• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Pascal's Wager: Definitive Edition


Après un très beau succès sur mobiles. Le jeu indépendant de TipsWorks, Pascal's Wager, fait son arrivée sur steam, le 12 mars, dans une Definitive Edition, totalement retravaillée et repensée pour PC. Rare sont les portages d'un jeu mobile à succès, sur un PC. Mais ce Souls Like, qui a mis à l'épreuve de nombreux joueurs sur Smartphone, avait toutes les qualités pour devenir un bon jeu sur PC. Des combats épiques. Une histoire prenante. Et une durée de vie dantesque. Et quand on met les mains dessus, on se demande même pourquoi ce jeu avait été proposé sur mobiles la première fois. Car au fond, il n'a rien d'un jeu mobile. D'ailleurs, ce portage, c'est aussi l'occasion pour nous de le découvrir. Véritable surprise ? Ou fausse bonne idée ? On vous dit tout.

Trailer du jeu

Sorti en janvier 2020 sur mobiles, Pascal's Wager est un action-RPG, avec des mécaniques de Souls-Like, qui se déroule dans un univers Dark Fantasy, où l'on incarne des Hérauts, qui vont devoir découvrir les secrets de la mystérieuse Brume sombre qui a recouvert le pays de Solas. Une histoire qui se divise en plusieurs petites parties, mettant en scènes plusieurs personnes, toujours plus mystérieux.


Les premiers pas dans Pascal's Wager ne sont pas si difficiles que ça, du moins pour un Souls-Like. On contrôle dans un premier temps, Terrence, accompagné d'un Hibou, et de la mystérieuse Viola. Tous les 3 vont s'aventurer dans un village abandonné, avant de faire la rencontre du premier boss du jeu, un Ascète Enragé. Après un combat acharné, la véritable aventure va pouvoir commencer. Et dans notre voyage, on fera la rencontre de nombreux personnages, qui, comme Terrence, auront une quête à accomplir, en tant qu'Héraut.

Même si le prologue de Pascal's Wager n'est pas long, il va nous permettre d'en apprendre énormément sur le jeu. Tout d'abord, les déplacements et les combats. Loin d'une version mobile, cette Definitive Edition propose un véritable contrôle à la manette ou au clavier/souris. Quel que soit le personnage que l'on contrôlera pendant l'aventure, ils auront tous la même façon d'avancer et de se battre. Pour attaquer, on aura le droit d'effectuer des attaques rapides ou lourdes. Et certains personnages auront même la possibilité d'effectuer des attaques chargées et très puissantes. Comme tout Dark-Souls qui se respecte, on aura aussi une jauge d'endurance, pour l'attaque et l'esquive. La petite particularité dans Pascal's Wager, c'est que l'enchaînement d'attaque, sans repos, va faire monter la jauge de raison. Une fois pleine, le personnage souffrira de folie, rendant les ennemis plus redoutable que jamais. On pourra aussi effectuer des attaques à distance, grâce à des armes de jet. Mais cela n'empêchera pas la jauge de raison d'augmenter.

En tuant des ennemis, on va récupérer des Os de Sendril. Ces derniers sont très utiles pour faire progresser nos différents personnages. Car dans Pascal's Wager, il n'y a pas de points d'expériences. Et on ne monte pas de niveau en tuant des monstres. Il faudra utiliser ces fameux os pour faire une offrande à un autel. Ce qui montera la barre d'expérience, et ainsi les niveaux des personnages. Chaque nouveau niveau permet de gagner des points de compétences qui serviront à améliorer les stats des personnages. Les personnages auront aussi un arbre à talents, séparé en quatre branches. Attaque. Spécial. Alchimie et Raison. Pour débloquer un des talents, passif ou actif de cet arbre, il faudra utiliser différents immundus sur un autel. Ce dernier va servir aussi à créer différentes potions grâce à l'alchimie. Et lors des balades en calèche, un autel spécial permettra de forger des trophées.


Les trophées sont les équipements des personnages. Ils sont de 3 types. Cauchemar. Cicatrice et Résistance. Il y a deux emplacements de trophée par types. Et chaque trophée permet d'augmenter les stats des personnages. La plupart des trophées seront des récompenses de quêtes. Mais certains pourront être créés depuis un autel.

La progression dans l'histoire de Pascal's Wager est assez rapide. On voyage de zone en zone, pour chasser les différents colosses redoutables, qui sont à l'origine de la brume. Chaque zone est une petite ville, qu'il est possible d'explorer. Mais souvent, c'est très linéaire. Et même en fouillant, on termine la zone assez rapidement. Heureusement, pour donner un peu plus de profondeur au jeu, il y a de nombreuses petites quêtes secondaires à découvrir. Ce qui permet d'avoir une très belle durée de vie. Il faut compter un peu moins de 10 heures pour venir à bout du jeu. Mais avec deux DLC supplémentaires, dont un DLC narratif assez long, la durée de vie augmente considérablement. De plus, avec le défi de l'obsession, il est possible de relancer les combats contre les 15 boss mythiques du jeu, avec l'un des 5 personnages du jeu. Il faudra obligatoirement avoir vaincu les boss, pour pouvoir faire ce défi. Dans ce mode de jeu supplémentaire, 4 difficultés sont disponibles, allant de recrue à colosse. Ce défi est réservé aux fans de Souls-Like. Car, en plus d'être dans un état de folie, les boss sont sans pitié. Et un seul coup peut nous être fatal.


Au début, on avait un peu peur que ce portage d'un jeu mobile ne soit pas si bien que ça. Pascal's Wager est un jeu qui a fait beaucoup parler de lui pour sa difficulté, et sa durée de vie pour un jeu mobile. Mais on ne s'attendait pas à ça. Le jeu est un mélange entre Darksiders, The Witcher et Dark-Souls. Certes, graphiquement, ce n'est pas un triple AAA, comme les jeux cités avant. Mais il n'a pas à rougir face à la concurrence. Pascal's Wager réussit à nous charmer par sa difficulté, son histoire, ses boss, et surtout, ses personnages. Et même s'il va nous faire souffrir pendant des heures. C'est intéressant de s'aventurer dans le pays de Solas, avec différents personnages. Et dès le début, le jeu fait tout pour qu'on accroche à l'histoire, avec beaucoup d'interrogations. On veut savoir qui sont ces Herauts. Pourquoi ils sont là. Et surtout qu'elle est ce véritable lien qui les unit. Et tout ceci, on l'apprend au fur et à mesure de l'histoire. Les développeurs n'ont pas seulement créé un bon Souls-Like. Ils ont cherché à offrir une bonne histoire, qui nous donne envie de mourir pour elle.

Pour conclure, Pascal's Wager est une véritable surprise. Malgré une première sortie sur mobile, il réussit avec brio à se faire une place sur PC. Certes, il y a encore quelques problèmes lors des déplacements, ou lors des attaques. Le jeu n'est pas parfait. Mais il a de quoi donner du fil à retordre aux amateurs de Souls-Like, en manquent de challenge. Et même ceux qui ne sont pas trop fans de mourir toutes les 5 minutes, le jeu propose une difficulté facile, qui permet de profiter de l'histoire, sans souffrir lors des combats. Une bonne nouvelle pour les amateurs de Souls-Like qui souhaiteraient se faire la main, sans pour autant bloquer au premier boss.


701 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout