top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Steam] Little Kitty, Big City


Disponible le 9 mai sur Xbox, Xbox Game Pass, Nintendo Switch et Steam, Little Kitty, Big City est une petite aventure, développée et éditée par Double Dagger Studio, dans laquelle on va devoir prendre le contrôle d’un petit chat noir, afin qu’il puisse rentrer chez lui. Une très courte aventure, où l’on va pouvoir explorer la ville, faire des bêtises, et aider d’autres amis animaux, tout en restant le plus adorable des chatons. Et après une preview qui nous avait totalement convaincu, nous sommes retournés dans la grande ville, en compagnie de notre petit chat, afin de découvrir la suite de ce petit voyage, et de donner notre avis final sur ce petit jeu indépendant plein de charme.

Trailer du jeu

Little Kitty, Big City est un petit jeu indépendant, très coloré, où l'on va prendre le contrôle d'un petit chat noir, qui va devoir explorer une grande ville, avant de pouvoir rentrer chez lui. Pour faire court, l’histoire de Little Kitty, Big City nous raconte les mésaventures d’un chat qui, pendant sa petite sieste de la journée, est tombé de son immeuble. Heureusement, comme tous les chats, cette adorable boule de poil a su retomber sur ses pattes. Mais impossible pour lui de remonter sans reprendre des forces. Et c’est là qu’un gentil corbeau se propose de nous aider à remonter chez nous, à une condition, lui retrouver 25 breloques.


Cette première mission de Little Kitty, Big City, qu’on avait déjà pu découvrir lors de notre preview, va nous permettre de découvrir les différentes capacités de notre chat. Pour récupérer des breloques, on va simplement devoir sauter, faire tomber des objets, recycler des canettes. Des breloques, il va y en avoir partout. Donc, après quelques minutes, on va retrouver notre ami corbeau, afin qu’il nous donne un poisson. Ce dernier va nous servir à débloquer une capacité qui nous aidera à grimper sur des lianes. Malheureusement, pour retourner à la maison, il faudra plus d'énergie. Et donc, plus de poissons. Il ne restera plus qu’à en trouver d’autres dans la ville.

En plus de cette première quêtes principales, Little Kitty, Big City va nous proposer 18 autres missions à travers la ville, qui vont consister à aider différents animaux, comme aider un papa canard à retrouver ses canetons, retrouver un caméléon camouflé, ou encore, trouver des plumes pour un Tanuki. En plus de ces missions, on va avoir 38 challenges, faciles à réaliser. Mais qui prendront un peu plus de temps. Par exemple, mettre 4 buts, recycler 200 canettes, faire trébucher 20 humains, ou encore, nourrir 3 chiens. Les missions, comme les canettes, ne vont pas nous aider à trouver les poissons. Ces derniers seront dans différents lieux de la ville, comme tout en haut d’un immeuble, ou dans un magasin. Et ce sera à nous de nous débrouiller pour mettre la main dessus.


Quand on aura retrouvé les 4 poissons, et que notre jauge d’énergie sera pleine, on pourra remonter au haut de l’immeuble, afin de retrouver notre humaine, et d’avoir un petit cadeau en récompense. Il faut savoir qu’une fois arrivé à la maison, on pourra retourner en ville finir nos différentes missions, ou retrouver les 42 chapeaux, qui vont servir de cosmétiques et de collectibles. De plus, en terminant le jeu, on aura le droit à une indication sur notre carte, afin de mettre la main sur ces chapeaux, ou sur les autres objets à collectionner du jeu. Il y aura deux façons pour trouver les 42 chapeaux. On pourra les acheter dans des machines contre des objets qui brillent, ou trouver des petites boules, souvent très bien cachées.

Au cours de notre aventure, on débloquera, grâce à un adorable Tanuki, le voyage rapide, qui nous permettra de se déplacer d’une zone à l’autre, via des bouches d'égouts magiques. L’ajout du voyage rapide est souvent très apprécié dans un jeu à la carte un peu trop grande. Mais dans un jeu comme Little Kitty, Big City, c’est un peu inutile. Car la carte reste tout de même très petite. Tout comme l’aventure. Car pour venir à bout de l’histoire principale, en accomplissant toutes les quêtes, et une bonne partie des challenges, il faudra compter un peu plus de 2 heures. C’est très court. Mais ça reste une expérience agréable.


Côté direction artistique, Little Kitty, Big City est très coloré, avec un chat adorable, et d'autres animaux qui le sont tout autant. Une direction artistique qui devrait facilement plaire à tout le monde. De plus, pour nous charmer encore plus, les 42 chapeaux pour notre chat vont le rendre encore plus mignon. Ce qui va en faire craquer plus d’un. Comme on le disait lors de notre preview, il y a trop de mignonnerie qui se dégage de ce petit jeu d'aventure. Et c'est assez difficile de ne pas tomber sous son charme, dès les premières minutes.

De plus, on a pu profiter de cette magnifique et adorable aventure sur PC avec l'Evnia, l'écran 49" Ultrawide de Philips. Et l'immersion était vraiment au rendez-vous. Surtout avec l'effet Ambiglow. D'ailleurs, c'est agréable de voir que certains jeux indépendants pensent aux résolutions 5120x1440. Malheureusement, le jeu n’est pas parfait. En plus de sa courte durée de vie, il va y avoir aussi pas mal de petits bugs, qui vont nous obliger à relancer notre sauvegarde. La plupart du temps, ce sera un bug qui nous bloquera dans les décors. Donc, rien de bien méchant.


Pour conclure, on attendait avec impatience cet adorable petit jeu. Et on ne regrette pas cette attente. Little Kitty, Big City est un adorable petit jeu d’aventure. Et même si sa durée de vie peut très vite nous freiner, on ne peut pas rester insensible à tant de mignonnerie. Certes, on aurait adoré pouvoir explorer une ville plus grande, et profiter de notre petit chat quelques heures de plus. Mais ce furent tout de même 2 belles heures passées en compagnie de cette adorable petite boule de poils.


755 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page
Couple of Gamer ...