• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Tanuki Justice


Disponible depuis le 10 décembre sur Nintendo Switch, Tanuki Justice est un petit run'n'gun, développé par Wonderboy bobi ( Aggelos ), et édité par No Gravity Games, qui nous met dans la peau d'un Tanuki Ninja, dans un Japon féodal et fantastique, qui va devoir affronter ses ennemis à travers 7 niveaux, à l'aide de ses shurikens. Un petit jeu indépendant très court, mais agréable, qui s'apprécie aussi seul qu'à deux joueurs. Voici notre test.

Trailer du jeu

Aussitôt lancé, aussitôt terminé. Enfin presque. Tanuki Justice est un petit jeu indépendant, à l'allure d'un run'n'gun, qui nous permet de contrôler un Tanuki, pendant 7 niveaux remplis d'ennemis en tout genre. Armé de shurikens, il suffira simplement d'avancer dans le niveau, pour atteindre le boss. Rien de plus simple. Mais pour y arriver, il faudra survivre aux nombreux ennemis, qui viendront nous barrer la route, sans perdre ses 3 précieuses vies. Pendant notre traversée d'un niveau, il sera possible de récupérer des cristaux violets, qui vont servir à augmenter la barre de super. Une fois pleine, on pourra utiliser l'attaque spéciale du Tanuki, un Shuriken géant, qui tuera tous les ennemis sur son chemin, sauf les boss.

Tanuki Justice est un jeu qui se termine très rapidement. Mais pour ceux qui aiment les défis, le jeu en propose plusieurs. Tout d'abord, il est possible de terminer le jeu en Normal, Hard ou Insane. De quoi refaire le jeu trois fois, si cela nous enchante. Puis, pour ceux qui aiment jouer en famille, Tanuki Justice propose un mode deux joueurs, permettant de profiter du jeu à deux. Mais si vraiment, ceci n'est pas encore assez difficile. Le jeu propose quelques succès à déverrouiller, dont certains donneront du fil à retordre aux joueurs les plus expérimentés. On y retrouve des classiques, comme terminer le jeu dans un temps imparti. Et aussi des plus casse-tête, comme ne pas se faire toucher une seule fois. Bien sûr, c'est le genre de défis qui reste réservé aux hardcore gamers. Car, rien que terminer le jeu en normal, c'est difficile. Alors, sans se faire toucher. Mission impossible pour beaucoup d'entre nous.

Chaque niveau propose son propre univers et son boss, en style pixelart. On voyage à travers sept mondes différents, allant du petit temple japonais, au cimetière bien sombre, en passant par la cascade. Malheureusement, tous ces niveaux se traversent très vite. En moyenne, il faudra compter cinq petites minutes pour terminer un stage, et arriver au boss. C'est très court. Mais certains niveaux sont tellement nerveux, que les cinq minutes passées à éviter et vaincre les ennemis, ont paru une éternité. Ce qu'on pourrait reprocher au jeu, c'est son bestiaire, un peu trop faible. On revoit souvent les mêmes ennemis, même quand on change d'univers. Certes, de nouveaux ennemis s'invitent à chaque nouveau stage. Mais ça reste un peu trop répétitif.

Pour conclure, Tanuki Justice est à l'image des derniers petits run'n'gun qu'on a pu jouer. Nerveux et difficile, et jamais trop long. On s'amuse, surtout à deux, mais on le termine trop vite. Et la difficulté ne nous donne pas toujours envie de refaire le jeu dans une autre difficulté. Une fois de plus, c'est un jeu qui s'adressera aux fans de speedrun et de défis. Et un peu aux fans de rétro. Pour les joueurs casual, même si ça reste mignon, la difficulté sera trop élevée pour y prendre un peu de plaisir. Ce n'est pas pour autant que s'est un mauvais jeu, bien au contraire.


230 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout