top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Test][Epic Games] Crime Boss: Rockay City


Disponible depuis le 28 mars sur Epic Games, Crime Boss: Rockay City est un jeu d'action FPS, aux faux airs de PayDay, développé par INGAME STUDIOS, et édité par 505 Games, où l'on va devoir jouer le boss d'un gang, afin de devenir le roi de Rockay. Pour cela, il suffira simplement d'accomplir différents crimes, jour après jour, tout en éjectant la concurrence. Et après avoir tenté, tant bien que mal, à devenir le roi, il est temps pour nous de dévoiler notre test de ce jeu au casting 5 étoiles.

Trailer du jeu

Le Roi, c'est moi !

Crime Boss: Rockay City est un FPS qui nous plonge dans l'enfer du crime de Rockay City. Après la disparition du précédent chef du crime, le titre de Roi de Rockay City est à prendre. Et Travis Baker, comme d'autres chefs de gang, va tout faire pour récupérer la couronne. Mais pour ça, il va devoir accomplir de nombreux crimes dans la ville de Rockay. Et surtout, effacer la concurrence, en récupérant les morceaux de territoires des autres gangs de la ville. Crime Boss: Rockay City propose 3 modes de jeu. Et pour commencer, on va parler du mode solo. Celui où l'on va prendre le contrôle de Travis Baker. Et tenter de devenir le Big Boss de la ville.


L'histoire de Travis Baker va être assez rapide, si on gère correctement notre mission. Cette dernière sera assez simple, jour après jour, on devra accomplir différentes missions, dans les nombreux quartiers contrôlés par les autres gangs. Tuerie. Cambriolage. Vol. Récupération d'un quartier. Chaque jour, il y aura de nouvelles missions à accomplir. Le but sera de suivre les objectifs du jour, qui nous seront donnés par nos plus fidèles alliés. Ces objectifs permettront d'avancer dans l'histoire principale du jeu. Mais on ne sera pas obligé d'accomplir tous ces objectifs. On pourra aussi faire l'impasse sur certains. Même si parfois, on n'aura pas vraiment le choix. Car pour pouvoir lancer une mission, il faudra des soldats. Et malheureusement, au début du jeu, on n'aura pas l'équipe pour réaliser toutes les missions en une journée.

Au total, il y aura 30 territoires à contrôler lors de notre petite aventure en solo. Et de nombreux objectifs, qui nous permettront de faire la connaissance de nouveaux personnages. On fera la rencontre de Casey, qui nous aidera à gérer notre planque, et le blanchiment d'argent. Touchdown, qui nous aidera à prendre le contrôle des quartiers. Ou encore Glaves, qui nous donnera quelques informations importantes pour réussir notre conquête de Rockay City. Mais très vite, la police, sous le joug du Shérif Norris, va commencer à nous mettre des bâtons dans les roues. Ce qui rendra la conquête plus difficile que prévu.


Plus on avancera dans l'histoire de Crime Boss: Rockay City, plus on gagnera d'argent. Grâce à ça, on pourra faire évoluer notre planque. Mais aussi, recruter de nombreux membres pour notre gang, afin de faire plus de missions chaque jour. L'argent permettra aussi d'acheter de nouvelles armes pour Travis, ou les autres membres de l'équipe, afin d'être prêt pour les prochains crimes.


L'aventure solo de Crime Boss: Rockay City sera assez répétitive. Chaque jour, on enchaînera les mêmes styles de missions. Seuls les objectifs du jour permettront d'apporter un peu de renouveau à la journée. Mais principalement, on fera souvent la même chose. Heureusement, pour nous changer les idées, le jeu proposera deux autres modes.

Une équipe de choc !

En plus du mode solo, on va donc pouvoir profiter du jeu à plusieurs. Dans un premier temps, on aura le mode L'heure du Crime. Dans ce mode, qui se jouera en solo avec des IA, ou avec d'autres joueurs, il faudra simplement effectuer diverses missions. Les mêmes qu'on a pu avoir dans le mode solo du jeu. Donc, avec une équipe de choc, on partira faire quelques cambriolages, et autres crimes, juste pour le plaisir.


Le second mode de jeu, Légendes urbaines, sera un peu différent des autres modes. Ici, on devra partir en équipe, afin de réaliser différentes missions, qui reprendront plus ou moins les mêmes histoires que celles qu'on a pu découvrir en solo. Il y aura les mêmes Boss, ainsi que les mêmes lieux. Et bien sûr, une fois de plus, les mêmes styles de missions. Le problème de ce mode histoire en coop, c'est que la difficulté sera tellement mal dosée, qu'on aura du mal à progresser dans les histoires.

Dans l'ombre de PayDay 2 ?

Crime Boss: Rockay City est un jeu qui avait fait parler de lui grâce à son casting 5 étoiles. Entre Michael Madsen dans le rôle principal de Travis Baker, et les nombreux Guests, comme Michael Rooker, Kim Basinger, Danny Glover, Damion Poitier, Danny Trejo, Vanilla Ice, et l'inoubliable shérif, Chuck Norris, le jeu a de quoi briller. Car c'est assez rare d'avoir autant d'étoiles d'Hollywood dans un seul et même jeu. Malheureusement, même si le jeu d'acteur est au rendez-vous. Surtout avec un Danny Trejo toujours en aussi grande forme. Et que la sublime direction artistique nous plonge parfaitement dans l'ambiance des années 90. On est très loin d'avoir un Blockbuster du jeu vidéo. L'histoire est assez basique. Et le gameplay est assez similaire à PayDay, avec des mécaniques que l'on retrouve dans les deux jeux. Mais qui sont mieux adaptées dans le jeu d'OVERKILL.


Mais ce n'est pas le plus gros souci du jeu. Si on le compare uniquement à PayDay, on peut se dire que Crime Boss: Rockay City a les graphismes et le casting. Ce qui peut plaire à de nombreux joueurs. Mais le jeu souffre de nombreux bugs, qui ne donnent vraiment pas envie de s'y plonger. On va avoir le droit à des effets de lumières ou de fumée, complètement pixelisés, même en ultra sur PC. En mode solo, notre personnage va reculer tout seul. La camionnette va être invisible. L'IA ne va pas mettre les sacs dans la camionnette. Et plein d'autres petits soucis qui vont très vite nous frustrer. Et même après un mois, les bugs persistent. Rien n'a été corrigé. On a voulu attendre, afin d'être sûr de ne pas donner un avis faussé. Mais malheureusement, les développeurs n'ont rien fait depuis la sortie. En espérant que cela change d'ici la sortie sur consoles.

Un braquage raté ?

Pour conclure, on attendait avec impatience de mettre les mains sur Crime Boss: Rockay City. Car on voulait savoir ce que donnerait ce casting 5 étoiles. Et au final, on se dit que pour faire un Blockbuster vidéoludique, un casting comme celui-ci ne suffit pas. Crime Boss: Rockay City est une pâle copie de PayDay 2, qui n'essaie même pas d'être un poil original. De plus, avec les nombreux bugs présents dans le jeu, on n'arrive même pas à prendre au sérieux le déluge de stars, qui, pour certaines, donnent tout. Heureusement, la sortie Epic Games évite le pire au jeu. Mais si rien ne change, la sortie consoles viendra briser les rêves de gloire de ce PayDay Low Cost.


441 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...