• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] Impostor Factory


Disponible depuis le 30 septembre sur PC, Impostor Factory est le nouvel opus qui suit To the Moon et Finding Paradise, développé par le studio indépendant Freebird Games, qui raconte la mystérieuse histoire de Quincy, coincé dans une boucle temporelle. Une nouvelle aventure qu’on a donc suivie avec attention, comme ce fut le cas pour les précédents opus. Voici notre test.

À La Découverte de Impostor Factory

Impostor Factory est un jeu d'aventure riche en récit qui nous raconte l'histoire de Quincy, invité à une étrange soirée dans un manoir. Cependant, les événements vont prendre une tournure inattendue. Et comme on n’a pas trop envie d’en dévoiler, on laisse un bon morceau de surprise aux futurs joueurs.


Impostor Factory reprend les mêmes principes que ses prédécesseurs To The Moon et Finding Paradise. Pour suivre l'aventure de Quincy, il suffira de suivre les indications, afin de se rendre dans les lieux indiqués. Parfois, notre route sera bloquée par un bouclier. Et pour passer, il faudra fouiner un peu partout, afin de découvrir des morceaux de souvenirs. Une fois ces morceaux récoltés, le bouclier se lèvera, et on pourra continuer notre histoire.

Ce nouveau jeu est lié aux précédents opus. Mais dans les grandes lignes, il n'est pas obligatoire d'avoir joué aux autres pour comprendre ce dernier. Mais d'un autre sens, on le conseille vivement. Car beaucoup de détails peuvent paraître insignifiants, vont nous servir à mieux comprendre l’histoire. Il est donc plus facile de se lancer dans Impostor Factory quand on connaît To The Moon et Finding Paradise.


Impostor Factory, comme ses prédécesseurs, a été créé à partir de RPG Maker. Et si au début, on peut être sceptique sur ce style de jeu développé avec un logiciel comme RPG Maker. Il n’en reste pas moins un très bon jeu narratif. Car la totalité du jeu est basé sur son histoire. Et son écriture est son point fort. Et chaque nouvel opus arrive à nous plonger dans son histoire grâce à ses textes. De plus, Impostor Factory propose des sous-titres français dès son lancement. En général, il faut compter une bonne année avant qu’ils soient disponibles. On peut donc profiter pleinement du jeu dès sa sortie. Un petit détail qu’on apprécie grandement.

Pour conclure, Impostor Factory est la nouvelle pépite de Kan Gao. Entre l'histoire, l'émotion et les surprises, tout est présent pour une nouvelle aventure qui arrive encore à nous surprendre. Alors certes, le jeu parlera peut-être plus facilement aux fans des premiers opus. Mais ce nouvel épisode répond à beaucoup de questions, il nous en crée de nouvelles, tout en nous faisant passer par toutes les émotions possibles. Et s’il y a encore des joueurs qui hésitent à franchir le pas, on ne peut que le recommander les yeux fermés.


111 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout