• Couple of Gamer

[Preview] On a parcouru le monde de Souldiers


Alors que le petit metroidvania de Retro Forge, édité par Dear Villagers, Souldiers, sortira le 19 mai prochain. On a pu découvrir les premières heures du jeu, en compagnie des 3 héros. Et après avoir exploré les différents donjons disponibles, il est temps pour nous de donner notre premier avis sur ce petit jeu indépendant, plein de ressources.

Trailer du jeu

Alors que vous vous battez pour la gloire de votre royaume, vos compagnons d'armes et vous êtes emmenés à Terragaya, une terre mystique aux confins de l'au-delà. Votre tâche consiste à localiser le Gardien et à passer au monde suivant. Le problème ? Vos compatriotes et vous n'êtes en réalité pas morts.


Souldiers est un petit metroidvania, qui nous plonge dans un monde en 16 bits, où l'on va prendre le contrôle d'un héros, qui va devoir explorer les différents mondes pour accomplir des quêtes. Avant de commencer l'aventure, on va devoir faire quelques choix pour personnaliser notre partie. Dans un premier temps, le choix de la difficulté. Le jeu propose 3 modes de difficulté. Explorateur, pour profiter de l'histoire, sans trop rester bloqué lors des combats. Soldat, pour une expérience authentique. Et bien sûr, pour ceux qui aiment les défis, Guerrier. Une fois la difficulté sélectionnée, on va avoir le droit à une petite introduction, avant d'être propulsé dans notre premier monde. Et à ce moment-là, un second choix va s'offrir à nous. Le choix de la classe. Comme pour la difficulté, il y en a 3. On retrouve l'éclaireur. Le mage. Et l'archer. Chaque classe a sa propre arme, ainsi que ses propres attaques. Le choix d'une classe aura un impact sur les stats de notre héros. Mais aussi sur la progression. Mais on va éviter de trop en dire pour le moment.

Après avoir fait notre ultime choix, on va pouvoir commencer notre aventure. Souldiers est un petit metroidvania. Donc, pour progresser, on va devoir explorer toutes les zones, afin de trouver le bon chemin. Heureusement, le jeu propose une quête principale à suivre. Ce qui nous permet d'avoir un objectif principal. Tout au long de l'aventure, on pourra aussi trouver et effectuer quelques quêtes secondaires.


Pour avancer dans les dédales de Souldiers, il va falloir explorer le moindre recoin de chaque zone. Sur notre route, on aura le droit à quelques leviers à activer, ou des murs friables, qui pourront être explosés grâce à nos bombes. Mais surtout, on va rencontrer de nombreux ennemis. Pour les vaincre, il suffira de les attaquer avec notre arme principale, ou nos bombes, tout en esquivant leurs attaques. Tuer des ennemis va permettre de gagner de l'expérience, pour ensuite prendre des niveaux. Monter d'un niveau augmentera les stats de notre héros. Mais pour que notre héros soit encore plus puissant, il faudra aussi l'équiper d'amulettes, d'orbes, et apprendre les différentes maîtrises de classe. Pour ce dernier, il faudra des reliques de maîtrise, qui permettront de débloquer de nouvelles compétences très puissantes et utiles pour notre héros.

Pendant notre aventure, on va très vite remarquer que les ennemis qui nous barrent la route ne sont pas bien méchants. Et en deux voire trois coups d'épée, ils tomberont, en nous laissant des orbes de vies, des munitions, et des orbes de mana. Sans oublier quelques pièces. Ces dernières vont être très importantes. Car elles vont permettre d'acheter des potions de soins, de vigueurs, ou de régénération. On va aussi trouver dans certains coffres, des pierres qui serviront à forger des armes, améliorer notre armure, ou encore, augmenter notre santé. Par la suite, lors de notre premier face-à-face contre un boss, on va comprendre pourquoi le jeu est aussi facile dans sa progression. Car contrairement aux petits monstres qui traînent dans les galeries. Les boss sont de redoutables adversaires. Et bien souvent, on perdra la face contre eux. D'où l'importance de récolter des potions, et améliorer ses équipements. Le problème, c'est qu'il y a une grande différence entre les boss et les petits monstres. Rendant les combats de boss très longs et difficiles, voire même frustrants.

Malgré son petit côté pixelart, Souldiers est un jeu très immersif. Une fois lancée, on a du mal à quitter le jeu. La faute à son histoire passionnante. Et ses grandes cartes à explorer, au mille et un secret. Son seul petit défaut, reste sa bande-son. Parfois, on a un mélange d'instruments qui tente de composer une musique. Et ce n'est pas vraiment un plaisir pour nos petites oreilles. Certes, ça met dans l'ambiance. Mais à la longue, on a envie de couper le son. Un petit défaut qui ne regarde que nous. Car certaines apprécieront sûrement ce drôle de mélange sonore.


Même si on a évité de trop en dire, pour garder quelques surprises lors de notre test final. On se rend compte qu'on en a déjà trop dit. Mais le jeu a encore beaucoup de secrets que nous n'avons pas encore découverts. Et on a hâte d'y retourner, pour voir ce que nous réserve la suite de cette fabuleuse aventure, qui sera sûrement la grosse surprise du côté des jeux indépendants qui sortiront en mai.

170 vues0 commentaire