• Couple of Gamer

[Preview][Steam] On a joué avec le feu en prenant en charge l'enfer d'Hell Architect


Alors que le prochain jeu qui nous enverra tout droit en enfer, doit faire grimper la température cet été sur PC. Hell Architect propose de nous faire découvrir l'enfer de son prologue le 9 juin 2021. Développé par Woodland Games, et édité par Leonardo Interactive, on a eu la chance de gérer les lieux quelques jours en avance, afin de mener par le bout du nez, ceux qui ont péché.

Trailer du jeu

Le prologue d'Hell Architect nous propose de découvrir 2 niveaux, le tutoriel et le prologue. On commence donc à apprendre les bases bien ficelées, pour bien prendre en main l'enfer et ses habitants. Ensuite, on passe au prologue. Dans celui-ci, on commence à passer aux choses sérieuses. Mais que ce soit, dans l'un des deux niveaux, notre devoir sera de satisfaire les demandes de nos employeurs, tout en veillant sur la bonne santé des habitants de l'enfer.

Le but d'Hell Architect est simple. Pour commencer, il faudra veiller à ce que nos locataires ne manquent de rien. Car ce sont eux qui mettront la main à la pâte, du début à la fin. Que ce soit dans la construction ou la destruction. Pour qu'ils travaillent bien, il faudra prendre en compte 4 critères importants. La faim, la soif, la pause toilette et le sommeil, tout en gardant un oeil sur leur santé mental. Plus l'humain sera mal entretenu, plus il perdra la tête. Pour cela, on va commencer par leur créer diverses choses. Lit, toilette, mangeoire, rien de bien folichon. Après, on est en enfer, pas en croisière. Du coup, les éléments sont dignes de l'endroit. Pour les créer, il faudra stocker de la saleté, du charbon ou du métal. Et plus on avancera dans le jeu plus il faudra collecter des ressources. Par chance, le terrain de notre enfer est assez grand. On a largement de quoi faire. Une fois les premiers objets construits, on mettra en place une nouvelle construction, les équipements de torture. Ces derniers, une fois construit, vont servir à faire souffrir en paix nos humains. Ce qui nous permettra de collecter de la souffrance. Celle-ci nous permettra de construire de nouveaux équipements, ainsi que satisfaire les demande de nos supérieurs. Heureusement, plus on avance, plus on aura de locataire. Ce qui peut nous être d'une aide précieuse pour avancer. Mais cela compliquera en même temps la gestion de la nourriture et la boisson. Car, plus il y a du monde, plus il y a des bouches à nourrir.


Dans un premier temps, le jeu de gestion est plutôt bon, il est même possible de choisir son niveau de difficulté afin que tout le monde puisse profiter du jeu. Par contre les niveaux se ressemblent. Et on espère que les niveaux vont changer, avec de nouvelles créations, et de nouveaux matériaux, pour ne pas devoir faire toujours la même chose. Mais pour un début, ce prologue a quand même réussi à nous séduire, et on a hâte de savoir ce que nous réserve la suite.

L'ambiance du jeu est sombre. En même temps, on est descendu tout droit en enfer. Et le rendu est plutôt sympa. Le seul bémol, ce sont les occupants qui finissent tous par se ressembler. Mais pour le reste, l'ambiance glaçante ( oui glaçante dans le feu des enfers ahahah !) colle parfaitement bien à l'image du jeu. Et encore plus, quand on entend les pécheurs crier dans les pièces de torture.


Pour conclure, Hell Architect est un très bon jeu de gestion. Et le fait qu'on puisse choisir son niveau de difficulté, permet de rendre accessible le jeu a tous les joueurs. Ce qui devrait être un plus. De notre côté, on a été ravis de le découvrir. Mais on reste quand même sur notre faim. En espérant voir de nouvelles choses lors de la version finale.

107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout