top of page
  • Photo du rédacteurCouple of Gamer

[Preview] On a pillé des avant-postes dans le prochain jeu de Behaviour, Meet Your Maker


Alors que le futur jeu de Behaviour Interactive Inc, Meet Your Maker, sera disponible sur Steam le 4 avril prochain. On a eu la chance de pouvoir accéder à la bêta qui sera lancée lors du Steam Next Fest, le 6 février. Un jeu qui mélange construction et pillage, dans un univers post-apocalyptique, où chaque niveau est conçu par les joueurs. En solo ou avec un ami, le but va être de piller les avant-postes afin de récupérer des ressources indispensables pour la suite de l'aventure. Et après de nombreuses morts dans les avant-postes, plus dangereux les uns que les autres. Voici notre tout premier avis sur ce jeu, qui mettra la créativité et le sadisme des joueurs à rude épreuve.

Trailer du jeu

Meet Your Maker est un FPS original, où l'on va prendre le contrôle d'un Gardien de la Chimère, une expérience vivante créée en dernier ressort pour sauver la vie sur Terre. Le but de cette aventure, va être de récupérer des ressources, afin de faire évoluer notre chimère. En particulier, une ressource, très rare, le MatGen. Malheureusement, pour récupérer cette ressource, il va falloir infiltrer des avant-postes, gardés par de nombreux pièges, et quelques ennemis redoutables. Pour mener à bien notre mission, il faudra faire preuve de courage. Et surtout, ne pas avoir peur de mourir.


Meet Your Maker est un jeu qui se déroule en deux phases. La première, on va devoir infiltrer des avant-postes, afin de récupérer ce fameux MatGen. Ces avant-postes ne sont pas bien grands. Ce sont des petits lieux formés à partir de différents blocs, où de nombreux pièges se trouveront sur les parois de ces blocs. La particularité des phases d'infiltrations, c'est qu'on aura qu'un seul point de vie. Donc, si un ennemi nous touche, ou qu'on se prend un piège de plein fouet, on va devoir recommencer. Pour nous aider à accomplir notre mission, on sera équipé d'une arme possédant seulement deux munitions, ainsi qu'une épée et quelques bombes. Les munitions de notre arme pourront être récupérées après chaque tir. Il faudra donc se rappeler là où l'on a tiré. Avant de récupérer le MatGen, il faudra s'assurer d'avoir détruit tous les pièges, afin de récupérer quelques ressources. Car ces dernières vont nous permettre, une fois dans notre QG, d'améliorer nos armes et nos équipements, et d'activer certains boost. Une fois le MatGen entre nos mains, il ne restera plus qu'à quitter la zone pour terminer la mission. Une mission ne dure pas très longtemps. Tout dépendra du niveau de créativité des joueurs. Et aussi, de la difficulté. Pour chaque avant-poste, on va avoir le droit à un niveau de difficulté. Histoire de savoir où l'on met nos pieds.

La deuxième phase du jeu consistera à devenir le créateur des lieux. Pour cela, il faudra récupérer des ressources lors des pillages d'avant-postes. Les ressources, en plus de servir à améliorer ses armes et ses équipements, serviront à acheter des lieux. Malgré les noms différents, les lieux se ressembleront tous un peu. Une fois le lieu en notre possession, on va devoir utiliser certaines de nos ressources pour créer un dédale, afin de piéger les futurs pilleurs. On placera donc des blocs qui vont créer un petit sanctuaire pour protéger notre MatGen. Puis, sur certains côtés de nos blocs, on y ajoutera des pièges, plus ou moins cachés, pour que les futurs visiteurs ne puissent pas s'y introduire facilement. Pour chaque bloc ou piège, il faudra utiliser les ressources récoltées lors de nos pillages. Il faudra donc être sûr d'avoir les ressources pour s'amuser à créer un labyrinthe mortel. Le petit avantage, c'est qu'on pourra commencer notre labyrinthe, sans obligatoirement le mettre en ligne directement. Histoire de l'améliorer au fil du temps. Mais le mieux restera de récolter un maximum de ressources avant de se lancer dans la construction. Une fois notre lieu de tous les dangers en ligne, on pourra suivre les performances de ce dernier. Et le modifier pour le rendre encore plus mortel.


Meet Your Maker est avant tout un jeu de partage social. Dans ce jeu, on va surtout s'amuser à parcourir les labyrinthes des nombreux créateurs de talent. Le jeu ne nous oblige pas à devenir inventif. On peut, si on le souhaite, s'occuper uniquement de notre chimère, en s'amusant, seul ou avec un ami, à piller les dédales des autres joueurs. Par contre, si on est du genre créatif. Il faudra obligatoirement faire du pillage, avant de se lancer dans la création. Un petit bémol qui obligera les futurs bâtisseurs à piller pendant de nombreuses heures, pour voir leur génie créatif exploser.

Le concept de Meet Your Maker est original. Et qu'on soit du genre à aimer souffrir, ou aimer faire souffrir, Meet Your Maker nous offre les outils pour qu'on puisse apprécier comme il se doit notre passion. On regrette tout de même que les décors, le bestiaire, et les équipements soient aussi limités. Certes, ce n'est qu'une bêta. On n'a pas tout vu. Et connaissant Behavior Interactive, le jeu a encore beaucoup de secrets à nous dévoiler. Dans un sens, on l'espère. Car le jeu devient très vite répétitif quand on enchaîne les parties. Même si certains arrivent à faire des résidences de l'enfer avec quelques blocs.


Pour l'instant, après de nombreux dédales mortels parcourus, on apprécie assez bien notre expérience dans le monde un peu sadique de Meet Your Maker. Le concept est original. Et tout se joue sur la créativité des joueurs. Ce qui rend l'expérience unique à chaque nouveau pillage. Malheureusement, ça reste très vite répétitif. Et après quelques heures de jeu, on commence à s'ennuyer. En espérant que les développeurs ont de la suite dans les idées, pour ne pas que le jeu devienne obsolète après 1 mois.

180 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page
Couple of Gamer ...