top of page
  • Couple of Gamer

[Test'1D][PlayStation 5] Warpips


Après une année d'Early Access sur Steam, le jeu de guerre stratégique de Skirmish Mode Games, édité par Daedalic Entertainement, Warpips, a débarqué sur console dans sa version 1.0 le 12 octobre dernier. Un jeu où deux camps s'affrontent le temps d'une petite guerre. Soldats, chars, tours, hélicoptères. Toutes les armes sont bonnes pour gagner la guerre. Et après de nombreuses luttes acharnées, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

Warpips est le jeu de guerre stratégique qui nous permet de prendre part à une guerre entre deux factions. Mais avant d'entrer dans les détails du jeu, on va parler des différents modes que propose Warpips. Pour commencer, dès le premier menu du jeu, on peut lancer le mode solo ou le tutoriel. Même si le jeu n'a rien de compliqué, c'est toujours intéressant d'apprendre les bases grâce à quelques cours simples et efficaces. Le tutoriel nous apprend comment utiliser l'hub principal du jeu, avec la carte du monde, les ressources, les règles, les améliorations, et bien d'autres. Une fois le tutoriel terminé, on va pouvoir passer aux différents modes de jeu disponibles.


Warpips propose 3 modes. Le premier, le principal, le mode conquête. Dans ce mode, on va devoir prendre le contrôle de toutes les régions d'une carte du monde, en enchaînant les différents combats. Avant chaque combat, on va devoir choisir les unités que l'on souhaite envoyer sur place, en fonction de nos ressources disponibles. On pourra aussi acheter des unités avec des ressources gagnées en combat. Et améliorer nos armes, nos défenses, et bien d'autres, dans le centre d'amélioration. Les combats dans le mode conquête ne sont pas très difficiles. Une fois nos unités déployées, on va se retrouver sur une petite map, avec d'un côté, notre camp à défendre. Et de l'autre, le camp ennemi à attaquer. Pour mener à bien notre mission, on va devoir déployer nos unités, en utilisant l'argent gagné lors du combat. Pour chaque unité tuée, on va gagner un peu d'argent. Mais aussi, un peu d'expérience, qui va servir à monter notre niveau. Un niveau va nous rapporter une médaille que l'on pourra utiliser pour récupérer de l'argent, acheter des emplacements supplémentaires d'unités, ou améliorer le rang de nos unités.

Tout au long de la guerre, il faudra toujours faire attention à nos médailles, ainsi qu'à notre argent. Car c'est grâce à une bonne gestion de ces deux points, qu'on gagnera la guerre. L'autre point important lors d'un combat, sera la ligne de temps. Cette dernière va nous permettre de voir quand l'ennemi lancera une attaque de vague. À ce moment-là, il faudra être prudent. Et jouer la défense. La guerre prend fin une fois que l'un des deux camps perd sa base. Si on perd, on perd une de nos étoiles. Si on gagne, on prend le contrôle d'un nouveau territoire sur la carte. Le mode conquête proposera plusieurs cartes, avec différentes batailles de plus en plus difficiles. Et pour venir à bout de toutes les batailles, il faudra savoir gérer ses unités et son argent.


Après le mode conquête, on retrouve le mode sans fin. Dans ce mode, on va enchaîner les batailles, sans avoir à conquérir du territoire. Pour faire simple, on va démarrer avec un nombre de ressources de 350 puces. Et avec ces ressources, on va devoir acheter des unités qui prendront part au combat. Et améliorer notre armée. Cette fois-ci, on partira en guerre sur une carte aléatoire, ou sélectionnée par nos soins, sans savoir qui seront nos ennemis. Un combat à l'aveugle qui nous oblige un peu d'anticiper chaque combat, sans trop forcer sur les dépenses. Le but du jeu, une fois en combat, sera le même que dans le mode conquête. Après un combat, on pourra acheter de nouvelles unités, et partir pour le second combat, jusqu'à mourir.


Pour finir, le jeu propose un mode Bataille Aléatoire. Comme son nom l'indique, on va devoir participer à une bataille complètement aléatoire, avec des unités aléatoires, sur une carte aléatoire. Le but, gagner cette bataille, avec ce que le jeu nous offre de mieux. Chaque bataille est différente. Mais finalement, on utilise que très peu ce mode de jeu. Car les deux autres sont bien plus complets et stratégiques.

Warpips est un petit jeu en pixelart qui ne paie pas de mine. Les graphismes sont très basiques. Mais on y retrouve tout de même de nombreuses unités en tout genre, comme des unités d'infanterie, des véhicules, des avions, des hélicoptères, et aussi différentes armes, comme des frappes aériennes, drones, tourelles. Ce qui donne un peu de vie aux combats pixelisés de Warpips. On regrette tout de même la musique, un peu trop répétitive. Et la difficulté des combats, lors du second territoire. Il y a une grosse différence entre nos unités, et celles de nos ennemis. Et même en étant stratégique, on a du mal à gagner un combat, par manque de moyens.


Pour conclure, Warpips est un petit jeu de guerre stratégique intéressant. Mais qui est assez mal équilibré sur la longueur. Rendant l'expérience plus frustrante qu'autre chose. Pourtant, le jeu propose deux modes très bien construits, avec un côté stratégique bien en place. Mais ça ne suffit pas à nous plonger comme il se doit dans ce petit jeu de guerre. Et même en facile, on arrive à perdre face à l'ennemi, car nos ressources ne nous permettent pas de continuer la conquête. Dommage. Car après un an d'early access, c'est le genre de défaut qu'on n'aime pas voir dans une version finale.


136 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page