• Couple of Gamer

[Test][Steam] DUNGEON ENCOUNTERS


Annoncé lors de la Tokyo Game Show 2021, DUNGEON ENCOUNTERS est un RPG original, développé par les vétérans de Final Fantasy, et édité par Square Enix, disponible depuis le 14 octobre sur PlayStation 4, PC et Nintendo Switch, qui va nous emmener explorer de nombreux donjons, afin d'y terrasser des ennemis. Et après avoir combattu en héros, il est temps pour nous de donner notre avis sur ce petit RPG classique.

A La découverte de DUNGEON ENCOUNTERS

Près d'une ville calme et paisible, un labyrinthe d'un autre monde est apparu, et de ses profondeurs ont jailli d'innombrables démons voraces. Les seigneurs ont envoyé leurs meilleurs et leurs plus brillants guerriers, pour repousser la horde de démons. Hélas, pas un seul n'est revenu. Privés d'hommes, d'armes, mais pas d'espoir, les autres ont décidé de se défendre. Un par un, ils sont venus à l'Académie pour apprendre l'art de la guerre afin qu'ils puissent réussir là où d'autres sont tombés, et qu'ils puissent percer le cœur de la forteresse et chasser les démons de leurs terres une bonne fois pour toutes.


DUNGEON ENCOUNTERS est un RPG original où il faudra parcourir les différentes salles d’un donjon de 99 étages, dans l'espoir d'éliminer les différents ennemis qui s'y trouvent. Au total, il y a 100 salles à visiter. Et bien évidemment, plus on monte, plus les lieux seront remplis de danger. Avant de partir dans notre aventure, il faudra former son équipe. Mais il faudra bien réfléchir. Car celle que l'on choisit nous est exclusive un bon moment. Du coup, entre différents héros, on ne pourra en choisir que 4. Une fois l’équipe complète, notre aventure peut officiellement commencer.

Sur PC, il y a deux façons de se déplacer dans DUNGEON ENCOUNTERS. Dans un premier temps, il y a le cliquer/déplacer. Il suffit de cliquer sur une case pour que notre héros s'y rende lui-même. Ou sinon, il est possible de le déplacer case par case avec le clavier ou la manette. Bien évidemment, la promenade ne sera pas de tout repos. Car nos héros sont avant tout présents pour accomplir des exploits, là où d’autres ont échoué. Donc, lors des premiers étages, les événements seront peu nombreux. Mais plus on va grimper, plus les pièges et les ennemis vont se montrer coriaces. Et on va se retrouver très vite vulnérable au danger. Et surtout, à la mort. Mais il sera quand même possible d'anticiper les événements. À force de grimper, on commence à comprendre certaines basses qui ne changeront pas. Car les événements planifiés seront placés dans les salles à l'aide de chiffres. Les chiffres blancs seront des événements positifs. Boutiques, soin, passage vers le chemin supérieur ou inférieur, et bien d’autres surprises positives. Et les chiffres noirs seront dédiés aux combats. Mais on y reviendra plus en détails un peu plus tard.


Malheureusement, même si on sait ce que nous réserve, ou presque, les événements, on n’est pas à l’abri d’une erreur, qui pourrait nous coûter la vie. Donc, si par malheur, on se lance dans un combat, alors qu’on ne le souhaitait pas, car on était en manque de vie, on va très vite se retrouver en difficulté, et finir par un beau Game Over. Et ce n’est pas ce que l’on souhaite, si on veut vraiment atteindre le sommet de ce donjon. Heureusement, pour éviter ça, on peut très bien explorer de manière rapide les salles, afin de ne pas se taper trop de combats, et de prendre les escaliers pour l'étage suivant, le plus vite possible. D’ailleurs, si on est un minimum prudent, on peut enchaîner les étages sans trop souffrir.

Comme cité plus haut, lors de notre aventure, on va rencontrer de nombreux ennemis, et donc, lancer des combats. Dans DUNGEON ENCOUNTERS, ces derniers se dérouleront au tour par tour. Il faudra simplement que la barre SPD d'un héros soit complète pour porter un coup. Notre devoir va être de faire tomber à zéro les points de vie de l'ennemi. Mais avant cela, il faudra détruire sa carapace en les faisant elle aussi tomber à zéro. Pour cela, deux méthodes. Des coups physiques grâce aux armes, qui auront un impact sur ses PD. Et des attaques magiques sous forme de sort, qui pourront, quant à elles, toucher sa barre de MD.


Pour faire plus de dégâts, tout au long de notre aventure, on mettra la main sur de nombreux équipements. Dans un premier temps, il y aura les armures, comme des chapeaux ou des bijoux, qui vont permettre d’augmenter la force, la puissance ou la vie de nos héros. Ensuite, il y aura les armes et les sorts, qui vont permettre d’attaquer les ennemis. Cependant attention, ce n'est pas parce que l'arme peut faire 500 de dégâts, qu'elle y arrivera à tous les coups. Donc, il faudra toujours réfléchir avant de s'équiper.

À la fin de chaque combat, on recevra de l'expérience, qui servira à augmenter les niveaux de nos héros, et d'améliorer les stats de chacun. Ce qui sera très important pour survivre dans les étages. Car plus on va monter, plus les ennemis seront redoutables. Il vaut mieux donc être prêt. Et même si on expliquait plus haut, qu'on n'était pas obligé d’explorer les salles dans leur entièreté. Ça reste très important de fouiller les salles, pour augmenter les niveaux de ses héros.


DUNGEON ENCOUNTERS a des graphismes très simples, peut-être même un peu trop. Graphiquement, dans les salles, on voit simplement des cases s'accumuler en labyrinthe. Mais en même temps, c'est aussi cette touche d'originalité qui est le point fort du jeu. Car c'est ce qui le rend unique. Et plus on monte, plus les lieux deviennent uniques. Mais pour vraiment apprécier le jeu, il faut prendre son temps. Et profiter de l’exploration de chacune des salles. Ce qui nous dérange un peu plus par contre, c'est le système de combat trop simpliste, avec aucune animation. C'est dommage. Mais on s'y fait. Le plus triste reste tout de même le manque de musiques. En donjon, elles sont absentes. La seule fois qu'on a une petite touche musicale, c’est lors des combats. Mais c’est toujours la même. Bon, si elle avait été aussi marquante que dans un Final Fantasy, on aurait pu l’apprécier. Mais ce n’est pas le cas. Et après les nombreux combats qui s'enchaînent, on laisse le casque de côté. L’autre souci de ce jeu, c’est l’absence totale de traduction française. On peut le comprendre quand c’est un jeu indépendant, avec beaucoup de textes. Mais là, on parle de Square Enix, avec un jeu qui ne présente que très peu de textes à traduire. Un drôle de choix, qui va priver de nombreux joueurs qui n’aiment pas les jeux non traduits.

Pour conclure, difficile de vraiment juger DUNGEON ENCOUNTERS. Ça passe ou ça casse. Et de notre côté, on va être honnête, le jeu ne nous a pas déçus, loin de là. Il a de très bonnes idées. Et on a envie d'en découvrir toujours un peu plus à chaque étage. Même après avoir subit un Game Over. Certes, ça reste très simpliste. Mais ce n’est pas ce qui fait le jeu. Cependant, le jeu n’a pas vraiment sa place sur PC. C’est un jeu qui s'apprécie plus sur une console portable. Et si on devait se relancer dans le donjon de DUNGEON ENCOUNTERS, on privilégierait la version Nintendo Switch.


1 799 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout