top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test'1D][Nintendo Switch] Echo Generation: Midnight Edition


Disponible le 19 juin sur Nintendo Switch et Steam dans une Midnight Edition, Echo Generation est un jeu d'aventure avec combat au tour par tour, se déroulant dans les années 90, développé et édité par Cococucumber, où un adolescent, accompagné de sa sœur et de divers petits animaux, vont devoir enquêter sur le crash d'un vaisseau extra-terrestre, non loin de chez eux. Et après avoir vécu une aventure pleine de mystères, il est temps pour nous de dévoiler notre test de ce petit jeu indépendant, développé par les créateurs du somptueux Ravenlok.

Trailer du jeu

Echo Generation est un jeu d'aventure avec combats au tour par tour, aux faux airs de Stranger Things, qui nous plonge à Maple Town, où un mystérieux accident fait apparaître d'étranges événements dans la ville. Accompagné de sa sœur, notre protagoniste, jeune héros intrépide, va explorer sa ville et enquêter sur ces fameux événements surnaturels, et dévoiler une étrange conspiration autour de Maple Town.


Comme l'autre jeu très connu de Cococucumber, dans Echo Generation, on va devoir enchainer les quêtes, afin de débloquer de nouvelles quêtes, qui vont nous mener à d'autres quêtes, qui serviront à progresser dans notre quête principale. Une suite de quêtes, aux nombreux aller/retour, qui nous permettra d’en savoir un peu plus sur le vaisseau qui s’est écrasé, ainsi que les nombreux événements mystérieux qui se déroulent à Maple Town.

Avant de pouvoir commencer notre aventure, on va devoir choisir l’un des 9 protagonistes disponibles. Après ça, on va démarrer notre aventure dans une chambre, celle de notre héros. Une chambre d’adolescent des années 80-90, qui va très vite nous mettre dans l’ambiance. Une fois qu’on aura le contrôle de notre héros, on va pouvoir commencer à se lancer dans cette mystérieuse aventure. Les débuts du jeu vont nous permettre de prendre le jeu en main, avec un système de quêtes similaire à celui de Ravenlok. Nos premières quêtes vont nous mener à nos premiers combats de ce jeu.


Dans Echo Generation, les combats vont se dérouler au tour par tour. Chaque personnage qui va composer notre groupe de 3 aura son attaque principale, qui n’utilisera pas de points de compétences, et diverses compétences à découvrir au fur et à mesure que l’on progressera dans le jeu. Pour attaquer un ennemi, on devra choisir une attaque parmi celles disponibles. Chaque attaque va proposer son propre style de déclenchement pour le critique. Pour une attaque classique, il suffira simplement d’appuyer au bon moment sur la touche action. Pour une compétence, cela dépendra. Parfois, il faudra suivre une suite de touches, d’autres fois, il faudra simplement appuyer après l'extinction des feux. Plus on avancera dans l’aventure, plus on débloquera des BD qui nous permettront de découvrir une nouvelle compétence. Pour se défendre, on devra aussi utiliser ce système pour prendre moins de dégâts. Lors de certains boss, il faudra même suivre une suite de touches. Pendant un combat, il sera possible d’utiliser les objets de son inventaire pour reprendre de la vie, et recharger ses points de compétences. A la fin d’un combat, on gagnera de l'expérience qui servira à monter nos niveaux. Pour chaque niveau obtenu, on pourra augmenter la santé, la force ou la compétence de nos héros.


Echo Generation est un jeu assez court. Pour en venir à bout, il ne faudra que 5 petites heures. Mais cela ne nous empêchera pas de découvrir de nombreux lieux pendant ce temps. En plus de visiter la petite ville de Maple Town, on pourra explorer la décharge, le cimetière, le champ de maïs, ou encore, le centre-ville. Dans chacun de ces lieux, on y découvrira une quête, ou un objet de quête. Il faudra donc faire de nombreux voyages entre les différentes zones. Heureusement, pour ne pas perdre trop de temps, on pourra compter sur les voyages rapides qui s’effectueront grâce aux cabines téléphoniques.

Echo Generation est le second titre de la trilogie voxel de Cococucumber. Il reprend donc le même style artistique que Riverbond et Ravenlok. Un style tout en pixelart cubique, plein de charme et de couleurs. Et comme pour les deux autres jeux de la trilogie, c’est une réussite. Mais ce qu’on apprécie le plus dans cette Midnight Edition d’Echo Generation, c’est la localisation française. À sa sortie en 2021, le jeu n’avait malheureusement pas de traductions. Mais pour notre plus grand plaisir, et celui des joueurs Nintendo Switch qui découvriront ce charmant jeu, il y aura bel et bien les textes en français. Un petit plus qui permet de mieux se plonger dans l’aventure. Surtout pour les plus jeunes.


Pour conclure, Echo Generation Midnight Edition est un adorable petit jeu d’aventure, qui nous occupe pendant quelques heures de la plus belle des manières. Certes, le système de quêtes peut paraître déroutant par moments. Surtout avec les nombreux aller/retour. Mais dans l’ensemble, l’aventure reste intéressante, avec un système de combats original, et de nombreuses références, toujours bien placées. Une très belle découverte, qui devrait facilement plaire aux joueurs qui ont découvert la Trilogie Voxel de Cococucumber avec Ravenlok.


175 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...