• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Dungeon Defenders: Awakened


Sorti le 28 mai sur steam, après une période d'early access, Dungeon Defenders: Awakened est le célèbre tower defense, développé et édité par Chromatic Games, qui avait réussi à conquérir le cœur des joueurs en 2011, avec son premier opus. Puis en 2017 avec le second. Seulement 3 ans après Dungeon Defenders 2, Chromatic Games, anciennement Trendy Entertainment retourne dans le monde d'Etheria, pour faire revivre le premier opus à succès. Mais est-ce une si bonne chose ?

A La Découverte de Dungeon Defenders: Awakened

Après seulement 3 ans d’absence, la franchise Dungeon Defenders fait son grand retour, pour un opus, qui est censé réveiller la licence. Après un changement de nom du côté des développeurs, on s'attendait à un gros changement sur le terrain. Mais au final, les années passent, et Dungeon Defenders ne change pas plus que ça.


Pour ceux qui ne connaissent pas le jeu. Dungeon Denfenders: Awakened est une version revisitée du premier opus sorti en 2011. Enfin presque. Dans ce Tower Defense, aux phases d'action RPG, vous allez devoir protéger des cristaux, dans des arènes qui se font envahir par des hordes de monstres. L'objectif, survivre pendant 5 vagues, en tuant tous les ennemis qui tenteront de détruire les cristaux. Pour cela, il faudra truffer de pièges l’arène, pour ralentir les hordes. Et tuer les ennemis restants, grâce à son personnage.

Dans Dungeon Defenders: Awakened, il est possible de choisir l'un des 4 héros disponibles. Un guerrier. Un Mage. Un archer. Et un voleur. Chaque héros a ses propres capacités spéciales. Mais aussi, ses propres pièges. Par exemple, le guerrier utilisera des pièges, comme des arbalètes, des canons, ou encore des boucliers de protections. Tandis que l'archer utilisera divers explosifs. Mais le mieux, c'est de se créer 4 héros, dans chacune des classes. Car pendant une arène, il est toujours possible de permuter entre 4 héros crées.


Le jeu propose 5 modes de jeu. Tout d'abord, la campagne solo, avec seulement 3 actes. Mais avec 6 modes de difficulté. Facile, moyen, difficile, fou, cauchemar et massacre. Chaque acte propose 4 arènes. Plus une arène supplémentaire, qui n'est pas importante pour débloquer les suivantes. Pour avancer, il faudra finir les arènes chacune leur tour. Le premier acte est assez simple. Il est même solotable. Mais une fois à l'acte 2, les vagues d'ennemis sont bien trop importantes pour survivre solo. Même en facile. Il faudra donc trouver des amis avec qui jouer. Ou joindre une partie en cours. Si vous en trouvez une. Sinon, il faudra monter de niveau. Et pour ça, rien de mieux que de profiter des 4 autres modes de jeu de Dungeon Defenders: Awakened.

Le mode survie est le meilleur moyen pour prendre quelques niveaux. Comme son nom l'indique, il faudra survivre à des vagues d'ennemis. Tout en évitant qu'ils détruisent les cristaux. Si les cristaux se brisent. Vous avez perdu. Le mode défi quant à lui, vous propose de réaliser des défis uniques sur 3 actes. Survivre à des vagues sans pièges. Tuer des boss. Ce mode permet de monter de niveau. Mais pas aussi bien qu'avec le mode survie. Mais le loot final est souvent intéressant. Le mode mixte est similaire au mode campagne. Sauf qu'il faudra survivre à des vagues bien plus conséquentes. Dans le mode campagne, chaque arène propose des vagues de 5 ennemis. Dans le mode mixte, c'est 25 vagues qui fonceront vers vous. Autant vous dire qu'il faudra avoir le cœur bien accroché pour tenir aussi longtemps. Et pour finir, le dernier mode proposé, nommé Stratégie Pure, vous demandera de vaincre les vagues d'ennemis, uniquement avec vos pièges. Donc, il faudra être stratège dans ses placements, pour être sûr que les ennemis ne viennent pas vous briser le cristal. Tous ces modes de jeu peuvent se faire seul. Mais il est vivement recommandé de jouer avec des amis. Ou trouver d'autres joueurs. Sinon, vous n'avancerez jamais.


Pour être prêt pour chacun de ces modes, il faudra avoir des héros équipés pour le combat. Heureusement, les ennemis sont des sacs à loot. Chaque vague peut vous rapporter entre 1 à 20 équipements. De quoi trouver son bonheur. Malheureusement, mis à part les armes, le reste des équipements ne sont pas voyants sur le personnage une fois équipé. Et c'est dommage. On aurait bien aimé créer son armure, selon ce qu'on ramasse. Au moins, les armes sont variés, et différentes pour chacun des héros.


Tuer des ennemis, permet de gagner de l’expérience. Et surtout, gagner des niveaux. Pour chaque niveau monté, on récupère des points de statistiques, qui vont permettre d'augmenter sa force, son attaque, sa vie, ou encore, ses capacités spéciales. Mais pas que, il y a beaucoup de stats qui peuvent être augmentées. Malheureusement, on ne sait pas vraiment lesquelles choisir.

Dungeon Defenders: Awakened aurait pu être un très bon jeu. D'ailleurs, après avoir passé un petit moment en early access, on s'attendait qu'il soit prêt à la sortie. Et malheureusement, ce n'est pas du tout le cas. Pour commencer, si vous êtes anglophobe, il va falloir faire avec. Car même avec des traductions Françaises disponibles, vous serez obligé de mettre le jeu en anglais pour une expérience de jeu idéal. En Français, le jeu ne traduit aucune ligne de code. Vous vous retrouvez donc avec des textes codés, au lieu des valeurs numériques. Par exemple, en Français, quand on tape un ennemi, au lieu de voir s'afficher le nombre de dégât, il y a écrit valeur. Et tout ce qui comporte des chiffres à ce problème. Et c'est affreux. Surtout après une période d'early access. Et ce n'est qu'une infime partie du problème de traduction. D'ailleurs, après une mise à jour, certains textes sont retournés dans leur langue d'origine. On a donc droit maintenant, à des textes en anglais, un peu partout.


Il y a aussi les nombreux crashs que subit le jeu. La partie s’éteint sans crier gare. Ce qui ne donne même plus envie de lancer une grande partie en mode mixte. On n'oublie pas non plus les attaques des héros qui restent bloqués. Bon, il suffit d'un simple clic pour le débloquer. C'est dommage de proposer une version non terminée d'un jeu. Alors que ce dernier a eu le droit à une période d'early access. Il aurait peut-être dû y rester encore un peu. Histoire d’être vraiment prêt à sa sortie.


C'est triste de voir une licence acclamée par la critique, finir comme ça. Pourtant la direction artistique est magnifique. On a des donjons détaillés. Avec un petit bestiaire, certes. Mais très adorable. On adore surtout le petit kamikaze, avec sa dynamite sur le dos. L'ambiance est fidèle à la licence Dungeon Defenders. Mais les nombreux problèmes derrière, gâchent complètement l’expérience de jeu. Il n'y a pas cet effet drogue, qu'on avait pu connaitre sur les deux opus précédents. Et on prend vraiment aucun plaisir à allumer le jeu, pour y faire quelques donjons. On préfère largement retourner sur le 2.

Pour conclure, Dungeon Defenders: Awakened nous offre une expérience déplorable, après avoir pu évoluer, grâce à son statut d'early access. On ne comprend même pas pourquoi les développeurs ont quitté ce statut. Pourtant, il a de quoi plaire aux fans. Il est fidèle à la série. Et propose du loot à gogo. Et il nous en met pleins les yeux, avec sa très belle direction artistique, qui est au-dessus de tous les autres Dungeon Defenders. Mais ça ne fait pas tout. Un jeu a beau être le plus magnifique. Si l’expérience de jeu n'est pas convaincante, il ne pourra jamais trouver son public. En tout cas, pour le moment, le jeu ne vaut pas du tout le coup. On attend une version moins grossière, et mieux traduite. Et bien sûr, sans les bugs. Après ça, on pourra peut-être retrouver le plaisir d'antan. Enfin, on l’espère.



211 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now