• Couple of Gamer

[Test'1D][Steam] HORROR TALES: The Wine


Disponible depuis le 30 juillet sur Steam, PlayStation, Xbox et Nintendo Switch, HORROR TALES: The Wine est un jeu d'horreur développé et édité par Carlos Coronado, qui nous emmène en plein cœur d'une île méditerranéenne fictive post-pandémique, afin de mettre la main sur une précieuse bouteille de vin rouge Banydebosc, qui va servir à soigner nos proches. On est donc parti chercher notre précieuse bouteille de vin, non pas pour la boire, mais pour vous faire découvrir notre test.

Trailer du jeu

HORROR TALES: The Wine nous raconte l'histoire de Martí, un jeune homme, qui veut sauver ses proches d'une terrible infection. Sa seule chance de les sauver, c'est de se rendre dans une villa sur une île méditerranéenne fictive, afin de mettre la main sur une mystérieuse bouteille de vin créée par la famille Banydebosc, qui contiendrait le remède miracle. Malheureusement, cette île est déserte. Et un terrible mal s'y cache.


The Wine est le premier épisode de la saga Horror Tales, une trilogie horrifique à la première personne, développée par Carlos Coronado. Trois aventures uniques, dans trois univers différents. Ce premier opus nous plonge dans l'histoire d'une famille vignoble qui cache un terrible secret qu'on va tenter de percer.

HORROR TALES: The Wine est un survival/horror qui n'a rien d'original dans le gameplay. Notre devoir est de survivre face au danger, tout en explorant et réalisant des énigmes pour découvrir la vérité. En parcourant la maison des vignobles, on va devoir courir pour échapper aux ennemis, résoudre des énigmes, ou encore, trouver le bon chemin, qui ne nous mènera pas à notre perte. Rien de bien différent des autres jeux du même genre. On va aussi trouver des documents et découvrir quelques scènes, qui nous raconteront l'histoire du jeu. Cependant, le jeu est en anglais. Et pour les anglophobes, difficile de s'immerger comme il se doit, dans l'aventure.


Même si le jeu respect les codes de l'horreur, sans pour autant se montrer original. HORROR TALES: The Wine nous surprend pas ses graphismes impressionnants. il faut savoir que le développeur est en solo sur un tel jeu. Et les décors sont époustouflants. L'ambiance est morbide, mais très agréable. On se prête au jeu de la survie, avec bonheur. Et l'exploration est un véritable plaisir. Certes, les ennemis ne font pas particulièrement peur. Car même s'ils se cachent dans l'ombre. Le fait que le jeu se déroule la journée, gâche un peu l'effet de surprise. Mais commencer en journée rend tout de même l'histoire plus intéressante. Car souvent, les jeux d'horreur se déroulent uniquement la nuit. Mais avec l'ambiance assez oppressante, on ressent le même stress qu'un jeu qui se déroule la nuit.

Pour conclure, après le magnifique Koral, qu'on avait adoré, Carlos Coronado démontre tout son talent, avec HORROR TALES: The Wine. L'ambiance est parfaite. Et la direction artistique est bluffante et immersive. Cependant, comme beaucoup de survival/horror, on commence à ne plus être surpris. Donc, les habitués du genre auront du mal à frémir face à l'ambiance assez vide que propose HORROR TALES: The Wine. Mais il reste très intéressant. Et on a hâte de découvrir ce que nous réserve les deux prochains opus.



171 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout