• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] TramSim


Depuis le 29 octobre sur steam, il est possible de parcourir les rues de la capitale autrichienne Vienne, grâce à la première expérience de simulateur de tramway, développé par ViewApp, et édité par AerosoftGmbH. Un jeu de simulation qui tente de nous faire vivre une expérience réaliste, sur l'une des lignes «Flexity» de Vienne. On est donc parti en Autriche, pour tenter de se mettre dans la peau d'un conducteur de tramway. Et rendre notre verdict.

À La Découverte de TramSim

TramSim est un jeu de simulation de tramway moderne, qui se déroule dans la capitale autrichienne, Vienne. Dans cette simulation, on y prend le contrôle d'un tramway de la ligne Flexity. Et on effectue les trajets de la ligne, pour le plus grand bonheur des passagers. Vous l'aurez compris, TramSim, c'est la version Tramway des simulateurs de train. Sauf que ViewApp est un petit studio indépendant. Et forcement ça se ressent.

Avant de détailler le jeu dans son ensemble, on va parler de la jouabilité. Car elle est très importante pour apprécier le titre. Le jeu propose un mode débutant, qui permet de simplifier la conduite, en réduisant le nombre de commandes à utiliser. Puis un mode avancé, pour ceux qui souhaitent vraiment se plonger dans la simulation de tramway qu'offre TramSim. Dans les deux cas, la prise en main reste très facile. Le tramway propose peu de fonctions, pas comme les trains. Et avec l'accélération, la décélération, le freinage et le contrôle des portes, on peut tranquillement faire sa tournée. Malheureusement, il faut faire avec le mappage en qwerty. Car il est impossible de modifier les touches. Bon, une fois qu'on prend en main les touches pour le contrôle de base d'un tramway, on oublie très vite que le côté qwerty.


TramSim se focalise uniquement sur Vienne. On va donc parcourir les rues de la capitale autrichienne, à bord de notre tramway. Tout en essayant de respecter les horaires. Le jeu propose un monde ouvert, où on est libre de faire ce que bon nous semble. Même prendre son temps. On avance d'arrêt en arrêt. On prend et dépose nos voyageurs, tout en gagnant de l'expérience de pilote. On ne fait pas grand chose quand on pilote un tramway. La ligne suit son chemin. Et la plupart du temps, on ne se mélange pas au trafic routier. Mais parfois, il se peut que certains feux rouges nous obligent à se stopper, pour laisser les voitures passer. Il faudra donc, bien évidemment, s'arrêter, et reprendre au feu vert, pour éviter de heurter une voiture. Si par malheur, on ne s'arrête pas, et qu'on heurte une voiture, on a le droit à un simple message d'avertissement. C'est pas cher payé pour un accident. Et on a la même chose si on écrase un passant. Pour les amoureux des défis, TramSim propose aussi un mode défis, avec différents défis de tramway à effectuer. Dans ce mode, on dit adieu à la liberté, et on effectue les tâches qu'on nous demande. Mais avant de se lancer dans les défis, il faudra maîtriser la conduite du tramway.

Le jeu de ViewApp n'est peut-être pas le plus abouti en matière de simulation. Mais il tente d'impressionner par ses graphismes photo-réalistes. On a donc le droit à un voyage à travers Vienne, dans toute sa splendeur. On y retrouve les sublimes monuments de la capitale autrichienne, comme le Hundertwasserhaus, l'observatoire Urania, le Parlement, l'Opéra national de Vienne, l'Heldentor, l'hôtel de ville, le château d'eau historique. C'est très bien réalisé. Et ça permet de visiter Vienne de façon virtuelle. Le moindre bâtiment a été scanné, pour proposer l'immersion la plus réaliste possible. Mais les habitants nous font très vite rappeler que nous sommes dans un jeu. Ils sont très mal réalisés. Et ils se ressemblent tous. Ce qui gâche un peu l'immersion. De plus, ils traversent les murs, ils disparaissent, et même parfois, ils volent. Et si on active le mode COVID. Car oui, il y a un mode COVID. On va avoir l'impression que tous les habitants de Vienne ont un gros nez. Le réalisme en prend un coup.

Pour conclure, TramSim reste un jeu de simulation de Tramway plaisant les premières heures. On s'amuser à parcourir Vienne à bord de notre Tramway. Même si on fait très vite le tour de la ville. On découvre de sublimes monuments. Et ça nous donne envie de partir visiter la capitale autrichienne. Malheureusement, après trois, quatre heures à toujours faire le même chemin, on commence à s'ennuyer. Et c'est le gros problème de TramSim. Avec son faible contenu, on y fait très vite le tour. On espère que des DLC viendront compléter le jeu. Sinon, il prendra très vite la poussière dans de nombreuses bibliothèques.


  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now