• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Potion Permit


Disponible le 22 septembre sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S, Nintendo Switch et PC. Potion Permit est un action-RPG, accompagné d'une touche de simulation, développé par MassHive Media, et édité par PQube Games, qui nous fait découvrir l'histoire d'un apothicaire qui vient prendre soin des habitants malades de Moonbury. Et après avoir conçu de nombreuses potions. Il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

En route pour une nouvelle aventure !

Il y a bien longtemps, un apothicaire sema le chaos dans la petite ville de Moonbury avant de partir en laissant tout derrière lui. C'est alors que les villageois perdirent toute confiance en l'alchimie moderne, et en la capitale. Jusqu'au jour où la fille du Maire tomba gravement malade. Mais le médecin ne pouvait plus rien faire de plus pour elle. Il décida de faire face au passé, afin de demander de l'aide à l'association médicale pour qu’ils lui envoient son meilleur élève. Seulement, les habitants ne seront pas du même avis. Il faudra donc tout mettre en œuvre, afin de gagner leur confiance. Et leur prouver qu'on leur veut simplement du bien.


Potion Permit est un RPG avec une touche de simulation de vie où notre devoir sera de prendre soin des habitants de Moonbury, afin de leur faire découvrir les bienfaits de l'alchimie moderne. Tout en gagnant leur confiance. Entre créations de potions, explorations, récoltes, quêtes, et surtout beaucoup de bonjour, nos journées seront très vite remplies.


Avant de partir à l'aventure, il faudra dans un premier temps passer par la création de notre apothicaire. Après un choix de genre. Il faudra le personnaliser. Par chance, Potion Permit, nous propose quelques petits choix tels que les cheveux, les yeux, notre teinte de peau ou encore la couleur des vêtements.

Un héros moderne !

Dans Potion Permit, on n'aura pas le temps de chômer. Une fois arrivée sur le quai de gare, il faudra commencer à montrer à la ville qu'on est loin d'être un charlatan. Et après avoir posé les bagages dans la petite maison de l'ancien apothicaire, on commencera doucement par rendre service à quelques personnes afin de leur montrer nos compétences, comme la préparation d'une première potion, ou de récolter quelques ingrédients. Cependant, aucun villageois ne sera prêt à nous parler. On fera donc notre petite vie tranquille jusqu'à ce que les choses se tassent jusqu'au jour où le Maire de la ville nous suppliera de venir en aide à sa fille malade, qui n'arrive pas à être soignée par leurs vieilles méthodes. Après une première victoire, les villageois nous verront enfin d'un autre œil. Mais pour tisser des liens assez forts avec eux, il faudra chaque jour discuter avec eux, ou leur offrir des petits cadeaux, afin de laisser la magie opérer.


Les liens auront une très grande importance. En plus de connaître leur petite histoire grâce à des quêtes. Plus on sera proche de chaque habitant, plus on gagnera en confiance. Nous permettant ainsi d'augmenter notre estime envers l'association médicale. Ce qui permettra de nous améliorer. Mais aussi de restaurer cette petite ville qui avait perdu toute magie. Et faisant face à l'abandon depuis bien trop longtemps.

Certaines missions se feront facilement en un coup. Parfois d'autres prendront un peu plus de temps. Et se feront sur plusieurs jours. Mais dans tous les cas, le principal objectif du jeu, sera de partir en exploration dans les zones les plus dangereuses de la petite ville de Moonbury. Muni de divers outils, tel que la hache, la pioche ou la faucheuse, notre objectif sera de réunir toutes sortes d'ingrédients, comme des fleurs, du miel, du cuivre ou encore de la peau, afin de les utiliser de confectionner des potions ou des objets, ou simplement, réaliser des quêtes.


Cependant, l'ancien apothicaire ayant fait beaucoup de dégâts par le passé. Certaines zones de la ville sont inatteignables. Il faudra gagner en grade grâce à la confiance des habitants Moonbury. Mais aussi en collectant un certain nombre de ressources, tels que de l'argent, du bois ou de la pierre. Il faudra donc se montrer patient pour découvrir les multiples secrets de ces lieux.

Bien sûr, notre route sera périlleuse. Et de nombreux ennemis se mettront en travers de notre chemin. Et grâce à nos différents outils, il faudra les vaincre. On pourra aussi utiliser l’esquive pour ne pas trop se faire toucher par leurs attaques. Heureusement, si on meurt, un habitant du village nous ramènera chez nous en échange d'un serment. Ou sinon, pour se remettre de la vie, il suffira de prendre un petit truc à manger.


Dans Potion Permit, notre énergie ne sera pas non plus illimitée. Il faudra donc faire attention lors de notre exploration, afin de ne pas trop s'épuiser. Car si on rencontre sur notre route un ennemi. Et qu’on est épuisé. Il sera impossible de le vaincre. Pour regagner en force, il suffira simplement de dormir. Mais pour pas que la journée ne se finisse trop vite. On pourra profiter des heures restantes, pour prendre un bon bain, ou simplement partir à la pêche, confectionner, ou simplement faire le tour de la ville.

Allo docteur ?

Dans Potion Permit, on va contrôler un apothicaire. Et ce détail, on ne pourra jamais l'oublier. Car chaque jour (ou presque) un habitant de la ville tombera malade. Inflammation du foie, bosse ou douleurs bénignes, ils viendront tous un moment ou un autre solliciter notre aide. Car depuis qu'on aura sauvé la fille du Maire, on aura accès à un hôpital. Ce dernier permettra de prendre soin de nos blessés le temps de leur guérison. Dans un premier temps, il faudra faire un diagnostic, sous forme de mini-jeu, où le but sera de remplir la barre de diagnostic. Une fois le diagnostic terminé, on passera à la confection de la potion. Pour cela, à notre domicile, on aura un chaudron. Et grâce aux nombreuses ressources récoltées, il faudra remplir un puzzle afin de confectionner un antidote. Chaque ingrédient aura une forme spéciale. À nous de faire les mélanges adéquats afin de créer la bonne potion. Mais ça ne sera pas aussi facile. Car on n'aura pas de possibilité illimitée. On aura toujours un nombre de coups à jouer. Ce sera donc à nous de trouver les meilleures compositions pour une meilleure optimisation. Une fois la potion en notre possession, il ne restera plus qu’à soigner notre malade.



Il est bon de savoir que les malades ne resteront pas indéfiniment à la clinique. On aura un nombre de jours prédéfini, avant de régler leurs soucis. En cas de réussite, le malade sera content. Et après nous avoir offert une belle récompense. Il retournera à sa vie normale dès le lendemain. Par contre, plus on avancera dans l'aventure, plus il sera possible de proposer un remède sans passer par le diagnostic. Il y aura donc une chance d'échouer. Et de décevoir notre clientèle. Et dans ce cas-là, toute la ville nous en fera payer le prix. Et on perdra leurs confiances. Il faudra donc la regagner à nouveau.


Bien sûr, la clinique ne sera qu'une grosse partie de ce que l'on pourra faire avec les potions. Ces dernières pourront être vendues pour se faire un peu, voire beaucoup d'argent. Mais on pourra aussi les utiliser lors de nos quêtes afin d'avancer dans l'aventure.

Une ville détruite, mais pleine de vie.

Une fois qu'on aura gagné la confiance des habitants. Il sera possible de visiter les nombreuses boutiques ou lieux de la ville, afin de remplir des quêtes d'histoire, des quête de communauté, des petits jobs temporaires, ou simplement pour faire des achats.


Et même si le commissariat ne sera pas notre lieu de visite de prédilection. Il y aura de nombreux endroits très importants, comme la forge, qui nous permettra d'améliorer nos outils, afin de perdre moins d'énergie lors de nos explorations. Et d'être plus fort. Il sera aussi possible d'améliorer notre chaudron, et bien d’autres. Certaines boutiques permettront de modifier l'apparence de notre héros selon nos envies. Et pour finir, le magasin d'abris, qui permettra de restaurer un peu la ville par nous-même. On pourra restaurer la boîte aux lettres, notre maison, ou encore, la clinique. Cependant, il faudra être patient. On ne pourra pas restaurer tout d’un seul coup. Car il faudra que la ville évolue.


Bien sûr, dans la ville, on trouvera aussi une brasserie, une mairie, un petit restaurant sur la plage, une ferme, un magasin de forestier, une église, un bain, une salle de jeu et les multiples maisons des habitants. Ce qui fera beaucoup d'endroits à explorer.

Un univers tout en pixel !

Dans un premier temps, la direction artistique de Potion Permit en pixelart nous a un peu rebutés. On aurait préféré une petite aventure à la direction artistique de Kitaria Fable. Cependant, au fil du temps, on s’est habitué au pixelart. Et on a pu apprécier chaque lieu et environnement, grâce à cette direction artistique, qui n’est pas si mauvaise. Elle est assez détaillée pour nous dépayser à chaque nouvelle exploration.


De plus, pendant notre voyage, on a le droit à de sublimes musiques qui s'écoutent sans modération. Qu'elles soient douces ou rythmées. Elles nous plongent à merveille dans le jeu.

Un mélange qui fonctionne.

Pour conclure, Potion Permit est la très grosse surprise de ce mois de septembre. Son concept est original. Et on prend un plaisir sans fin à restaurer la ville, et prendre soin des habitants. Tout ceci sans voir l’heure défiler. Il y a tellement de choses à faire qu’on a du mal à quitter le jeu. Qu'on soit amateur d'aventure, ou que l'on cherche un petit jeu tranquille sans prise de tête. Potion Permit est le jeu parfait qui réussit à combiner les deux de la plus belle des manières.


258 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout