• Couple of Gamer

[Preview][Steam] On a fait du ménage sur Enoch, dans le futur jeu de People Can Fly, Outriders


4 ans après la sortie de Bulletstorm: Full Clip Edition, People Can Fly fait son grand retour, pour présenter son tout nouveau jeu, en compagnie de Square Enix, OUTRIDERS. Un jeu de tir qui se déroule dans un univers de science-fiction original, sombre et sans espoir. Disponible le 1er avril, on a profité de la démo disponible sur steam, pour mettre les pieds sur Enoch, afin de découvrir ce qui se cache derrière ce nouveau jeu des papas de Gears of War: Judgment et Bulletstorm. Et après quelques heures à tirer à tout-va, on peut enfin donner notre premier avis.

Trailer du jeu

Disponible le 1er avril, OUTRIDERS est un RPG Shooter, en coop ou solo, qui nous met dans la peau d'un Outrider, qui, après avoir dormi 31 ans, se réveille avec de nouveau pouvoir. Ne comprenant pas ce qu'il se passe, il va se frayer un chemin à travers les cadavres, avant de se retrouver dans une nouvelle base, où se trouvent d'anciennes connaissances. Mais le monde a sombré dans le chaos. Et pour gagner cette nouvelle guerre, il va falloir nettoyer Enoch.

L'histoire d'Outriders est un peu plus complexe que ça. Et avant de se retrouver avec des mystérieux pouvoirs, on aura le droit à un petit prologue, qui pose les bases de l'histoire. Mais avant de se lancer, on va devoir créer son Outrider. Les choix sont basiques. On peut faire un homme ou une femme, et changer son apparence, comme la coupe de cheveux, la couleur des yeux ou des cheveux, ou encore les tatouages. Une fois notre personnage prêt pour le combat, on va se lancer dans le prologue. Ce dernier va surtout nous apprendre à se déplacer, tirer, se mettre à couvert, grimper, ou esquiver. Mais dès la fin de ce prologue, on commence déjà à comprendre que le jeu sera très bourrin. De nombreux ennemis nous attaqueront, dans des scènes explosives. Mais ce n'est rien à côté de ce qui nous attend par la suite.


Une fois le prologue terminé, le jeu va prendre une toute autre tournure. Après les événements du début, on se retrouve donc réveillé d'un long sommeil de 31 ans. Mais avant de se lancer dans cette nouvelle aventure, il va falloir choisir sa voie. Dans Outriders, il est possible de sélectionner parmi 4 classes. 2 classes DPS. Le Pyromage, qui lance des sorts de feu à une portée moyenne. Et L'Illusionniste, qui utilise des pouvoirs d'espace-temps à courte portée. 1 classe soutien. Technomage, qui attaque à distance, et qui utilise différents gadgets. Et pour finir, 1 classe Tank. Telluriste, qui défendra les positions, et qui attaquera à courte portée. Chaque classe proposera ses propres sorts et stats. Dans la démo, il est possible d'essayer chacune des classes. Mais pour cela, il faudra au moins terminer le prologue.

Une fois notre voie sélectionnée, il ne reste plus qu'à s'aventurer dans le monde hostile d'Enoch. Il faut savoir que si vous vous lancez dans la démo, il sera possible d'atteindre le niveau 7 pour son personnage, et d'aller jusqu'au niveau de monde 5. Et tout ça, sans limite de temps. De plus, la progression sera sauvegardée. Ce qui permettra de reprendre sa partie, une fois le jeu disponible. Plus on gagnera de l'expérience dans le jeu, plus le monde d'Outriders évoluera. C'est pour cela que la démo est limité au niveau de monde 5. Il peut monter jusqu'au niveau 15. Et plus le monde augmente, plus le jeu devient difficile.


Comme dans tout RPG qui se respecte, Outriders propose diverses quêtes, seulement 4 pour la démo. Et le but sera de les accomplir, pour progresser dans l'histoire. Mais c'est là que le bât blesse. Outriders est un jeu qui ne se diversifie pas assez. Du moins dans cette démo. Les missions sont toujours les mêmes. Prendre son arme, et tuer toutes les ennemies qui traînent. Une fois la zone nettoyée, on retourne au camp, puis on recommence. Et le jeu est tellement bourrin dans ses missions, qu'il est assez difficile, et surtout déplaisant, de faire les missions en solo. Heureusement, il est possible de jouer en coop avec deux amis, ou en matchmaking.

Selon la classe, notre personnage va évoluer et apprendre de nouveaux sorts, qu'il pourra utiliser dans les combats. Et même si principalement, on utilisera nos armes pour vaincre les ennemis. Certains pouvoirs sont très utiles. Par exemple, l'illusionniste peut ralentir le temps, ou taillader les ennemis avec une lame temporelle. Chaque classe propose jusqu'à 8 pouvoirs. Mais seulement 3 peuvent être activés. Pendant la démo, nous avons pu en découvrir 4 pour chaque classe. En progressant dans une classe, on obtiendra des points de classe. Ces derniers serviront à faire évoluer sa classe, grâce à un arbre à talents. Bien sûr, pendant les missions, il sera aussi possible de récupérer de l'équipement, qui serviront à augmenter les stats de son personnage. Mais principalement, la véritable évolution se fera grâce à la classe. Car à chaque nouveau niveau, on augmentera notre vie, défense, ou autres, selon la classe que l'on jouera.

Outriders est un Shooter assez bourrin, qui nous rappelle un peu GearsWar. Le jeu nous propose une très belle ambiance explosive et sanglante, qui ravira les fans de gunfight. Malheureusement, il est assez difficile de juger le jeu avec une simple démo. Certes, le jeu est époustouflant. Et hormis quelques problèmes de collision, Outriders reste assez magnifique. Mais ces premières heures passées sur Enoch nous font un peu peur. Car on a vraiment l'impression de toujours faire la même chose. Et les zones de missions sont toujours configurées de la même façon, avec plusieurs éléments pour se mettre à couvert, et des vagues ennemis qui attaquent. Et qu'on soit solo ou non, toutes les missions se ressemblent un peu trop. Mais avec 4 classes qui se complètent, et un monde de 15 niveaux, on s'attend à de bonnes surprises par la suite. Enfin, on l'espère.


Mais pour vraiment se faire un avis sur Outriders, il faudra surtout attendre le 1er avril. Pour l'instant, on a l'impression d'avoir un Destiny, mélangé à un Gears of War. Ce n'est pas mauvais en soi. Mais ce n'est pas non plus révolutionnaire. De plus, le jeu est assez difficile en solo. Ce qui nous oblige à jouer en coop. Certes, ça peut changer d'ici là. Mais avec une démo comme celle-ci, difficile de se dire que notre voyage à Enoch sera agréable. On craint le pire. En espérant se tromper.

1,991 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 / 2020 - Site indépendant de Jeux Vidéo

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now