• Couple of Gamer

[Preview] On a pris part à la guerre des royaumes dans ELYON

Dernière mise à jour : 25 mai 2021


Anciennement connu sous le nom d'A:IR, ELYON a eu droit à sa première beta fermée, qu'on a eu la chance de pouvoir tester. Prochain jeu MMORPG développé par Bluehole et édité par Kakao Games, ELYON se déroule dans un univers, inspiré du steampunk, axé sur la guerre entre deux royaumes. On a donc pris part à cette guerre, afin de donner notre premier avis sur ce nouveau MMORPG, qui s'annonce grandiose.

trailer du jeu

Alors que deux royaumes souverains, les Vulpin et les Ontari, sont en guerre pour le contrôle d'un portail qui mène à un paradis nommé Elyon. Notre héros va devoir choisir son camp, afin de prendre part à cette bataille, et porter fièrement la bannière de son équipe.


On commence notre aventure dans Elyon en choisissant notre faction, Vulpin ou Ontari. Une fois notre camp sélectionné, on passera à la création de notre héros. Dans un premier temps, le sexe, homme ou femme. Après, le choix de la race entre humain, elfe, orque ou encore Ain, qui ressemble ni plus ni moins à un adorable petit animal marchant sur deux pattes, et qui a 4 formes différentes, loutre, chat, lapin, ou raton-laveur. Et pour finir, notre classe, entre guerrier, élémentariste, mystique, assassin ou archer. Une fois ces choix effectués, on peut passer par la case personnalisation, avec de nombreux éléments détaillés. Que ce soient les détails du visage, ou la taille de nos pieds. Il y a de quoi créer un personnage à son image. Une fois terminé, il ne nous reste plus qu'à partir à l'aventure.

Comme dans tout bon MMORPG, notre objectif va être d'accomplir une multitude de quêtes, nous demandant de tuer divers ennemis, ou de simplement, aller à la rencontre d'une personne, afin de poursuivre notre aventure. Réaliser des quêtes va permettre de monter de niveau. En montant de niveau, on débloquera de nouvelles zones à explorer. Malheureusement, une fois les 25 premiers niveaux passés, les quêtes principales seront de plus en plus rare. Et il faudra augmenter son niveau pour débloquer la suite de l'aventure.


Notre seul moyen d'augmenter notre niveau sera d'accomplir une multitude de quêtes secondaires. Comme pour Final Fantasy XIV. Un système qu'on n'avait pas trop apprécié dans Final Fantasy. Car on a l'impression de toujours faire la même chose. Tuer 10 ennemis d'espèce différentes, ou enquêter sur des flores éparpillées dans un petit bout de zone. Et on répètera ce genre de mission, jusqu'à atteindre le niveau recommandé pour poursuivre notre route.

Au début, on s'est dit qu'on compterait sur les donjons pour augmenter ses niveaux. Malheureusement, les premiers donjons ne se déverrouillent pas avant le niveau 28 et 35. De plus, ce sont des donjons solo. Il faudra patienter jusqu'au niveau 36 pour avoir un vrai donjon. Fort heureusement, passé le niveau 29/30, on commencera à avoir des défis communautaires, et des quêtes de groupe, qui donneront enfin de la diversité à notre aventure. Pour ceux qui aiment le JcJ, il y a aussi des zones de conflit, qui permettent aux joueurs des deux royaumes de s'affronter, pour récupérer quelques Couronnes de Cupidité. Cependant, on n'a pas eu la chance d'en faire. Pour le moment notre héroïne étant uniquement niveau 35, il se peut que le JcJ soit plus haut niveau. Et comme un week-end ça passe trop vite, on n'a pas vraiment pu profiter du jeu, comme il se doit. Mais on espère une autre phase bêta pour retourner dans l'arène, et en découvrir un peu plus.


Pendant notre aventure, nous avons cherché en vain des activités à faire entre deux quêtes. Malheureusement, nous avons découvert que la pêche. C'est un peu minime comme. Mais étant donné que ce n'est qu'une bêta, difficile de savoir si par la suite, d'autres activités pourront être débloquées. On espère tout de même avoir le droit à plus qu'un simple jeu de pêche.

Même si on aurait dû en parler en premier, les combats dans ELYON, sont assez similaires à ceux que l'on a dans des MMORPG. On ne va pas faire un long discours à ce sujet. Chaque classe propose son style, avec ses compétences, et ses armes. Plus on évolue, plus on débloque de nouvelles capacités à utiliser en combats. Nos spés augmentent selon notre classe. Il sera aussi possible d'équiper nos équipements de joyaux, afin d'avoir accès à des stats bonus. Et si on en réunit un certain nombre de la même couleur, on aura accès à des stats supplémentaires qui permettront de causer plus de dommage ou faire des coups critiques.


Pour cette première bêta, on a été surpris par le nombre de joueurs qu'on a pu rencontrer. C'est une très bonne chose pour la suite. Déjà, cela permet de montrer à quel point le serveur est stable. Mais aussi de voir l'engouement des joueurs pour ELYON. Ce qui est impressionnant aussi, c'est que malgré tout ce beau monde, le jeu a subit aucune déconnections tout le long du week-end. Et aucun bug n'est survenu pendant notre test. Des faits rares à souligner. Car souvent, les phases bêtas d'un MMORPG sont synonymes de bugs et de déconnections. Le seul reproche qu'on pourrait faire au jeu, c'est l'absence de traduction française. Parcourir un MMORPG en anglais, ce n'est jamais une expérience agréable. Heureusement, on oublie ce petit problème, grâce à la somptueuse direction artistique qui nous faire voyager, avec son style steampunk, et ses musiques hypnotiques. Une fois dans le jeu, difficile de s'arrêter, tellement le voyage est agréable.

En tout cas, une chose est sûre, c'est qu'ELYON nous a fait une bonne première impression. On a même été déçu de devoir stopper notre aventure. Le week-end nous a paru tellement court. On attend plus qu'une seule chose, le retour d'une bêta, ou la sortie du jeu. Un MMORPG qui nous redonne envie de perdre des heures à accomplir des quêtes, et parcourir des donjons avec des inconnus.

225 vues0 commentaire