• Couple of Gamer

[Preview][Playstation 4] Entre 2 actes, on a pris le contrôle des méchas de Sakura Wars


Après avoir fait son retour au Japon, en fin 2019. Sakura Wars viendra raconter son histoire, le 28 avril prochain sur Playstation 4. De notre côté, on a déjà commencé cette nouvelle aventure. Et avant de vous donner un verdict final, qui arrivera le 27 avril. Voici un petit avant-goût de ce qui vous attend dans ce jeu, mélangeant Visual Novel et combats de Méchas.

Trailer du jeu

L'histoire de Sakura Wars se déroule pendant l’ère Taishô. Une période connue au Japon, pour son côté assez militariste et agressif. Mais dans le jeu de SEGA, on est très loin de ce thème. Même si le côté guerre est le sujet principal de l'histoire. Cette guerre ne se déroule pas entre les divers pays. Mais plus contre des démons qui ont réussi à envahir la terre. Pour se défendre contre cette menace, chaque pays possède sa brigade de héros, contrôlant de gros Méchas bien armé, pouvant faire face à toutes les menaces. Mais aussi, ayant un penchant pour le théâtre.Un art subtil, qui a pour but d'apaiser le monde.


On démarre notre aventure avec Kamiyama, ancien marine, qui après un terrible accident sur son navire, va se retrouver à un poste, au cœur du théâtre impérial de Tokyo.Àsa grande surprise, il va devenir le capitaine de la Brigade des Fleurs. La garde impériale Japonaise, qui a son grand désarroi, et loin d’être la meilleure troupe du monde. Son rôle en tant que Capitaine, sera de motiver les troupes, pour tenter de remporter les Olympiades, et éviter la fermeture de sa brigade.

La Brigade des Fleurs est composée uniquement de filles, au caractère bien différent. On y retrouve Sakura, une jeune artiste qui n'a qu'un seul but, devenir aussi forte que son idole Sakura Shinguji. Hatsuho, une jeune fille au caractère bien trempé. La studieuse et timide Claris, qui a toujours le nez dans ses livres. Mais qui jouera un grand rôle pour la troupe de théâtre. Azami, la plus jeune de la troupe, qui a un penchant pour l'art Ninja. Et pour finir, la grande et célèbre actrice, Anastasia Palma. Qui, avec ses nombreux talents, et son charisme, va rendre toute sa splendeur à La Brigade des Fleurs.


Pour avancer dans l'histoire de Sakura Wars, le jeu se sépare en deux phases. Les combats contre les démons, à bord des Méchas. Et le Visual Novel. Ce dernier est l'une des plus grosses parties du jeu. En fait, si vous n'aimez pas la lecture, Sakura Wars n'est pas un jeu pour vous. Sur les 3 premiers chapitres, on enchaîne les dialogues, avec très peu de combats. Mais ce n'est pas pour autant que le jeu est barbant. Car le côté Visual Novel est très intéressant. Tout d'abord grâce à ses LIPS. Des narrations à choix chronométrés, qui auront un impact sur le moral de votre équipe. Le but de ces dialogues à choix multiples, et de créer une certaines affinité avec vos collègues. Et plus une personne vous fera confiance, plus vous aurez la chance de débloquer des scènes, parfois très louches, avec un personnage. Ces scènes de confiance se déroulent comme des tête à tête. Vous vous retrouvez seul avec une des filles de la Brigade. Ce qui vous permettra de la draguer. Ou de rester soft. Après tout, vous êtes leur capitaine. Le jeu propose aussi des LIPS analogique. Pendant un dialogue, ou une scène, il y aura un choix d'intensité à faire. Par exemple, crier plus ou moins fort pour motiver les troupes. Ou se baisser ou non, pour regarder une fille se déshabiller. Oui dit comme ça, c'est un peu pervers. Mais Kamiyama, selon les choix que vous effectuerez, sera souvent pris pour un pervers. C'est une habitude qu'il faudra prendre. Ces LIPS analogique, comme les LIPS à choix, auront un impact sur le moral et la confiance des filles.

Bien sûr, même si Sakura Wars est une grande partie un Visual Novel, il y a tout de même beaucoup de choses à faire, que ce soit dans le théâtre, ou dehors. Pour commencer, il y a les quêtes principales, qui permettront de progresser dans l'histoire. Et des quêtes secondaires, qui auront pour but premier de monter votre confiance auprès des filles. Ces quêtes sont facilement repérables sur la carte, grâce au point d'exclamation vert ou bleu. Certaines quêtes seront même chronométrées. Et comme toujours, selon la réussite ou non de cette dernière, il y aura un certain impact sur les filles de la brigade.


Vous serez aussi équipé d'un Teletronic. Un espèce de téléphone, qui vous permettra de recevoir des messages de votre cheffe. Répondre aux demandes de Raids Méchas. Suivre le journal des quêtes. Regarder la carte des quartiers de Ginza, et de l’intérieur du théâtre. Suivre sa collection de portraits achetés à la boutique, ou trouvés pendant l'aventure. Et pour finir, jouer au, un peu trop bizarre, jeu de cartes, le Koi-Koi. Ce dernier est divertissant quand on reçoit une notification d'un nouveau duel. Ce qui n'arrive pas toujours, car les adversaires se débloquent selon votre progression dans l'histoire. Mais ça reste un jeu très spécial. Malgré une très bonne explication, on a du mal à comprendre vraiment le principe. Même si ça a tendance à ressembler à un genre de jeu des sept Familles revisité.


Le théâtre est le lieu principal de l'histoire de Sakura Wars au début du jeu. On y passe énormément de temps. Mais à partir du chapitre 2, on commence à découvrir les divers quartiers de Ginza, qui peut bien sûr explorer comme bon nous semble. Mais ce sont des zones fermées et très petites. Alors on y fait très vite le tour.

Même si on a tendance à voir Sakura Wars comme un Visual Novel uniquement après de nombreuses heures de jeu, il y a quand même des combats de Méchas, qui permettent d'avoir un peu d'action dans le jeu. Avant un combat, on a un petit intermède, qui met en avant la brigade des fleurs. Selon les choix que vous aurez effectués, le groupe qui vous accompagnera en combat sera différent. Plus une personne vous fait confiance, plus vous aurez de chance de l'avoir à vos côtés lors des missions de combat. Pour cela, il faudra bien réfléchir au choix effectué lors des multiples dialogues. Les combats en Mécha sont dynamiques. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils arrivent à nous convaincre. On contrôle les différents méchas qui seront en combats. Mais principalement celui de Kamiyama. Un combat de l'histoire se déroule dans un lieu accès ouvert. On a donc le champ libre pour se déplacer un peu sur la map. En Raid, on est dans une zone très fermée. Et on se concentre uniquement sur les démons à taper.

Chaque Mécha possède une course, une attaque normale, et une attaque puissante. Il est possible d’enchaîner les deux styles d'attaques pour créer des combats plus dévastateurs. Il est possible de vérifier pendant un combat, via le menu pause, les différents combos que le Mécha propose. Tuer un démon permet de récupérer de l'ESP, énergie spirituelle. Une fois la jauge remplie, le Mécha peut lancer une attaque spéciale puissante. Chaque personnage à sa propre attaque spéciale. Vos actions en combat affecteront le moral de vos équipiers. Plus le moral sera élevé, plus votre équipe sur le terrain sera puissante. Si vous mourrez pendant le combat, vous devrez recommencer le combat à 0. À la fin de chaque combat, un rapport de combat sera effectué, avec votre Rang. Le gros problème des combats, c'est la caméra qui ne suit pas du tout. En tout de ne pas avoir de verrouillage de cible, les ennemis volant sont souvent très difficiles à toucher, même si on à la possibilité de sauter. Ce qui rend certains combats désastreux.


Mais malgré ces petits soucis en combats, Sakura Wars a de très bonne qualité. Tout d'abord, le jeu est sublime. SEGA nous offre une réalisation plus que parfaite de son tout nouveau Sakura Wars. En plus, on a le droit à de sublimes cinématiques de style Anime, qui rendent le jeu vraiment attachant. On a l'impression de jouer aux derniers Tale Of. De plus, les doublages sont tout simplement excellents. Malheureusement, certaines scènes n'ont aucun doublage, surtout les secondaires. ce qui parfois, casse complètement le rythme du jeu. Heureusement, c'est très bien écrit. Et ça compense un peu. Sakura Wars nous offre aussi une très belle liste de chanson pendant l'aventure, qui colle parfaitement à l'ambiance du jeu.

Pour conclure, après de nombreuses heures passées sur les 3 premiers chapitres de Sakura Wars, on a du mal à s’arrêter. On le sent qu'on est qu'au début du jeu. C'est très long à démarrer. Et on a l’impression qu'il va se passer tellement de chose. Pour nous, ce nouvel opus de SEGA est prometteur. Et on a vraiment hâte de voir la fin de cette pièce, qui s'annonce plus longue que prévue.

672 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Gris Facebook Icône

Copyright © Couple of Gamer CoG - 2018 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now