• Couple of Gamer

[Test Express][Epic Games Store] SuperMash


Disponible depuis le 9 décembre sur Epic Games Store, et annoncé lors du Indie World Nintendo, SuperMash est un jeu permettant de créer des jeux, en mélangeant deux Mash deux genres de jeu. Developpé et édité pat Digital Continue, on a tenté de faire un maximum de mélange pour découvrir ce que nous réserve vraiment ce petit jeu indépendant. Un concept qui Mash ou pas ? réponse dans notre test.

A La Découverte de SuperMash

Alors que Jume, gérante d'un magasin de jeux vidéo, est au bord de la fermeture. Tomo, son frère, va tout faire pour la sauver. Et après une petite découverte magique lors d'une brocante, une console très spéciale va lui redonner espoir.

SuperMash est loin d’être ce que l'on pense. L'histoire de ce jeu qui nous fait découvrir d'autres jeux, propose une véritable aventure. Dans ce petit jeu, on y contrôle Tomo, le jeune frère de Jume, qui va utiliser le pouvoir de cette console, pour varier les genres. Mais pas pour lui. Car le jeu propose un vrai système de quête, et une petite histoire, qui va un peu nous raconter l'histoire de cette console magique. Mais aussi l'histoire de Jume.

Le jeu nous propose diverses quêtes à réaliser, comme Masher deux genres, parmi 6 genres, JRPG, plateforme, Metroidvania, infiltration, action-aventure, et Shoot 'Em Up. Et de voir ce que ça donne. Le principe, du début à la fin, reste le même, Masher des jeux. Mais plus on avance dans l'histoire, plus les clients de la boutique, où Jume, nous proposent des mashes un peu plus complexe, comme un Metroidvania, Plateformer, facile, et long, ou d'autres mashes toujours un peu fou.

Chaque jeu créé à une mission bien précise, avec un personnage, une arme, une capacité spéciale. Par exemple, parfois il faudra trouver les 4 lettres du mot MASH. Ou simplement tuer un ennemi. Chaque nouveau Mashe propose une nouvelle mission en jeu. Et le fait de mélanger les genres, permet d'avoir des missions toujours plus loufoques.

Une fois un jeu terminé, on gagne des cartes de développeurs. Ces dernières, qui représentent un objectif, un bonus, un lieu, un héros, ou encore une arme, permettent, par la suite de créer son propre jeu, en sélectionnant les cartes de son choix. Une fois créé, il est même possible de partager son jeu, grâce à un code Mash. Un peu comme Mario Maker 2. Certes, c'est moins poussé, on est moins libre dans nos créations, car c'est un peu aléatoire. Mais ça reste très fun à créer.

La boutique, le lieu principal de l'histoire, regorge de petit truc en plus. On y retrouve une machine permettant l’achat de cartes de développeurs. Il y a aussi un petit livre, qui regroupe toutes les cartes que l'on possède. Sur le comptoir se trouve le journal mash premium, avec toutes les possibilités de création de jeux possibles, selon les mashes. Un petit téléphone pour noter les mashes d'autres joueurs, et y jouer. Et pour finir, une petite étagère, qui regroupe tous les mashes enregistrés, avec le code associé.

Le jeu propose vraiment une petite histoire derrière toutes ces créations de jeux aléatoires. Et ça aurait pu vraiment être intéressant si le jeu n'avait pas un gameplay désagréable. Dans un premier temps, notre personnage a une démarche lourde, qui nous donne pas envie de le faire se déplacer dans la boutique. il aurait dû adopter une démarche normale, pour un déplacement plus naturel, et surtout, agréable. L'autre défaut, c'est la création des jeux. Au final, même si le côté mash de deux jeux est vraiment bien trouvé. Au bout de quelques heures de jeux, on fait toujours les mêmes jeux, avec les mêmes objectifs. Ça revient tellement souvent, que ça en devient barbant. De plus, on remarque certains problèmes de mashes de genres. On arrive à avoir du JRPG, sur un Mash plateforme/aventuré. Ou de l'infiltration sur du JRPG/Plateforme. Petit bug des premiers jours de lancement, ou véritable souci. En attendant, on espère qu'une mise à jour corrigera ces problèmes. Car en plus d'être répétitif, le jeu est illogique.

Pour ce qui est de la direction artistique, on remarque qu'il y a un manque cruel d'effort sur les jeux créés. Car on a affaire à décors, et autre chipset bien connu du jeu vidéo. C'est dommage de ne pas avoir apporté sa propre patte graphique. Le character design aussi est un peu faiblard, et ne rend pas vraiment hommage au jeu. On a l'impression qu'il n'y a rien de personnel dans ce développement. Seul l'autre côté du décor propose une direction artistique travaillée. Mais qui manque de vie. Les personnages disent toujours pareils. Et comme dit plus haut, la démarche est tellement affreuse, que ça rend le jeu mauvais. Seul la bande-son s'en sort. Elle trouve toujours sa place, selon le jeu que l'on crée.

Pour conclure, SuperMash propose une bonne idée de départ. Faire un mélange de genres, pour créer un seul et unique jeu, c'est plutôt sympa. Mais Digital Continue a peut-être un peu trop sous-exploité cette idée. Les jeux ne sont pas assez mémorables pour qu'ils puissent nous marquer. De plus, après une heure de jeu, on a l'impression de toujours créer les mêmes jeux. Et même si le fait d'inclure les cartes de développeurs, pour créer et partager son propre jeu peuvent paraître une bonne idée. Au final, on n'est pas assez libre dans la création. Et donc, on prend aucun plaisir à créer. Il y a peut-être à creuser de ce côté-là, pour rendre SuperMash plus attirant et intéressant.


177 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now