• Couple of Gamer

[Test][Steam] Agony

Mis à jour : 12 oct. 2020


Sortie le 29 Mai, Agony avait tout pour être le jeu d'horreur de l'année. Vous plongeant au cœur de l'enfer, Madmind Studio n'a pas fait les choses à moitié, en proposant des scènes aussi gores qu'obscène, mais que vaut il vraiment ? Voici notre Test

Découverte d'Agony

Agony est un projet lancé le 31 Octobre 2016 par PlayWay sur KickStarter, qui fut un succès avec plus de 3000 contributeurs et plus de 100 000 € de récoltés. Au fur et à mesure de l'avancement du projet, on avait le droit à du beau Gameplay, un style original et bien gore qui annonçait ce jeu comme la référence du jeu d'horreur.

Maintes fois repoussé, on avait hâte de pouvoir mettre la main dessus, et après quelques soucis de censure, le jeu voit enfin le jour et on peut enfin découvrir ce qui se cache dans le fond des enfers.


Bienvenue en enfer

Agony est un des rares jeux à nous proposer de découvrir les enfers, et qui des enfers dit succubes, feu et tous les péchés qui vont avec. En parlant de péchés, c'est d'ailleurs à cause d'un certain pêché qu'on se retrouve devant les portes de l'enfer. On démarre donc devant ces fameuses portes, sans rien savoir, on doit juste trouver la déesse rouge dans l'antre du diable, voilà notre quête principale. Problème, c'est qu'on se retrouve dans un dédale gore sans aucun intérêt, on ne comprend pas vraiment le gameplay du jeu, rien n'est indiqué, il faut réussir soi-même à trouver un chemin pour vous mènera à votre quête. Le jeu manque cruellement de quelque chose, on est en enfer mais pour le coup le jeu est aussi un enfer. On ne prendra pas en compte les nombreux bugs rencontrés lors de notre voyage, ce qui a eu le don de nous énerver encore plus que certaines énigmes. Le jeu propose d'entrer dans la peau de plusieurs monstres hantant les enfers, de simple mortel, en passant par un diable aux pouvoirs déchiqueteurs, vous aurez une vision des enfers différentes à chaque fois, mais le jeu reste toujours pareil. Plus vous avancez, plus on vous propose des énigmes parfois sans queues ni tête, peut-être à cause de la censure ?. Il manque une histoire, un objectif concret, ou même une vraie ambiance. Parfois, la seule aide que vous aurez, c'est une petite lumière vous montrant le chemin, ou quelques aides pour comprendre ce qu'il faut faire, mais cela reste parfois ambigu. Malheureusement malgré tous les efforts, nous n'avons pas pu continuer le jeu, qui est loin de ce qu'on s'attendait au final. On n'a pas cette impression de peur, aucune narration pour nous mettre dans l'ambiance, est-ce vraiment un jeu d'horreur ?

C'est moche l'enfer mais c'est beau.

Agony est une réussite point de vue graphisme, et nous propose un jeu très beau et détaillé surtout en Ultra sur PC. On peut reprocher le manque cruel d'histoire et de gameplay convainquant du jeu, mais y a eu énormément de travail fait sur les décors de la version PC. Chaque endroit de cet enfer est charismatique, et plus vous vous enfoncerez dans les enfers plus vous aurez un aspect sombre et déprimant, de plus à certains endroits nous avons une impression de forte chaleur très réaliste. Mais malheureusement on ne peut pas dire ça pour tout ce qui compose le jeu, car les différentes âmes errantes dans les enfers se ressemblent toutes et sont très laides. Mais nous avons quand même le droit à une ambiance très angoissante et cela vous permet parfois de vous mettre à fond dans le jeu, mais on est loin d'un vrai jeu d'horreur comme on nous l'avait promis malheureusement.


Une promesse non tenue

Agony était un jeu prometteur, sur Kickstarter les trailers nous montraient un jeu magnifique qui donnait vie aux enfers, c’était la première fois qu'on avait vraiment le droit à une vision aussi gore et horrifique de l'enfer, sexe, violence et autre atrocité en tous genres, on attendait tous un jeu comme ils nous l'avaient décrit, et au final on se retrouve à agoniser devant le jeu en espérant voir le bout au plus vite. Ce qui est incroyable, c'est que le projet était prévu pour 2017, il sort au final en 2018, mais qu'ont-ils fait ? rien, ils nous ont juste vendu de la com et rien d'autre, ils ont vantaient les mérites d'un projet qu'ils n'ont pas réalisé eux-mêmes, et quand on voit le KickStarter du projet au jour d'aujourd'hui, avec de nombreuses personnes se plaignant de ne pas recevoir leur clé ou bien ne pas apparaître dans les crédits, on comprend que le studio a juste voulu faire un jeu pour faire un jeu sans se soucier de l'avis des personnes qui ont soutenu le projet. On attend maintenant que les devs règlent les problèmes de blocage dans les décors qui vous contraignent de recommencer ( au passage, vu que les checkpoints vous proposent que 3 apparitions, les blocages soient une plaie) ....

On arrête là avant de le descendre aux enfers ...

Pour conclure, Agony est loin de ce qu'on espérait. Fade et sans intérêt le jeu manque d'une histoire, et nous propose une visite guidée des enfers, plus qu'un jeu de survie dans l'antre de la déesse rouge. Heureusement que sur PC en Ultra le jeu propose des décors plutôt intéressants et nous surprend parfois, ce qui évite une agonie totale. On peut attendre une réaction des développeurs pour changer le jeu, et proposer des améliorations, mais sous-exploité à l'heure actuelle, le jeu ne vaut pas grand-chose, et on préfère retourner sur un Outlast ou Remothored, qui proposent une vraie narration, et au moins on aura peur en jouant.


203 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now