• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Rogue Heroes: Ruins of Tasos


Disponible le 23 février sur Steam et Nintendo Switch, Rogue Heroes: Ruins of Tasos est le tout nouveau jeu d'Heliocentric Studios et Team17 Digital, qui nous fait vivre une aventure classique roguelite, seul ou à 4 joueurs, sur les terres de Tasos, là où règne les Titans. Mélangeant jeu d'aventure classique, exploration de donjons, gestion de village et gestion de ferme, que nous réserve réellement ce petit jeu d'aventure. C'est ce qu'on va essayer de vous faire découvrir dans notre test.

Trailer du jeu

Une puissance maléfique hante les terres autrefois paisibles de Tasos... Enfermés dans les profondeurs des quatre Grands Donjons, les sceaux antiques qui retenaient les Titans prisonniers se sont gravement affaiblis, et leurs sbires ont semé la terreur à travers le monde. Face à cette situation désespérée, les Déesses à l'origine de ces sceaux implorent une équipe de héros de prendre les armes afin de sauver l'Humanité d'un terrible sort... Et dans cette histoire, les héros, ce sont nous.


Rogue Heroes est un jeu d'aventure qui peut se jouer de 1-4 joueurs, que ce soit en ligne ou localement. Dans cette aventure, on y contrôle des héros, qui vont devoir affronter les 4 donjons de Tasos, pour venir à bout des Titans, et ramener la paix. Pour cela, il faudra des héros puissants, qui n'ont pas peut d'affronter la mort. Mais avant de commencer, il faudra créer son personnage. Au début, cette personnalisation est limitée. On peut choisir qu'une seule classe, guerrier, et le héros ne peut changer que de couleur de cheveux et de vêtement. On pourra aussi choisir un logo et sa couleur, pour qu'il représente nos personnages lors des chargements de parties.

Une fois notre guerrier prêt, il ne reste plus qu'à affronter les titans de Tatos. On commence l'aventure dans une maison. Elle sert de lieu de réunion pour sélectionner son héros, inviter d'autres joueurs localement, et même changer sa classe. À chaque mort, les héros reprendront l'aventure ici. Après la découverte de notre petit nid douillé, on découvre le village d'Intori. Un lieu vide, avec un bâtisseur prêt à reconstruire le village contre quelques diamants, qui se collectent uniquement dans les donjons. Après une petite conversation avec ce dernier, la véritable aventure de Rogue Heroes commence.


La progression dans Rogue Heroes passera principalement par l'évolution des personnages. Et pour cela, il faudra faire évoluer le village de départ. Heureusement, ce n'est pas bien compliqué. Pour développer le village, et ajouter une clinique, un forgeron, une salle de gym, une ferme, ou encore, un magasin de potion, il faudra simplement faire le plein de diamants, qu'on trouve uniquement dans les donjons. Ces mêmes donjons qui devront être terminés pour avancer dans l'histoire principale du jeu. Malheureusement, ce n'est pas si simple que ça d'explorer un donjon. Les monstres sont de plus en plus forts selon l'étage. Et quand on meurt, on recommence le donjon à 0. Sauf si pendant l'ascension, on a récolté assez de diamants pour débloquer les accès rapides.

Chaque donjon du jeu propose son propre univers et son boss. Mais dans le fond, ils se ressemblent tous. Les ennemis rapportent des diamants. Des coffres sont cachés un peu partout dans les pièces. Des énigmes demanderont des réflexes de coopération. Et après plusieurs étages, un boss nous attendra bien sagement. Les donjons utilisent un système procédural. On ne fait donc jamais deux fois le même donjon. Chaque salle possède des structures, pièges, énigmes et ennemis, tous pourvus de configurations aléatoires. Une fois le donjon terminé, on récupère un des 4 sceaux, et un objet qui servira à progresser dans le monde de Tasos.


Mourir dans un donjon n'est pas une pénalité. Bien au contraire. Car mourir va permettre de repartir chez nous, avec tous les diamants récoltés. Et avant de retourner dans le donjon, ce qui remettra le compteur de diamant à 0, il faudra dépenser sans compter, dans toutes les boutiques du village. La toute première fois, il faudra faire évoluer le village. Car, en plus d'ouvrir des boutiques importantes pour l'évolution du héros, ces boutiques vont permettre de débloquer de nouvelles quêtes. Une fois le village reconstruit, il ne restera plus qu'à monter la puissance de son héros.

Dans certaines boutiques, on aura accès à des petits "arbres à compétences". Par exemple, dans la salle de gym, il sera possible d'échanger ses diamants contre une amélioration de son endurance, que ce soit en combat ou non. Dans la clinique, on pourra améliorer sa santé et sa magie. Et chez l'armurier, l'attaque et la puissance. Plus on progressera dans ces arbres à compétences, plus il faudra de diamants. On commencera donc par dépenser une cinquantaine de diamants pour débloquer une amélioration, pour finir avec plus de 2000 diamants. Heureusement, plus on progresse dans les donjons, plus on récolte facilement des diamants.


Pendant l'aventure, et grâce à la boutique de couture, il sera aussi possible de débloquer de nouvelles classes pour nos héros. Pour cela, il faudra avant tout trouver le fil de couture de la classe, qui permettra de fabriquer le costume. Ce fil est souvent une récompense de quête. Il faut donc progresser dans l'histoire pour débloquer les 8 classes disponibles. Chacune des classes propose ses propres stats, et sa capacité spéciale. Par exemple, la classe mage permet de se téléporter. Tandis que le voleur pourra se dissiper. Les classes ont leurs forces et leurs faiblesses.

Bien sûr, on ne dévoilera pas toutes les surprises que réserve Rogue Heroes: Ruins of Tasos. Mais en plus de l'exploration, l'évolution du village et des héros, et la ferme, d'autres activités seront disponibles pendant l'aventure. Quoi qu'il en soit, on ne s'ennuie pas une seule seconde dans ce petit jeu d'aventure. Et encore moins en coopération.


Rogue Heroes: Ruins of Tasos est un jeu en pixelart. Et comme souvent, on ne s'attarde pas trop sur les détails. Car ce qu'on retient surtout du jeu, c'est son aventure épique en coopération. L'exploration de Tasos. Et l'évolution générale du monde. Et tout ceci réunit fait le charme de ce jeu. De plus, la prise en main est tellement simple, qu'il est possible de profiter du jeu en famille. Même pour les enfants un peu plus jeunes. Alors, que demander de plus ?


Pour conclure, Rogue Heroes: Ruins of Tasos est la petite surprise de ce mois de février. Lors du Steam Games Festival, la démo nous avait déjà conquis. Mais l'aventure dans son ensemble est tout simplement géniale. On a beau chercher des défauts, on n'en trouve pas. Enfin presque pas. Il y a bien quelques soucis de chargements, ou de réapparition quand on réanime un coéquipier. Mais le jeu étant disponible le 23 février. Ce genre de bug sera sûrement corrigé à la sortie officielle du jeu. Pour le reste, Rogue Heroes: Ruins of Tasos propose l'une des meilleures aventures en coopération de ce début d'année. Et passer à côté serait une grossière erreur.


413 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now