• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Worms Rumble


Après avoir fêté dignement les 25 ans des célèbres vers de terres du studio Team 17, en juillet dernier, avec la découverte de l'alpha du dernier jeu, Worms Rumble, il fallait bien finir l'année en beauté. Et depuis le 1er décembre, les joueurs PC, comme les joueurs Playstation, peuvent enfin découvrir le Battle Royale d'un nouveau genre, du studio Team 17. Certes, les joueurs des consoles Sony ont eu l'avantage, en profitant gratuitement du jeu via le PS Plus. Mais ça n'a pas empêché les joueurs PC de se ruer vers ce nouveau Worms. Mais que vaut vraiment la version finale de Worms Rumble. Le jeu a t'il de quoi nous combler pendant des heures ?Ou, est il limité ? On vous dit tout dans notre test, qui complétera notre preview de juillet.

A La Découverte de Worms Rumble

Enfin, ils sont de retour. Les célèbres vers guerriers, qui ont traversé les années, pour le plus grand bonheur des joueurs. Déjà 25 ans que le Studio Team 17 nous offre l'une des guerres les plus funs du jeux vidéo, avec ses Worms. De nombreux jeux et Spin-off ont permis à ces guerriers de survivre autant d'années sur toutes les plateformes, depuis 1995. On parle souvent des titans du jeu vidéo, comme Mario, Zelda, Sonic. Mais pas assez de ces worms, qui n'ont pas arrêté de se faire la guerre. Et même si Worms Armageddon restera à jamais le meilleur de la série, tous les worms sont des jeux mythiques sans exceptions. Et quoi de mieux que de sortir un tout nouveau jeu, pour fêter les 25 ans de cette franchise mémorable.

Lors de notre preview, même si on était comblé. On avait un peu peur que ce nouveau Worms ne soit pas à la hauteur de la série. Mais après de nombreuses heures à se faire la guerre d'une façon plus dynamique, on a été conquis. Worms Rumble est le tout premier jeu de la série qui propose des combats en temps réel et 100% en ligne. Certes, il est toujours possible de créer un groupe avec des amis pour participer au mode "Dernière escouade debout". Un battle Royale en équipe de 3, où il faudra survivre le plus longtemps possible, face aux autres escouades. Et devenir la meilleure équipe. Ce mode n'était pas présent lors de la preview. C'est donc un tout nouveau mode qu'on a pu découvrir, qui rend le jeu plus Battle Royale, que le mode Mort aux asticots, testé lors de l'alpha. Pour rappel, dans ce mode, 32 joueurs s'affrontent à coups de lance-rocket, Uzi, Fusil à pompe, Grenade Sainte, et autres armes mythiques de la franchise, afin de tuer un maximum de vers, et terminer sur le podium. Un match à mort façon Worms Rumble.


Ces deux modes sont accompagnés d'un autre mode, "Dernier ver debout". Comme pour la dernière escouade, c'est un battle royale façon Worms Rumble. Sauf qu'on est chacun pour sa peau. Et le dernier ver débout remporte la partie. Comme toujours, il faudra trouver les meilleures armes, cachées dans les coffres éparpillés un peu partout sur la map. Et anéantir le moindre ver hostile. Bien sûr, un Battle Royale sans zone qui se ferme, ce n'est pas un Battle Royale. On a donc le droit au même système que les autres Battle Royale, avec des zones contaminées après quelques minutes de jeu. Ces zones nous empoissonnent, nous faisant perdre de la vie très rapidement. Il est donc impératif de ne pas y rester trop longtemps. En escouade, il est même possible de réanimer ses coéquipiers. Worms Rumble reprend vraiment les codes d'un Battle Royale classique.

Lors de la preview, on était assez limité en armes. Mais heureusement, la version complète du jeu propose son lot d'armes mythiques, qui nous accompagneront lors de nos folles parties. Bien sûr, les classiques bazookas, batte de baseball, les grenades banane, lance-moutons ou encore, la grenade sainte, sont de la partie. Pour le reste, on y trouve aussi des fusils à plasma, des boucliers, lance-truelles et d'autres armes toutes aussi funs les unes que les autres. On regrette tout de même de ne pas avoir notre chère grand-mère explosive. Mais qui sait, elle sera peut-être de la partie dans les mois à venir.


À la fin d'un chaque partie, on gagne de l’expérience, selon notre score, nos morts, et nos dégâts. Ce qui permet de monter le niveau de son Worms. Chaque niveau permet de débloquer des cosmétiques pour personnaliser son petit ver de terre. Couleurs, vêtements, forme des yeux, chapeaux, expressions. Plusieurs choses sont personnalisables. Bien sûr, certains cosmétiques seront payants avec de l'argent virtuel, permettant d'acheter des skins plus rares. Pour gagner de l'argent, il existe divers défis à réaliser, comme tuer un nombre de Worms, faire des dégâts, ou finir 1er. La boutique regorge de nombreux cosmétiques. Mais certains d'entre eux ont attiré notre attention, comme les lunettes de Zerator, ou encore sa voix. C'est toujours sympathique d'ajouter quelques éléments de streamers dans un jeu. Surtout pour les fans qui pourront habiller leur ver à l'image de leurs streamers.

Team 17 est un studio qui a toujours était sérieux. Et quand un gros jeu du studio sort, il n'est jamais laissé à l'abandon. Il suffit de voir The Escapist 2. Dans Worms Rumble, on a le droit à de nombreux événements, qui changent toutes les semaines. Par exemple, tous les joueurs sont équipés d'une batte de baseball dans le mode mort aux asticots. Et un seul coup permet de tuer son adversaire. Ce genre d'événement spécial qui se renouvèle, apporte un petit plus au jeu. Et on a hâte de voir ce que nous réserve les futurs événements.


Worms Rumble est un titre qui est totalement différent des autres Worms qu'on a pu connaître. Mais après quelques parties, on prend très vite nos marques. L'univers est fidèle à ce qu'on a toujours connu. Que ce soient les armes, le côté délire, ou encore les voix. On passe vraiment un très bon moment. On ne joue peut-être pas à Worms Rumble, comme on joue à Worms Armageddon. Mais on s'amuse, et c'est tout ce qui compte. Malheureusement, comme précisé lors de notre preview, le côté destruction nous manque vraiment. On aurait adoré que plus d'éléments puissent être détruit. Mais après des heures à jouer les vers exterminateurs, on oublie ce petit contretemps. Et on se dit que Worms Rumble, c'est juste le petit Battle Royale, à l'image de Worms, sans être un Worms à part entière.

Pour conclure, on a passé de très bons moments dans Worms Rumble. On a eu peur de ne pas s'y attacher, comme on s'attacherait à un Worms classique. Mais au final, la magie des Worms ressort assez bien. Et le jeu est fidèle à l'univers qui nous a bercés pendant plus de vingt ans. Les armes, les vers, les voix. De nombreux éléments sont présents pour nous immerger dans le monde des Worms, malgré un style très différents. On espère que Team 17 continuera de faire vivre ce petit Battle Royale, avec des événements de plus en plus funs, ou l'ajout de cométiques et de niveaux supplémentaires. Car même si pour l'instant, on s'amuse sans voir les heures s'écouler. On a peur que sans renouvellement, Worms Rumble devienne un peu trop redondant. Mais on parle de Team 17. Donc, les Worms vivront de belles années, avant qu'un autre jeu de la franchise vienne nous le faire oublier.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout