top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Pet Shop Simulator


Disponible le 21 juin sur Steam, Pet Shop Simulator est un jeu de simulation, développé et édité par Games Incubator, dans lequel on va devoir s'occuper d'une animalerie. Et après avoir tenu notre propre boutique avec plein de petits animaux aussi mignons les uns que les autres, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Pet Shop Simulator est un jeu de simulation où notre mission sera d'ouvrir et de s'occuper d'une animalerie de A à Z, allant du remplissage des stocks, à l'encaissement. Pour créer le magasin parfait, il faudra commencer l'aventure en suivant un rapide tutoriel afin de prendre les mécaniques du jeu en main. Au commencement, il faudra créer dans notre boutique un petit local qui nous servira de réserve. Une fois construit, on pourra s'occuper de l'installation de la boutique en y ajoutant une étagère pour y placer nos produits, une vitrine pour accueillir un petit lapin, et une caisse.


Avant de procéder à l'ouverture, on devra aussi faire des stocks. Et même si au départ, on commencera avec une seule variété d'alimentation pour chats, il sera tout de même possible d’acheter tout ce que l’on souhaite dès le début. Sauf qu’il nous manquera l’argent nécessaire pour faire les stocks nécessaires qui nous demanderont souvent de prendre plusieurs exemplaires des différents produits. Ainsi que d’acheter de nouvelles étagères. Mais pour combler nos clients, quand on aura les fonds, on pourra acheter diverses nourritures et accessoires pour chiens, chats, poissons, hamsters, lapins et souris, allant des croquettes, aux cages, ou encore aux jouets. Au fil de l'aventure, on pourra également agrandir notre boutique, modifier l'apparence de cette dernière, installer une salle de repos et des toilettes. Et également investir dans un parking pour accueillir toujours plus de clients.

Pour se faire de l'argent, il n'y aura pas 36 solutions, il faudra ouvrir sa boutique pour laisser les clients dépenser sans compter. Et vu les prix excessifs, on se demande bien ce qu'ils leur passent par la tête pour venir faire des emplettes dans notre boutique. Surtout lorsqu'une simple balle pour chien coûte plus de 50 pièces l'unité. Et pour les faire passer en caisse, il est recommandé d'aller voir chacun d'entre eux afin de leur suggérer un produit ou de les convaincre d'investir. Et pour débattre avec eux, on devra lancer la discussion sous forme de bulle de BD avec une image en question. Pour espérer gagner cette confrontation, il faudra leur répondre avec le même type d'image. Mais autant dire qu'on abandonnera vite par manque de logique lors de certaines conversations. De plus, si on échoue cette discussion, il y a beaucoup de chance que le client reparte les mains vides. Et comme on a besoin d’argent, il vaut mieux ne pas se tromper.


L'IA ayant parfois la tête dans les choux, certains clients chercheront un article en particulier. Et ce sera à nous de l'accompagner au bon endroit. Et parfois ce dernier sera juste à côté de l'article en question. Et si on l'emmène directement, cela ne fonctionnera pas. Il faudra faire le tour de la boutique pour le faire revenir au point de départ. Ce qui n'arrangera en rien notre frustration.

Comme on gère une animalerie, il faudra aussi prendre soin des animaux. Et pour cela, il faudra également prendre soin d'eux à n'importe quel moment en les nourrissant et nettoyant leurs enclos. On pourra aussi interagir avec les lapins, et leur faire des caresses. Et à l'image du trailer d’annonce, on aura aucune interaction de plus avec eux.


Pour nous aider dans notre quotidien, dès le début du jeu, on pourra engager une multitude d'employés pour faire le sale boulot à notre place. Entre caissiers, négociateur, figurant, sécurité, ménage ou encore réapprovisionnement des rayons. Mais chaque employé aura ses propres compétences, ainsi que sa prétention salariale. Plus un employé aura de compétences, plus son salaire sera élevé. Mais un bon employé ratera rarement des ventes. Si un employé nous satisfait, mais qu’il n’a pas les compétences, on pourra toujours lui payer des formations. Le problème des employés, c’est qu’ils ne vont pas se gérer seuls. Ce sera à nous de les appeler pour qu'ils viennent travailler, leur dire quand prendre une pause, ou encore, de quitter leur poste. Ce qui devient très vite problématique.

Pet Shop Simulator nous propose une direction artistique colorée et très enfantine. Et on a le droit à d'adorables petits animaux. Bien sûr, on a encore le problème de ce genre de simulation, avec des clients qui se ressemblent tous. Mais mis à part ça, c’est agréable de gérer sa boutique. Malheureusement, les journées vont être longues à cause de l’OST inexistant. Car pour avoir la chance d’avoir un peu de musique, il va falloir acheter une radio. Puis après ça, des haut-parleurs. Et même si l'argent coule facilement à flots, les articles sont tellement chers, qu’on n'a pas vraiment envie d’investir dedans au début du jeu.


Pour conclure, Pet Shop Simulator est une simulation qui aurait peut-être dû nécessiter une période d’Early Access. Car même si le jeu n'est pas une catastrophe remplie de bugs, il y a tout de même plein de petits soucis qui rendent le jeu moins amusant. Comme l’absence de progression. Dès le début, tout est déjà débloqué. On a donc rien à faire, mis à part gérer la boutique. De plus, on est loin du trailer d’annonce qui nous montrait de nombreuses interactions avec les animaux. À voir si les développeurs apporteront quelques changements dans les semaines à venir. Même si on sent que le jeu va rester tel quel.


188 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...