• Couple of Gamer

[Test][PlayStation 5] Gear.Club Unlimited 2 – Definitive Edition


Après plusieurs éditions sur Nintendo Switch, le célèbre jeu de course, développé par Eden Games, et édité par Microids, Gear.Club Unlimited 2 a fait son arrivée sur PC, PlayStation et Xbox le 3 décembre, tout en offrant à la Nintendo Switch une ultime édition. Avec de nombreuses courses et voitures au programme, on est remonté à bord des plus belles voitures du monde, pour voir si Gear.Club Unlimited 2 en avait sous le capot pour se faire une place sur les autres plateformes. Ou au contraire, si la Nintendo Switch resterait à jamais son seul terrain de jeu. Voici notre verdict.

Trailer du jeu

Un nouveau départ !

Après 3 ans de bons et loyaux services, et de nombreuses versions, le jeu de course d'Eden Games, Gear.Club Unlimited 2, sort sa Definitive Edition. Et à cette occasion, le jeu prend un tout nouveau virage, et se retrouve, en plus de la Nintendo Switch, sur les autres consoles de salon, ainsi que sur PC. C'est donc le plus beau et réaliste jeu de course de la Nintendo Switch qui s'offre un portage, pour le plus grand bonheur des fans de voitures.


Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Gear.Club Unlimited 2, c'est la suite du célèbre jeu de course Gear.Club Unlimited, sorti en 2017 sur Nintendo Switch. Un jeu de course automobile très complet, et surtout très réaliste, qui nous fait parcourir le monde fictif de Gear.Club, dans les plus beaux bolides du monde. Et aussi, sur certains tracés célèbres, comme les 24 heures du Mans.


Le jeu d'Eden Games a toujours eu de nombreuses qualités à proposer aux joueurs de la Nintendo Switch. Un garage très garni avec plus de 50 voitures officielles. On y retrouve des BMW, Dodge, Porsche, McLaren, BMW, ou bien d'autres encore. Mais surtout, Gear.Club Unlimited 2 offre un immense mode carrière, mélangeant course automobile et gestion de garage. Les premiers pas dans Gear.Club sont assez simples. À bord d'une Mini, on va apprendre les bases de la conduite. Et même si on est loin d'avoir entre les mains un jeu de simulation, quelques options vont nous permettre d'avoir un meilleur ressenti lors de la conduite, afin de rendre le jeu un peu plus réaliste.

Une fois, les premières courses terminées, la véritable carrière de Gear.Club Unlimited 2 va pouvoir commencer. Elle se déroule sur une immense carte, qui propose de nombreuses épreuves. Il y a plusieurs types d'épreuves auxquelles on peut participer. Et le but sera de gagner de la réputation, et de l'argent, pour accéder à d'autres épreuves. Le but premier dans Gear.Club Unlimited 2, sera de remporter un maximum de courses, pour gagner énormément d'argent. Ce qui permettra de faire évoluer le garage.


Le garage, ou performance Shop, est un lieu important dans Gear.Club Unlimited 2. Car, en plus de pouvoir y exposer ses voitures, ce lieu va permettre d'installer des ateliers, pour améliorer toutes les voitures en notre possession. Une étape obligatoire pour augmenter l'indice de performance de certaines voitures. Et rester compétitif. On peut personnaliser le performance shop avec tous les ateliers que l'on souhaite. Mais aussi avec quelques éléments de décors, comme des plantes, des machines à café, des bornes arcades, des places de parking. Il sera même possible de changer le style du garage, pour qu'il soit un peu plus classe. Bien sûr, tout ceci demandera énormément d'argent. Il faudra donc continuer de faire des courses dans l'immense mode carrière du jeu.

Dans ce même lieu, il est possible d'installer un atelier pour créer des livrées sur ses voitures. La personnalisation d'un véhicule n'est pas obligatoire. Hormis le petit tutoriel, qui explique comment ça fonctionne. Pendant toute la carrière, si on ne souhaite pas personnaliser ses véhicules, on peut laisser cet atelier de côté. Mais les amoureux de livrée pourront tout de même laisser libre cours à leur imagination, afin de créer des visuels historiques sur certaines voitures.


En plus du mode carrière, Gear.Club Unlimited 2 propose aussi un mode multijoueur qui va permettre de jouer en écran partagé, ou contre d'autres joueurs en ligne. Le jeu propose aussi un mode Club, pour créer ou rejoindre une équipe, et participer à des ligues contre d'autres clubs. Le club permet aussi de gagner de l'argent supplémentaire après certaines courses.

L'ultime édition ?

Gear.Club Unlimited 2 – Definitive Edition est une version du jeu qui regroupe les différents "Pack" qui sont sortis auparavant sur Nintendo Switch. On retrouve donc la carrière Porsche Series, avec son championnat saisonnier, et ses nombreuses voitures de la marque allemande. Mais aussi le "Pack" Track Edition. Ce dernier inclut une carrière d'endurance basée sur la plus célèbre course du monde, les 24 Heures du Mans. On retrouve donc le mythique tracé de la Sarthe, avec en prime, des prototypes LMP 1 légendaires du WEC, comme la Porsche 919 Hybrid, triple vainqueur des 24 heures du Mans. Et la mythique Nissan GT-R LM NISMO.

Les championnats des Porsche Series restent très classiques. On va devoir faire différentes courses sur des circuits fictifs, afin de remporter la saison, et de passer à la suivante. Par contre, du côté des courses d'endurance, c'est totalement différent. Participer à la course mythique des 24 Heures du Mans, il va falloir participer aux différents championnats de l'Endurance Series, pour remporter des EP, qui vont permettre de gagner sa place pour la célèbre course. Les courses de l'Endurance Championship se déroulent en 4 compétitions, qui ont chacune 4 courses. Chaque compétition utilise un indice de performance pour les voitures, permettant de varier les plaisirs. Certes, on est très loin de faire des courses d'endurance, comme dans la vraie vie. Mais on s'y rapproche, avec des courses à temps, et non à tour. Bon, on n'est pas sur des courses de 24 heures. Mais on a le droit à des courses de 10-20 minutes, avec gestion des pneus et de l'essence, pour encore plus de réalisme.


Malheureusement, que ce soit pour les différentes courses du mode carrière, les Porsche Series ou les Endurance Championship, aucun des circuits proposés sont officiels. Seul celui des 24 Heures du Mans est au rendez-vous. Mais les différents tracés proposés font très circuits de course, surtout lors de l'Endurance Championship. Ce qui rend les courses plus réalistes.

Un portage trop simpliste ?

Même si Gear.Club Unlimited 2 nous a toujours impressionnés sur Nintendo Switch par ses graphismes et son réalisme lors des courses, on avait un peu peur de ce portage sur consoles. Mais au final, il s'en sort plutôt bien. Sur PlayStation 5, le jeu reste très joli, sans être époustouflant. On est très proche de la version Nintendo Switch, avec des textures un peu plus lisse. Il y a encore quelques soucis d'éclairages. Surtout lors des longues traversées dans les tunnels, où tout devient noir et blanc sans aucune raison. Et les courses de nuit sont encore trop peu éclairées. Ce qui rend certaines courses assez complexes.


Et bien sûr, quand on a un jeu comme Gran Turismo sur PlayStation, difficile de se faire une place du côté du réalisme. Pourtant, conduire sur le circuit des 24 Heures du Mans à bord de la Porsche 919 Hybrid reste un plaisir. Certes, la conduite, un peu trop glissante, rend l'expérience moins agréable. On est très loin d'avoir entre les mains une simulation. Et on le ressent sur de nombreuses voitures. On a parfois l'impression de conduire sur du savon. Le jeu ne propose pas non plus de vue intérieure. Et les sons des moteurs de certaines voitures sont loin d'être authentiques. Des petits défauts déjà présents sur les autres versions du jeu sorties précédemment sur Nintendo Switch.


Quand on joue à Gear.Club Unlimited 2 sur Nintendo Switch, on est très vite impressionné par son réalisme. Car très peu de jeux de course arrivent au niveau de Gear.Club sur Nintendo Switch. Mais sur les autres consoles de salon, c'est une autre histoire. La concurrence est trop rude pour réussir à se démarquer.

Au pied du podium ?

Pour conclure, Gear.Club Unlimited 2 – Definitive Edition s'offre un bon portage sur les autres consoles. Sans pour autant être exceptionnel. Le jeu a toujours été impressionnant sur Nintendo Switch. Surtout en mode portable. Car c'était le jeu de course le plus réaliste que la console portable de Nintendo avait à nous offrir. Malheureusement, sur PlayStation 5, Gear.Club Unlimited 2 est un simple jeu d'arcade, qui n'arrive pas à décoller. Mais ce n'est pas pour autant qu'il est mauvais à jeter. Bien au contraire. Le travail d'Eden Games méritait tout de même son portage, afin que les fans de jeux de course puissent découvrir le talent de ce studio.


396 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout