top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Review - Livre] Les dossiers Alone in the Dark - Enquête sur les Origines du Survival Horror

Alors qu'un grand classique de l'horreur du nom d'Alone in the Dark va faire son grand retour le 20 mars 2024, avec un casting grandiose. Un ouvrage a fait son apparition chez Third Editions, intitulé, Les dossiers Alone in the Dark - Enquête sur les Origines du Survival Horror, par l'auteur Nicolas Deneschau. Un ouvrage disponible depuis le 10 janvier, et qui nous prépare comme il se doit à la sortie du jeu Alone in the Dark. Et après une lecture pleine de souvenirs, il est temps pour nous de donner notre avis sur ce livre.


Même si ça faisait quelques années maintenant qu'on n'entendait plus parler d'Alone in the Dark, il fut un temps, le Survival Horror de Frédérick Raynal était une référence du genre. Que ce soit la version de 1992, ou plus récente, celle de 2008, on a tous connu, ou presque, les premiers pas du détective privé, Edward Carnby. Et même si, c'est en 2001 qu'on a eu le droit au meilleur épisode de la série, avec Alone in the Dark: The New Nightmare. Chaque nouvelle aventure avec ce détective chasseur d'ombres fut plus ou moins mémorable. Mais la série de jeux Alone in the Dark reste assez méconnue du grand public. Heureusement, grâce à Nicolas Deneschau, et son ouvrage, Les dossiers Alone in the Dark - Enquête sur les Origines du Survival Horror, il est possible de se faire une idée sur ce Survival Horror Made in France.

Pour se mettre dans le bain, on a le droit à une préface écrite par le seul et unique papa d'Alone in the Dark, Frédérick Raynal. À travers quelques lignes, il nous replonge dans les années où le jeu vidéo n'était pas encore ancré dans l'esprit. Une époque où même les ordinateurs étaient des dinosaures pour les jeunes d'aujourd'hui. Ensuite, l'auteur nous explique comment il s'est plongé dans l'écriture de cet ouvrage. Quelques lignes introductrices, parfaites pour mieux comprendre vers quoi on se dirige en lisant ce livre.


Après ça, on va commencer la lecture des dossiers Alone in the Dark - Enquête sur les Origines du Survival Horror. L'ouvrage de Nicolas Deneschau va être composé de 4 grandes parties, séparées en plusieurs chapitres. La première partie va nous plonger dans les débuts de la création, entre 1989 et 1992. Pendant 6 chapitres, on va en apprendre un peu plus sur le génie français derrière Alone in the Dark, Frédérick Raynal, ses inspirations, ses méthodes, et ses outils pour créer son monde. Et le rôle qu'a joué Infogrames dans la conception du premier jeu de Frédérick Raynal. Certains passages nous montrent aussi que le milieu des jeux vidéo, même dans les années 90, étaient déjà remplis de requins.


Après les anecdotes du premier Alone in the Dark, la seconde partie, un peu moins longue, va nous replonger dans le développement, et les histoires autour de la création d’Alone in the Dark 2 et Alone in the Dark 3. Les déboirs d’Infogrames, le développement d’un opus sans Frédérick Raynal. Les inspirations d’Hubert Chardot pour le second opus. La concurrence avec Resident Evil. Cette partie nous explique aussi la vision des développeurs pour que le second opus soit mémorable. Ainsi que les différents moyens mis en place par Infogrames, pour que le jeu voit le jour sur différentes plateformes, ainsi que dans tous les pays du monde.

Lors de la 3e partie de cet ouvrage, l’auteur va revenir sur le renouveau d’Alone in the Dark. Adieu Infogrames, bonjour Darkworks, le nouveau studio de développement, qui va tenter de faire revivre, ou presque, le célèbre Survival/Horror de Frédérick Raynal. On va en apprendre un peu plus sur l’évolution, et surtout, la dégringolade du secteur des jeux vidéo, pendant la période 2000. Et la migration des talents français vers le Canada. Des petites anecdotes terribles, qui nous ramènent en 2023-2024, avec les licenciements en masse, et tout ce qui touche actuellement le secteur.


Pour finir, lors de la dernière partie, l’auteur ne pouvait pas terminer son enquête sans parler de la fin d’une époque, et le retour tant attendu d’un détective. On va donc en apprendre un peu plus sur la fin d’une licence, après le développement et le lancement catastrophique d’Alone in the Dark 5 d’Eden Games, et le très mauvais Alone in the Dark Illumination de Pure FPS. Et sa renaissance par Pieces Interactive, avec la bénédiction de Frédérick Raynal.


Dans l’ensemble, l’ouvrage de Nicolas Deneschau, Les dossiers Alone in the Dark - Enquête sur les Origines du Survival Horror, nous plonge parfaitement dans le survival/horror de Frédérick Raynal. On y apprend énormément de choses sur le développement de chacun des jeux, les hauts et les bas, ainsi que les problèmes liés à l’industrie du jeu vidéo. C’est complet, facile à lire, et ça ne manque pas d'anecdotes. Un ouvrage parfait pour sortir de l’ombre l’un des grands oubliés des Survival/Horror.

150 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Couple of Gamer ...