• Couple of Gamer

[Test Express][Steam] Insurmountable


Disponible sur steam le 29 avril, Insurmountable est un jeu de survie, développé et édité par ByteRockers'Games, où le but sera de franchir la plus haute des montagnes, puis la redescendre, tout en essayant de survivre au froid et aux tempêtes de neige. Mais l'ascension ne sera pas de tout repos. Entre, le manque d'oxygène. La visibilité. La température corporelle. Et l'énergie. Accomplir sa mission sera plus difficile que ça en a l'air. Mais on a tout de même tenté de braver le froid, afin d'atteindre des sommets qui paraissaient insurmontables. D'ailleurs, entre deux ascensions, on a commencé à écrire notre test. En espérant qu'il ne jette pas un froid.

Trailer du jeu

Insurmountable est une aventure roguelike avec mort permanente, dans laquelle on doit surmonter d'immenses montagnes. Grâce à l'environnement créé de manière procédurale, il n'y a pas deux ascensions identiques. On va donc enchaîner les ascensions, sans jamais parcourir le même chemin, ou découvrir les mêmes événements. Mais avant de se lancer dans l'aventure, il va falloir se préparer. Tout d'abord, il faudra choisir son alpiniste, parmi 3 courageux aventuriers. L'aventurier, le scientifique et le journaliste. Chaque alpiniste a ses propres capacités, et peut s'en servir pour braver les épreuves de l'ascension. Après avoir sélectionné son alpiniste, on aura le choix de la difficulté. Normal, difficile ou insurmontable. Les deux derniers se débloqueront uniquement quand le mode normal sera terminé. On commencera donc obligatoirement en normal. Ensuite, on sélectionne l'une des trois montagnes. Comme pour la difficulté, elles se débloqueront au fur et à mesure de l'aventure. Il faudra donc terminer la première montagne, afin de pouvoir accéder à la seconde. Et enfin, pour finir, chaque montagne proposera 3 chemins, qui auront tous, au moins deux dangers. À nous de savoir quels dangers on souhaite surmonter. Une fois la partie configurée, on peut enfin se lancer dans notre ascension.

Dans Insurmountable, le but sera de se déplacer de case en case, afin d'atteindre le point le plus haut de la montagne. Et pour réussir cet exploit, il faudra faire attention à 5 critères très importants. Sa vie. Son oxygène. Sa visibilité. Son énergie. Et le froid. Dans certaines cases, il y aura différents événements. Certains permettront de se reposer. Tandis que d'autres vont nous faire gagner de l'énergie, de l'expérience, des objets pour la survie, ou encore de la vie. Gravir la montagne n'est pas le plus difficile. Si on fait attention à nos 5 critères de survie, on monter au sommet assez rapidement. Le plus difficile, c'est de trouver le chemin le plus court, et le moins dangereux, pour être sûr de ne pas mourir bêtement, et devoir tout recommencer.


Plus on progresse vers le sommet, plus on va découvrir des événements, ce qui fera augmenter notre expérience. Et comme souvent, quand il y a de l'expérience, il y a une montée de niveau. Dans Insurmountable, monter un niveau permet de débloquer une compétence spéciale supplémentaire. Certaines de ces compétences seront passives. D'autres pourront être utilisées toutes les 24 heures. Selon l'alpiniste sélectionné, les compétences varieront.

Même si l'objectif numéro 1 d'Insurmountable, c'est de monter puis redescendre la montagne, sans mourir. Parfois, il faut songer à explorer la montagne, pour y trouver certains événements. Grâce à ces événements, on trouvera quelques objets nécessaires à notre ascension, comme un masque à oxygène. Ce dernier servira surtout pour survivre à la haute atmosphère. Car, plus on grimpe, moins on a d'oxygène, ce qui peut être fatal. Il y a aussi le pic à glace, qui servira à éviter certains dangers lors des ascensions.


Une fois la première montagne terminée, on débloquera la seconde montagne, qui sera encore plus haute et plus dangereuse. Mais cela ne veut pas dire qu'il y aura plus d'événements pour une meilleure survie. Bien au contraire. Il faudra donc gérer au mieux ses critères de survie pour réussir à gravir la nouvelle montagne. Le jeu ne propose que 3 montagnes. Chacune des montagnes peut se franchir en 30 minutes minimum. Ce qui fait une bonne heure et demi de défis. Mais Insurmountable étant un roguelike avec permadeath. Si on meurt, on recommence tout.

Même si toutes les montagnes se ressemblent, Insurmountable reste un agréable et joli graphiquement. Le cycle jour/nuit. Les tempêtes de neige. Les aurores boréales. Le jeu nous immerge assez facilement dans son univers. On regrette tout de même la caméra qui reste très limitée. Et l'absence de zoom. Parfois, on ne voit pas très bien le chemin qu'on tente d'emprunter à cause de ça. De plus, les événements sont souvent les mêmes. Et ça gâche un peu l'expérience après quelques ascensions.


Pour conclure, Insurmountable est un jeu de survie original, qui sait nous mettre au défi, à chaque nouvelle ascension. Malheureusement, une fois terminée, on ne se tentera pas à une nouvelle aventure. Car même si le jeu offre des montagnes générées de manière procédurale. On fait toujours la même chose. Et après quelques parties, on commence à très vite s'ennuyer. Mais ces petits défauts devraient être corrigés d'ici la sortie du jeu. On l'espère en tout cas.


310 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout