top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Steam] Last Train Home


Disponible le 28 novembre sur Steam, Last Train Home est un RTS développé par Ashbornes Games, et édité par THQ Nordic, qui nous replonge dans l'horreur de La Grande Guerre, où l'on va devoir guider des soldats tchécoslovaques à retourner chez eux à bord d'un train blindé, alors que la guerre civile opposant les Armes rouge et blanche de Russie, continue de faire rage. Et après un voyage à travers la Sibérie, il est temps pour nous de dévoiler notre test de ce somptueux voyage historique.

Trailer du jeu

Le dernier train pour la maison !

Last Train Home est un jeu de stratégie en temps réel, avec un côté gestion/survie, dans lequel on va devoir guider des soldats tchécoslovaques à travers les étendues sauvages ravagées par la guerre et de les aider à rentrer chez eux à bord d'un train blindé. Mais pour rejoindre l'autre bout de la Sibérie, de nombreuses épreuves vont attendre ces soldats, et des choix douloureux devront être fait.


Pour progresser dans les 9 chapitres de cette histoire tirée de faits réels pendant la Grande Guerre, on va devoir prendre le contrôle d'un Train et d'un groupe de soldats. Le train va nous permettre de traverser l'étendue sauvage et glaciale de la Russie. Tandis que nos soldats vont nous permettre de réaliser quelques expéditions dans des villes ou des zones éloignées, afin d'aider d'autres soldats, ou de récupérer des ressources pour survivre, et améliorer nos conditions de vie dans le train.

Chaque chapitre va se dérouler de la même façon. On va démarrer dans une région de la Sibérie. On va avoir un objectif principal à atteindre avec le train. Et divers petits objectifs secondaires. Pour mener à bien notre objectif principal, on va devoir prendre le contrôle du train, et avancer prudemment dans la région, tout en essayant de l'explorer. Pendant notre mission, on aura, quelques fois, divers choix à faire, comme se rendre à un des deux lieux proposés, sauver un commandant, embarquer une personne malade. Ces choix auront un impact sur notre histoire, ainsi que sur le moral des troupes. Il faudra donc faire attention à nos actions.


Lors d'un arrêt dans une ville, il sera temps de libérer nos soldats afin qu'ils puissent commencer une expédition. Il y aura deux types d'expéditions. La première, les expéditions automatiques, où il suffira de créer une escouade, et de laisser nos soldats faire le reste. Et la seconde, les expéditions classiques, où cette fois-ci, on devra prendre le contrôle d'une escouade, et explorer une ville, afin d'accomplir divers objectifs, et de tuer quelques soldats ennemis au passage.

Un chapitre proposera plusieurs expéditions. On ne sera pas obligé de les réaliser. On pourra directement se rendre à la gare finale de la région, et terminer la mission principale. Mais ceci ne servirait à rien. Car sans les expéditions, il sera impossible de survivre, ou de faire avancer le train. Il faudra donc en faire un minimum. Et pour une meilleure survie, en faire le plus possible.


Pour atteindre le terminus de Last Train Home, il faudra compter une bonne vingtaine d'heures minimum. Mais avec les différents choix que l'on aura tout au long du voyage, il sera possible de recommencer le jeu, afin de découvrir les conséquences de certains choix. Heureusement, même si ça peut paraître long, une fois qu'on aura lancé notre train, on ne verra pas les heures passées, tellement ce voyage sera inoubliable.

Un train bien équipé !

Comme son titre l'indique, Last Train Home est un jeu qui va nous permettre de prendre le dernier train pour la maison. Et même si ce train est blindé, il faudra en prendre soin. Tout d'abord, parce que le chemin jusqu'à l'arrivée va prendre énormément de temps. Et surtout, parce que les soldats qui vivront à l'intérieur auront besoin de se sentir bien. Donc, tout au long de notre voyage, et en accomplissant les nombreuses expéditions, on va récupérer diverses ressources, comme du tissu, du métal, ou encore, du bois. Ces ressources vont nous permettre d'améliorer chaque compartiment du train, de la locomotive principale, aux nombreux wagons qui s'ajouteront à notre train, au fur et à mesure de notre progression.

Chaque compartiment proposera ses propres améliorations. Par exemple, avec les ressources, on va pouvoir améliorer la puissance et la résistance de notre locomotive. La route sera longue et parsemée d'embûche. Et pour éviter que le train ne tombe en panne, ou subisse trop de dégâts, il faudra constamment en prendre soin, et l'améliorer. Du côté des wagons, les améliorations seront très différentes. Grâce aux ressources, on va pouvoir apporter un peu plus de confort à nos passagers, tout en renforçant les wagons. Par exemple, on pourra installer un poêle pour améliorer leur confort.


Par la suite, lors de notre voyage, on pourra acheter de nouveaux wagons, dont certains qui seront spécifiques à une activité, comme la cuisine qui permettra de préparer des bons petits plats pour nos passagers, afin qu'ils gardent le moral, un centre médical pour soigner les grands blessés, ou encore, un atelier pour réparer les équipements de nos soldats.


Le train aura bien d'autres utilités. On pourra, grâce à lui, reposer nos différents soldats, gérer le travail de jour et de nuit de certains ouvriers, ou encore, utiliser la puissance de son canon pour effectuer des frappes d'artilleries lourdes sur nos ennemis lors des missions. Il faudra donc en prendre soin jusqu'au terminus.

La guerre après la guerre !

Bien sûr, même si Last Train Home nous fera vivre un voyage en enfer à bord d'un train blindé, on va aussi devoir explorer les différents lieux de la Sibérie, afin de récupérer des ressources, ou accomplir diverses missions. Et lors des expéditions classiques, on découvrira un peu plus les régions à travers quelques villages dévastés par la guerre. Et souvent, dans ces villages, il y aura de nombreux soldats armés qui nous attendront pour nous exterminer. Ce sera donc à nous d'utiliser les membres de notre escouade, afin d'accomplir nos missions, et tuer quelques soldats.

Ces expéditions permettront de découvrir le côté RTS du jeu. En prenant le contrôle d'un ou plusieurs membres de l'escouade, on devra parcourir la zone à la recherche de ressources, tout en accomplissant nos objectifs. Selon notre escouade, chaque membre aura son propre rôle, utile à la bonne progression de la mission. Médecin, Fusilier, Grenadier, ou encore, éclaireur. Selon le rôle de l'unité, on va avoir diverses compétences que l'on pourra utiliser lors des combats, comme lancer une grenade avec un grenadier, ou soigner un allié avec le médecin.


Par la suite, en montant de niveau, il sera possible d'ajouter de nouveaux rôles à chaque unité. On pourra ajouter des rôles en combat, ou des rôles utiles en tant que passager du train. Une unité pourra être fusilier, grenadier, et ouvrier en même temps. En montant le niveau d'une unité, on pourra aussi améliorer leurs attributs afin qu'il devienne plus fort.

En plus des combats, lors des expéditions, on pourra utiliser des véhicules pour se déplacer plus vite, se dissimuler, ou encore, comme cité plus haut, utiliser la frappe d'artillerie de notre train, afin de tuer un groupe de soldats.


A la fin d'une expédition, on aura un récapitulatif de tout ce qu'on aura pu récupérer comme ressources. Et on terminera la mission par quelques séquences de dialogues, avec parfois, quelques choix à faire.

Un voyage Sibérien réussi ?

Last Train Home nous raconte l'histoire vraie de la Légion tchécoslovaque et de son combat au nom des puissances de l'Entente pendant la Première Guerre mondiale. Et durant notre voyage, on va être transporté à travers une Russie meurtrie par la Grand Guerre. Lors des expéditions, on va découvrir des villages en ruine et en feu. Et pendant notre balade en train, ça sera une carte pleine de brouillard et de glace. Une très belle direction artistique, qui nous immergera à merveille dans cette histoire.


Mais l'immersion sera encore meilleure lors des cinématiques. Car Last Train Home a la particularité de proposer des films en guise de cinématiques. On va avoir le droit à des scènes filmées avec de vrais acteurs, et la langue d'origine des soldats. D'ailleurs, l'aventure propose aussi un doublage immersif qui va permettre d'avoir les voix originales d'un personnage, qu'il soit Russe, Français ou Allemand. Rendant l'aventure encore meilleure.

Un dernier pour la route !

Pour conclure, Last Train Home est une sublime surprise qui mélange gestion et combat stratégique en temps réel. Un mélange qui fonctionne parfaitement bien, et qui nous raconte une sublime histoire, pleine de choix, parfois triste. Une fois le train lancé, on a du mal à l'arrêter. Et jusqu'au terminus, on prend plaisir à découvrir l'histoire vraie de la Légion tchécoslovaque qui tente de survivre dans ce train blindé.


1 020 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page
Couple of Gamer ...