top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][PlayStation 5] DreamWorks All-Star Kart Racing


Disponible depuis le 3 novembre sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et Steam, DreamWorks All-Star Kart Racing est un jeu de Kart, développé par Bamtang Games, et édité par GameMill Entertainment, qui se déroule dans l'univers DreamWorks. Dans ce jeu, on va pouvoir participer à des courses déjantées, ou pas, à travers 20 circuits tirés des franchises DreamWorks, en compagnie de 20 personnages emblématiques. Et après avoir fait un Grrrrr avec Shrek, et gagné quelques courses, il est temps pour nous de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

DreamWorks All-Star Kart Racing est un petit jeu de Kart, qui nous permet de se replonger dans les différentes franchises à succès de DreamWorks, grâce à de nombreuses courses, en compagnie de Shrek, Le Loup, Harold, ou encore, Maître Shifu. Avec une vingtaine de tracés, et autant de personnages, on va pouvoir participer à diverses courses, en solo, local ou en ligne. Et tenter de gagner des trophées.


Le jeu de Bamtang Games propose 3 modes principaux. Le premier, le mode solo, va nous permettre de participer à des courses libres, des Contre-la-montre, des défis, et aux coupes. Inutile de préciser comment se déroule une course libre, ou encore, un Contre-la-Montre. Car ça fonctionne comme dans n'importe quel jeu de Kart. Par contre, pour le mode défi, on va devoir participer à des petites courses, comprenant toujours un objectif, afin de débloquer des cosmétiques. Le mode Défis proposera 6 paliers, comprenant 6 courses par palier. Dans le mode Coupes, on va avoir le droit à 6 coupes de 4 courses à terminer. Ces 6 coupes seront disponibles en 4 difficultés différentes. Et pour terminer ce mode à 100%, il faudra terminer les 6 coupes dans les 4 difficultés. Pendant ces courses, il faudra aussi récupérer des objets spéciaux, qui seront souvent sur un chemin musical, ou caché.

En plus du mode solo, on va avoir le mode Multijoueur en local, jouable à deux, trois ou 4 joueurs. Dans ce monde, on pourra participer aux différentes courses, avec les personnages débloqués lors du mode Coupes. Pour finir, on va avoir le mode En ligne, en Matchmaking ou en Privé. Malheureusement, notre patience a des limites. Et n'ayant trouvé aucun joueur, on n'a pas pu le tester.


Au début de l'aventure, on aura uniquement 10 personnages jouables. Pour les 10 autres, il suffira simplement de gagner des coupes. DreamWorks All-Star Kart Racing proposera aussi une personnalisation des Karts. Le Châssis. L'Aileron. Le Moteur. Ainsi que les Roues des Karts de chaque personnage vont pouvoir être modifiés depuis le garage. Pour effectuer ces modifications, il faudra avoir débloqué les objets de personnalisation lors du mode Défis, pour la plupart.


En piste, DreamWorks All-Star Kart Racing est un jeu de Kart qui se rapproche des nombreux jeux du même genre. On va devoir accélérer, prendre de la vitesse avec les boost sur la piste, déraper pour gagner un boost, ou utiliser des objets pour ralentir nos adversaires. Le petit plus dans ce jeu, c'est que grâce aux notes de musiques, on va pouvoir monter la jauge bonus de Troll, qui permettra de débloquer une attaque spéciale d'un Troll. Mais c'est bien la seule chose qui le différencie des autres jeux de Kart. Car pour le reste, c'est un simple jeu de course, pas très rapide, avec des personnages qui crient toujours la même phrase. Et en anglais.

Certes, l'univers DreamWorks est très bien représenté. On va pouvoir parcourir le marais de Shrek, le Zoo de New-York, Le Village de Po, Le Village des Trolls, ou encore BabyCorp. Des circuits variés, et hauts en couleur. Tout comme les 20 personnages iconiques des studios DreamWorks. Mais il y a beaucoup trop de choses qui ne vont pas dans ce jeu. Déjà, comme cité plus haut, la lenteur des courses. Quelle que soit la difficulté, on ne va pas avoir cette sensation de vitesse. Ce qui va très vite nous endormir sur la piste. Et même les objets bonus vont être fades. Mais ce qui est vraiment le plus énervant dans DreamWorks All-Star Kart Racing, c'est le cri du personnage que l'on va contrôler. Ce dernier va toujours dire la même chose, à chaque boost ou objet. Et chaque phrase sera en anglais. De quoi nous taper sur le système.


Pour conclure, on se faisait une joie de retrouver Shrek, et d'autres personnages DreamWorks, dans un jeu de Kart. Mais cette joie a très vite quitté notre corps. Dès le premier tour de piste, la déception fut amer. En plus d'avoir un simple jeu de Kart entre les mains, on a le droit à des tracés ennuyeux, des voix énervantes, et un manque de rythme qui endormirait même les insomniaques. Et face à la concurrence, qui devient de plus en plus rude, la moindre erreur se termine directement dans le fossé.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page
Couple of Gamer ...