• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Okinawa Rush


Disponible depuis fin octobre sur Steam, PlayStation, Xbox et Nintendo Switch, et le 19 novembre en version physique sur PlayStation 4 et Nintendo Switch, grâce à PixelHeart, Okinawa Rush est un jeu d'arcade Beat Them All, développé par Sokaikan, et édité par No Gravity Games, qui raconte l'histoire de Hiro, Meilin et Shin, trois maîtres des arts martiaux qui se retrouvent au cœur d'un conflit contre le clan de la Mante Noire qui s'attaque à Okinawa. Grâce à leur maîtrise des arts martiaux, ils vont affronter le clan, et sauver Okinawa. Entre Kata, Entrainements et combats, on a parcouru les magnifiques terres d'Okinawa, afin de rétablir l'ordre, et de donner notre avis sur ce jeu en pixelart.

Trailer du jeu

Okinawa Rush est un petit jeu d'arcade en Pixelart, où l'on va incarner l'un des 3 maîtres des arts martiaux, Hiro, Meilin ou Shin, pour vaincre les hordes de ninjas, guerriers et démons du clan de la Mante Noire, qui envahissent la ville d'Okinawa. Contrairement à de nombreux Beat Them All, Okinawa Rush propose un système de combat très poussé, qui va nous obliger à prendre en main chaque combo, avant de vraiment se lancer dans l'aventure.


Le jeu propose deux modes. Le premier, le mode arcade. Le second, le mode histoire. Les deux modes sont identiques. La seule chose qui change vraiment, c'est que dans le mode arcade, on a le droit à un petit Game Over quand on perd nos trois vies. Donc, pour ceux qui n'ont pas vraiment envie de tout recommencer à chaque fois, il est conseillé de commencer Okinawa Rush en mode histoire.

Pour venir à bout d'Okinawa Rush, il faut juste terminer les différents niveaux en tuant tous les ennemis qui vont nous barrer la route. Mais pour survivre, il va falloir un héros puissant. Donc, depuis le Dojo principal, on va pouvoir participer à des entraînements, des missions de survie, ou encore, des Kata, afin de monter les stats de notre héros. Les entraînements sont indispensables. Car sans eux, on ne va pas vraiment comprendre comment attaquer nos ennemis, et surtout, comment se défendre. Car dans Okinawa Rush, il ne faudra pas seulement appuyer sur une touche pour attaquer. Tel un jeu de combat, on va avoir plusieurs techniques à assimiler, en combinant des suites de touches. Par la suite, lors des niveaux, on va aussi apprendre des coups spéciaux, qui vont faire très mal à nos adversaires. Et même pouvoir utiliser diverses armes, comme des épées, des nunchakus, ou encore, des katanas.

Okinawa Rush est un jeu qui peut se jouer seul ou en coopération. Dans les deux cas, l'action sera intense, avec des combats explosifs. Mais on préfère vivre cette expérience en solo. Car souvent, il y a tellement d'ennemis qu'on a du mal à s'y retrouver. Surtout quand on est entouré d'une trentaine de Ninjas. Bon, bien sûr, malgré ces nombreuses vagues d'ennemis, le jeu reste très fluide. Heureusement, d'ailleurs. C'est un Pixelart. On s'attend donc à quelque chose de propre, avec aucun problème en jeu. Mais malgré son côté simpliste, on a le droit à de très belles cinématiques, avec parfois, de très jolis décors. Le jeu reste immersif et intéressant.


Pour conclure, les amoureux de jeux arcades pixelisés trouveront le bonheur auprès de ce petit Okinawa Rush. Et ceux qui aiment les arts martiaux pourraient aussi prendre du plaisir à s'aventurer à Okinawa. Le système de progression du personnage est très intéressant. Surtout les Katas qui nous font penser à Karaté Kid. Et comme ça se passe à Okinawa, on a une double raison de penser à Karaté Kid. Un jeu sympa, qu'on soit seul ou à deux.


150 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout