• Couple of Gamer

[Preview] On est remonté à bord des monoplaces de F1 2022


1 mois après avoir pris la route pour la Floride, afin d'y découvrir le tout nouveau tracé de Miami de F1 22. Nous sommes remontés à bord des monoplaces du prochain opus de F1, développé par Codemasters, et édité par EA Sports. Au programme, découverte du mode carrière, de tous les circuits, des supercars, des nouveaux événements, du mode Vie F1, et des nombreuses nouveautés qui seront disponibles à la sortie du jeu, le 1er juillet prochain. Bon, même si on a pu découvrir une version très complète du jeu, on va éviter de trop en dire. Et garder quelques surprises pour le test final.

Petite découverte de F1 22

Voilà, on est déjà le 13 juin, et F1 22 arrive dans moins d'un mois. Entre les previews et les différents trailer, beaucoup d'informations sur le prochain opus ont déjà été dévoilées. Mais le jeu de Codemasters en a encore sous le capot. Et il y en a tellement à dire qu'on ne sait pas par où commencer. Alors, on va faire ça dans l'ordre des choses, en présentant les caractéristiques principales de ce nouvel opus. Puis terminer par les nombreuses nouveautés.

Pour cette toute nouvelle saison, Codemasters propose une version plus qu'améliorée de F1 21. On va donc retrouver le mode carrière, avec le côté carrière Pilote, et la carrière My Team. Pour cette dernière, on ne change pas une équipe qui gagne. On va donc devoir vivre une saison de F1 avec son équipe créée de toute pièce. Petite nouveauté concernant le mode My Team. Lors de la création de son équipe, on va pouvoir choisir un niveau d'entrée, qui aura une influence sur la réputation, des ressources, et le capital de départ. Pour le reste, on retrouvera le choix du moteur, le style de saison que l'on souhaite, les paramètres de la partie, avec l'ajout ou non de la Safety Car, de l'entrée au stand manuelle, ou du tour de chauffe. Bien sûr, on aura aussi le choix du second pilote. Une fois la carrière lancée, on va découvrir de nombreuses nouveautés. Déjà, lors de la saison, des courses Sprint seront ajoutées au calendrier, pour encore plus de réalisme. Ces dernières, selon la durée de la course, seront plus ou moins longues, et s'ajouteront au week-end de course, avec un Essai Libre en moins. Côté carrière, on va aussi avoir un tout nouveau système pour les reconnaissances de circuits. Moins claires. Mais aussi, moins longues et casse-tête. Pour le reste, on va retrouver les départements de R&D, les améliorations des structures de l'écurie, les rivaux, les sponsors, les événements de la semaine. Ces derniers ajoutent tout de même de tout nouveaux événements, qui mettront en avant les Supercars. On y fera des contre-la-montre, du drift, des courses de vitesse maximum. Bref, des événements qui n'ont rien à voir avec la F1. Mais qui rapporteront de la notoriété et de l'argent. Ces différents événements pourront être réalisés en dehors du mode carrière, dans le mode solo, Tours Rapides de Pirelli. Il y a plus d'une quinzaine de défis à relever dans ce mode.

Bien sûr, en plus du mode carrière, on va retrouver les différents modes, comme la carrière à deux pilotes, les Grand-Prix en F1 ou F2, les contre-la-montre, les différents modes en ligne. Et le mode écran partagé, pour pouvoir jouer à deux en local. Mais c'est loin d'être tout. Pour ce tout nouvel opus, Codemasters a voulu nous plonger au maximum dans la vie d'un pilote, ou presque. On y retrouve donc le mode Ma vie de F1. Ce n'est pas vraiment un mode de jeu. C'est plus un petit lieu de repos, personnalisable, qui va servir à ajouter un petit plus au jeu. Dans Ma Vie de F1, on va pouvoir personnaliser son Chez soi, avec des meubles, des tapis, des cadres, ou encore, des lumières. On va aussi pouvoir habiller notre pilote, en tenue de course, et en tenue de tous les jours. Pour les tenues classiques, on va avoir de nombreux vêtements de marque dans la boutique du jeu. Certains se débloqueront avec le Podium Pass. D'autres s'achèteront avec des crédits. Dans Ma Vie de F1, on va aussi pouvoir acheter des Supercars. Ces dernières s'achèteront uniquement avec des jetons Supercars, qui s'obtiendront en réalisant des défis en jeu. Il y aura une dizaine de Supercars, comme l'Aston Martin Vantage F1 Edition, ou encore, la Ferrari F8 Tributo. Chacune de ces voitures va pouvoir être conduite lors des Tours Rapides de Pirelli. Et dans certains modes de jeu.

F1 22 est un jeu qui tente d'apporter un peu de fraîcheur à la série, avec une pluie de nouveautés. Dans le fond, c'est ce qu'on attend tous. Un jeu de F1, qui va plus loin que le simple jeu de F1, avec toujours les mêmes modes. Et pour le coup, on n'est pas déçu par le contenu que nous offre ce nouvel opus. De plus, cela n'impacte pas la jouabilité. Que ce soit au volant ou à la manette, les sensations sont au rendez-vous. Et avec l'IA adaptative, l'arrivée de la Safety Car en course, les courses, Sprint, ou encore, le tour de chauffe. F1 22 propose l'un des opus les plus réalistes depuis sa création. Et les amoureux de simulation, qu'ils soient amateurs ou professionnels, devraient trouver en F1 22, la simulation ultime du genre grâce à cet opus.


Malheureusement, on n'en dira pas plus pour l'instant. On va tout de même en garder un peu pour le test final. Mais après avoir passé des heures à rouler en monoplaces et en Supercars, on est totalement conquis. F1 22 est l'opus plein de fraîcheur qu'on attendait depuis des années. Certes, on ne peut pas trop s'avancer. Car le jeu est encore en développement. Mais Codemasters est sur la bonne voie. Et sa simulation de F1 se rapproche petit à petit de la perfection.

450 vues0 commentaire