• Couple of Gamer

[Test Express][Nintendo Switch] Blazing Beaks


Disponible sur dès le 10 mai sur Nintendo Switch, et en version finale sur Steam, Blazing Beaks est un Roguelite développé et édité par Applava, qui nous emmène dans le monde fantastique de Beaks, envahi par une horde de monstres. Pour sauver ce petit monde paisible, les meilleurs oiseaux sont appelés à prendre les armes, et partir au combat. On a donc choisi notre petite bête à plume, et on a tenté de faire en sorte qu'il ne se fasse pas déplumer pendant notre test, dans ce jeu tout mignon.

Trailer du jeu

Blazing beak est un jeu de tir roguelite où toute l’action se déroule dans le monde de Beaks. La vie des becs paisibleest perturbée de manière inattendue par une invasion soudaine de monstres, de bêtes et d’autres créatures. Les héros les plus forts et les plus intrépides sont choisis pour foncer parmi les ennemis et trouver l'origine du mal.

Dans ce petit jeu aux allures très enfantines, on y contrôle des volatiles. Canard, Poule, Perroquet ... Il y en a pour tous les goûts. Qui devront prendre les armes, et parcourir divers lieux générés aléatoirement, et y tuer de nombreux ennemis, jusqu'à atteindre le boss du monde. Mais attention, une fois qu'on meurt, on recommence à zéro.

Le mode histoire propose deux difficultés. "Normal", qui vous permet de jouer l'histoire normal, seul ou jusqu'à 4 joueurs. Ou le mode "Seeded", qui ressemble au mode normal, sauf qu'ici vous allez débloquer énormément d'artefact. Mais clairement, on ne voit pas trop la différence. les ennemis sont tout aussi faciles, ou non à battre, et on a affaire au même boss. Seul la boutique ne propose pas de vendeur.

Pour partir à l'aventure, il faudra choisir l'un des 8 oiseaux disponibles. Chacun démarre avec un nombre de vies, et une arme complètement différente. Plus il a de cœur, moins l'arme du héros sera puissante. Seulement 4 sont accessibles au début du jeu. Mais plus on joue, plus on déverrouille des éléments, dont les nouveaux héros. Le mode histoire comporte plus monde, avec un boss atypique à battre à la fin de chacun des mondes. Mais avant de les atteindre, il faudra tuer les nombreux ennemis de chacun des lieux qui se génèrent aléatoirement dans Blazing beak. On fait rarement 2 fois le même niveau. Le bestiaire du jeu est assez complet, et les ennemis sont hideux, et redoutables. Chaque monde a son propre bestiaire.

Mais ce mode histoire nous permet surtout de profiter d'un roguelite entre amis, et de découvrir des boss très bien pensé. Pour les battre, il faudra toujours trouver la solution avant de l'attaquer. Comme pour le premier boss. Un crapaud géant qui vous donne des coups de langue. Pour venir à bout de ce dernier, il faudra lui bloquer la langue contre des poteaux pleins de piques.

Blazing beak, c'est des heures et des heures de purs bonheurs, surtout sur la Nintendo Switch. On le prend en main très facilement. Et les Joycons permettent de directement jouer à deux. D'ailleurs, le mode histoire n'est pas le seul mode pour s'amuser entre amis. Car le jeu propose aussi un mode tournoi qui permet de s'affronter jusqu'à 4, sur des petits niveaux. Ici, Blazing beak propose 5 mini-jeux multi locale, Deathmatch, One Gun, drop Heart, Skull Keeper, ou encore Hunting. Chacun de ces petits mini-jeux, tous différents, permettent de passer des soirées complètement folles entre potes. Le bon délire reste tout de même les matchs à mort. Même si à 4 joueurs, les maps sont extrêmement petites.


Ce jeu propose un style rétro en mode pixelisé très sympathique. Le bestiaire est varié, et surtout bien fait avec ses propres caractéristiques. Tout comme nos héros, qui sont tous à croquer. Et les musiques, très originales, s'accordent parfaitement à l'ambiance du jeu. Une petite réussite, qui pourrait faire peur dans un premier temps, mais qui dégage énormément de charme.

Pour conclure, Blazing Beaks est une vraie petite surprise indépendante. Applava a su tirer tout le charme de ses petits animaux combattants, et en faire un vrai petit roguelite très attachant. Certes, on souffre énormément dans ce petit jeu. Mais on a du mal à décrocher malgré ça. Quelques petits bugs viennent gâcher la fête dans le monde 2. Mais dans l'ensemble Blazing Beaks est un vrai petit plaisir. Surtout entre amis.


366 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
A Propos de Nous

Nous sommes un couple gamer fan de jeux depuis notre plus tendres enfance.

 

Lire Plus ...

 

  • Gris Facebook Icône
Ne ratez rien !

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now