top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Nintendo Switch] DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres


Disponible depuis le 1er décembre, en exclusivité sur Nintendo Switch, DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres est le dernier RPG de la série DRAGON QUEST MONSTERS, de l'univers de Dragon Quest, l'une des franchises à succès de Square Enix. Dans ce jeu, on y incarne Psaro, un Prince déchu, qui veut prendre sa vengeance sur son père. Et après avoir voyagé dans les contrées de Nadiria, il est temps de dévoiler notre test.

Trailer du jeu

L'histoire d'un Prince !

DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres est le dernier RPG de la série DRAGON QUEST MONSTERS basé sur la capture et les combats de monstres. Dans ce dernier, on découvre l'histoire de Psaro, le jeune fils d'une femme humaine et d'un père maître des monstres, qui, après avoir été déchu, va tout mettre en œuvre pour prendre sa revanche sur Randolfo le Tyran, qui n'est qu'autre que son père. Cependant, une malédiction va l'empêcher de verser le sang des monstres. Pour poursuivre sa quête, il va devoir recruter des monstres afin d'attaquer leurs semblables.


Dans DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres, on va découvrir un point de vue alternatif à l'histoire de Dragon Quest IV, en vivant la quête du Prince des Monstres, Psaro, tout en visitant certains lieux connus de Nadiria. Dans ce dernier, notre mission sera de réussir à créer la meilleure équipe de monstres possible, pour tenter de détrôner notre père, et prendre le contrôle de Nadiria. Pour cela, on va explorer diverses contrées, les unes après les autres, et vaincre de redoutables ennemis, tout en recrutant les plus puissants monstres du royaume.


Pour venir à bout de DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres, il faudra compter une bonne trentaine d'heures de jeu. En se basant principalement sur l'histoire. Cependant, cette durée de vie peut facilement être doublée, si on prend le temps de capturer tous les monstres sur notre route, découvrir tous les secrets de chaque zone, affronter des adversaires en ligne, et surtout, profiter du contenu end-game.

Bienvenue à Nadiria !

Avant de commencer notre aventure, comme on ne pourra pas attaquer de monstres à cause de notre malédiction, on va se faire offrir notre premier monstre. Pour cela, il faudra répondre à une suite de questions qui permettra de déterminer avec qui on va commencer notre aventure. En tout, selon nos réponses, on pourra tomber sur 4 starters. Hypnobulbe, Pantin de Boue, Concombrageur, ou Ornithox, qui, comme pour Pokémon, auront tous des capacités différentes. Et si jamais un choix ne nous convient pas, on aura toujours la possibilité de répondre à nouveau aux questions en changeant nos réponses, afin d’avoir un autre monstre de départ.


Une fois qu’on aura notre monstre, notre aventure commencera réellement. Notre mission sera d'explorer chaque contrées de Nadiria, et ce, même plusieurs fois, afin d'affronter un puissant ennemi qui va nous permettre d'avancer dans notre aventure.

Pour atteindre cet ennemi, il faudra, dans un premier temps, se balader dans la zone, afin de trouver son repère ou de trouver des alliés qui vont nous permettre de progresser. Ces zones principales auront de nombreux monstres que l'on va pouvoir capturer, et de nombreux secrets qu'il faudra percer. Le jeu nous offrira la possibilité de profiter de 4 saisons. Le printemps, l'automne, l'été et l'hiver. En plus d'un changement d'univers, cela nous permettra de croiser de nouveaux monstres ou de tomber sur des têtes déjà connues. Mais surtout, le changement de décor nous permettra de découvrir de nouvelles zones auparavant bloquées, comme un lac gelé en période hivernale.


Une fois que l'on aura atteint le QG de l'ennemi, il faudra se rendre à l'intérieur. Sous forme de donjon, il faudra dénicher sa cachette tout en explorant les recoins du donjon, pour mettre la main sur des trésors. Une fois devant la porte ou d’un autre accès au boss, on pourra activer un portail qui nous permettra de revenir à l'entrée. Idéal pour se téléporter à notre QG afin de revenir en forme, et avec les provisions nécessaires, avant de commencer le boss. Une fois qu’on l’aura vaincu, on pourra rejoindre la prochaine étape de l’aventure, qui se déroulera, les ¾ du temps, de la même manière.

Les monstres à notre service !

Pour nous aider lors de notre voyage, on pourra compter sur les monstres capturés. Pour se faire une équipe de rêve, comme mentionné plus haut, on pourra tenter de capturer tous les monstres, hormis les boss. La capture se fera via une jauge. Plus on aura de chance de réussite de capture, plus la jauge sera importante. Dans le cas contraire, on aura plus de chance d'échouer. En cas d'échec, certains monstres deviendront furieux. On aura donc plus aucune chance de les capturer. Notre alternative sera donc de les vaincre. Lorsque l'on aura beaucoup de chance, en fin de combat, certains monstres viendront rejoindre notre équipe par eux-mêmes. À nous de choisir si oui ou non on souhaite l'intégrer à l’équipe. Si on prend le temps d'explorer, on pourra trouver, tout au long de notre aventure, des œufs de monstres abandonnés que l'on pourra adopter. Le point négatif, c'est qu'ils seront niveau 1. Et il faudra réussir à faire grimper leurs niveaux, avant de pouvoir espérer les ajouter à l’équipe.


Notre équipe pourra être composée de 8 monstres maximum. 4 monstres principaux, et 4 monstres dans la réserve qui remplaceront l'équipe principale, si elle tombe au combat, ou si on souhaite intervertir. La taille des monstres jouera un rôle important dans la composition de l’équipe. Car, tout au long de l'aventure, on pourra faire la rencontre de petits monstres, qui ne prendront qu'une seule place dans l'équipe, et de grands monstres qui prendront deux places dans l'équipe. Il faudra donc composer notre équipe selon nos préférences. Bien sûr, les grands monstres auront de meilleures stats par rapport aux petits monstres. Mais le fait de choisir des grands monstres, limitera le nombre d'attaques au tour.

Comparés à Pokémon, les monstres n'évolueront pas en prenant des niveaux. Pour qu’ils puissent évoluer, il faudra progresser dans l'aventure jusqu'à débloquer la synthétisation. Une fois obtenue, on pourra synthétiser deux monstres pour en former un nouveau. La seule condition sera d’avoir un niveau 10 minimum. La synthétisation permettra de créer des monstres uniques, qui tireront leurs avantages sur les compétences des deux parents. Le problème, c’est que ces nouveaux monstres, peu importe le niveau des deux autres monstres, retourneront au niveau 1.

Selon leurs types, les monstres seront classés dans l'un des 9 rangs. G, F, E, D, C, B, A,

S ou X. Les classant ainsi du plus faible au plus fort. On obtiendra ces monstres de rang en cours de notre aventure. Mais pour les rangs les plus puissants, on devra passer par la synthétisation.


Pour améliorer leurs statistiques, on pourra leur équiper un bijou, qui va permettre d’améliorer certains points. On pourra aussi améliorer certaines compétences et statistiques en dépensant les points de talents de nos monstres, obtenus après chaque nouveau niveau.

A l'attaque !

Bien évidemment, les monstres ne vont pas nous servir de décor. Comme on ne peut pas attaquer à cause de notre malédiction, on devra se servir de nos monstres pour combattre. Les combats se dérouleront au tour par tour. Mais à la place de faire attaquer un monstre un par un, on va devoir la jouer stratégique. Pour cela, il faudra, dans un premier temps, choisir une tactique pour chaque héros. En utilisant le soin avant tout, qui va permettre aux monstres de se concentrer sur le soin. Sans pitié, qui, comme son nom l’indique, va permettre d’enchaîner les coups. Et Sans magie, afin d’attaquer sans utiliser la magie. Une fois qu’on aura choisi la tactique pour chacun de nos monstres, on pourra lancer le combat, en laissant à nos monstres le choix de l'attaque selon sa tactique. Si jamais on souhaite tout contrôler, on peut également leur donner des ordres qui vont nous permettre de choisir leurs compétences à utiliser lors d’un tour. Plus long à programmer. Mais souvent indispensable pour les boss. Surtout quand ces derniers seront accompagnés d'acolytes.


Si jamais on remporte un combat, on gagne de l'expérience et de l'or. En cas de défaite, on retournera à notre QG. Cependant, on perdra la moitié de notre argent. Donc, il faudra mieux prévoir le coup et se rendre régulièrement à la banque de notre QG, pour éviter de se promener avec une grosse somme entre les mains, que l'on pourrait regretter à n'importe quel moment.

Et les échecs, ce n'est pas ce qui va nous manquer dans le jeu. Malheureusement, arrivé à un certain point dans l'aventure, il faudra enchaîner les périodes de farm pour faire monter les niveaux de nos monstres pour qu'ils puissent enfin vaincre les boss après de nombreuses tentatives. Et c'est parfois ce qui rend l'aventure frustrante. Heureusement, on a envie de progresser pour connaître l’histoire, qui s’écrit petit à petit.


Tout au long de l'aventure, on pourra aussi affronter des dresseurs de monstres dans le monde des humains, ou bien dans le monde des monstres. En tout, il y aura deux arènes. Chaque arène disposera de huit niveaux que l'on va devoir terminer les uns après les autres. Le premier commençant au rang G, les combats vont se dérouler de la même manière que sur le terrain. Cependant, on ne pourra pas utiliser d'objets, et encore moins donner des ordres à nos monstres. On pourra uniquement choisir la tactique, et les laisser combattre comme des grands. Chaque niveau sera composé de 3 dresseurs qui deviendront de plus en plus difficiles au fil du temps. Par chance, avant chaque combat, notre équipe reprendra intégralement sa vie. En cas de défaite, il faudra recommencer le niveau, même si deux des trois dresseurs ont été vaincus. Mais chaque arène sera payante. Il faudra donc être sûr d'être prêt, pour ne pas perdre inutilement de l'argent.


L'aventure permettra également d'affronter des dresseurs en ligne. Le but sera simplement d'affronter l'équipe de notre ennemi lors de deux modes. Combat en ligne, pour affronter un adversaire du monde entier, qui nous demandera cependant le Nintendo Online. Et Joute Express, où l’on va devoir affronter 30 adversaires en mode automatique, et tenter de capturer leurs monstres, ou de simplement recevoir des récompenses. Pour ce mode, le Nintendo Online ne sera pas obligatoire.

Des contrées surprenantes !

DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres nous renvoie dans quelques villes bien connues de DRAGON QUEST IV. Le jeu proposant un point de vue différent de l’histoire, on a le droit à de nombreux clins d'œil. Et on retrouve aussi d’anciens personnages de l’histoire. Bien sûr, on a aussi le droit de visiter de nouvelles contrées, toujours aussi colorées. Malheureusement, les graphismes restent assez vieillots. Et même si ce n’est pas vraiment un énorme point faible, on aurait préféré une aventure dans le style de Dragon Quest Treasure.


Bien sûr, cela n'est qu'un détail. Car, avec les nombreux monstres à capturer, tirés de l’univers Dragon Quest, et le somptueux OST, le voyage reste inoubliable. De plus, Cerise sur le gâteau, le jeu n’est pas très gourmand. On peut donc profiter de cette aventure pendant de nombreuses heures en mode portable, avant de tomber en panne de batterie. Parfait pour ces longues soirées d'hiver qui arrivent.

Un monstrueux voyage ?

Pour conclure, DRAGON QUEST MONSTERS : Le Prince des ombres est une excellente surprise. Et même si c'est notre premier voyage dans l'univers de DRAGON QUEST MONSTERS, on profite pleinement de la capture de monstres, tout en passant un agréable moment. On regrette seulement les nombreuses séquences de farm qui cassent le rythme de notre aventure, et la direction artistique, loin d’être au rendez-vous. Mais ce ne sont que des détails, qui ne nous empêchent pas d’apprécier comme il se doit ce Pokémon Like dans l’univers Dragon Quest.


426 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...