leurs matériels. On arrive toujours à être compétitif quand on prend le contrôle d'une équipe assez forte. Et même si on est très loin de tout gagner, on peut facilement remporter quelques compétitions au cours de la saison. Même si le Tour de France ou encore le Giro restent des compétitions difficiles à remporter. Cette année, on a la sensation que le sponsoring est plus simple à gérer, avec des objectifs plus clairs, et des primes plus généreuses. D'ailleurs, si on parle de nouveautés, Pro Cycling Manager 2024 propose le parcours officiel du Tour de France 2024. Même si on pensait que chaque année, il était déjà présent. Parmi les autres nouveautés, le jeu propose une immersion accrue avec l’implémentation d’un assistant guidant les phases interactives. Cependant, on n'a pas trop vu la différence par rapport à l'année précédente. Tout comme le comportement de l'IA lors des chemins de terre. Par contre, la refonte de la recherche permet de retrouver un coureur plus facilement grâce à de nombreux filtres. Et l'onglet effectif permet d'avoir un maximum d'informations sur nos coureurs, comme leurs objectifs, leur classement, le moral, la forme, et bien d'autres. Et même si on n'avait pas vraiment à se plaindre des anciennes interfaces, cette petite refonte permet de prendre encore plus facilement le jeu en main.

En plus du mode carrière, Pro Cycling Manager 2024 propose d'autres modes de jeu. Pour commencer, le mode Pro Cyclist. Dans ce dernier, on va devoir créer un coureur, avec des petites caractéristiques, comme son axe principal et secondaire, ainsi que son potentiel, qui va déterminer ses stats. Ainsi que son équipe de départ. Une fois prêt, on va pouvoir commencer notre carrière de coureur. Contrairement au mode carrière, dans ce mode, on va devoir faire évoluer uniquement notre coureur, en participant aux différentes épreuves. En participant à des étapes, on va prendre de l'expérience, et monter le niveau de notre coureur. Les niveaux gagnés vont nous permettre de gagner des points de compétences, qui serviront à débloquer quelques capacités supplémentaires pour notre coureur, parmi 4 spécialités. Pendant cette carrière, il faudra aussi faire très attention à la forme de notre coureur. Car plus on va le pousser à bout, plus il y aura des risques de blessures ou de saturation. Pour le reste, le mode Pro Cyclist va se gérer comme le mode Carrière.


Pro Cycling Manager 2024 propose aussi un mode Course Simple, qui permet de participer à une compétition avec une équipe, le temps de quelques étapes, sans chercher à gérer l'équipe pendant une saison entière. Et le mode Piste, qui est totalement différent des autres modes. Car ici, on va devoir sélectionner parmi 7 épreuves de piste, comme le Keirin, et s'amuser sur des pistes ovales, en prenant le contrôle de notre coureur, comme n'importe quel jeu de course. On va aussi avoir un mode multijoueur avec la création de tournois sur des courses simples ou sur Piste, avec la possibilité de créer ou rejoindre un clan multijoueur.

Comme les opus précédents, Pro Cycling Manager 2024 nous fait perdre de nombreuses heures. Certes, il y a très peu de nouveautés par rapport à 2023. Mais la refonte de certains onglets permet de nous plonger un peu plus dans cette très bonne simulation de gestion. Bien sûr, on retrouve les mêmes problèmes que Tour de France 2024, avec une modélisation limitée des décors et des coureurs. Mais ça reste un jeu de gestion. Donc, contrairement à Tour de France 2024, on n'y prête moins attention. Ce qu'on regrette tout de même, c'est que même en facile, on se fait bien trop souvent distancer par l'IA. Ce qui gâche parfois les longues compétitions. Car on a la sensation de les gérer. Puis d'un seul coup, on prend 5 minutes sur le classement général. Bien sûr, c'est aussi une question de bonne gestion. Et certains sont peut-être plus à même d'y arriver que d'autres.


Pour conclure, Pro Cycling Manager 2024 est un très bon jeu de gestion, qui, malgré le peu de changement, nous plonge dans le monde du cyclisme de la plus belle des manières. Une fois qu'on se lance dans une carrière, on a du mal à lâcher le jeu. Et on enchaîne les compétitions, sans voir l'heure passer. Un jeu de gestion agréable, parfait pour les amoureux de vélos ou de jeux de gestion, qui montre, une fois de plus, l'amour de Cyanide pour ce sport.


531 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...