• Couple of Gamer

[Preview] On a découvert les légendes de Swords of Legends Online


Alors que le futur MMORPG de Gameforge, Swords of Legends Online, a eu le droit à sa bêta fermée. Et on a eu la chance de pouvoir nous plonger dans ce tout nouveau monde fantastique qui s'inspire de la mythologie chinoise. Un MMORPG d'action qui surprend par ses graphismes époustouflants. Mais qui a encore un long chemin à parcourir, avant de se trouver une place parmi les MMORPG.

Trailer du jeu

Découvrir un nouveau MMORPG, c'est toujours intéressant. Découverte d'un nouveau monde. Maitrise de nouvelles classes. On a plein de choses à apprendre. Et ça, pendant de nombreuses heures. Swords of Legends Online n'est pas vraiment un nouveau MMORPG. Cela fait un bon moment que la franchise fait succès en Chine. Ce qui a sûrement poussé les développeurs à importer son jeu chez nous. L'avantage, c'est que les fans du jeu pourront bientôt découvrir Swords of Legends Online totalement traduit. Mais, est ce suffisant pour faire décrocher les fans du genre, de leurs jeux favoris ?


Avant de se lancer dans l'aventure de Swords of Legends Online, on y découvre les 6 classes du jeu. Lancier, Berserker, Mage Épéiste, Barde, Invocateur et Faucheur. Chacune des classes propose son style de combats, rapproché ou à distance, avec son rôle, DPS, Tank ou soutien. Même si on avait envie de prendre chacune de ses classes, nous avons opté pour Lancier et Mage Épéiste, histoire de découvrir les combats rapprochés, et les combats à distance. Le jeu propose que la race humaine. Mais ça permet de ne pas perdre de temps à la personnalisation. Enfin, c'est ce qu'on pourrait croire. Car, après avoir sélectionné notre classe, on se retrouve dans un menu de personnalisation tellement complet, qu'on y perd autant de temps que lors d'une sélection de races dans un MMORPG. Contour du visage. Yeux. Nez. Bouche. Coupe de cheveux. Taille. Corpulence. Il y a de quoi satisfaire n'importe quel joueur.

L'histoire de Swords of Legends Online est centrée sur une lame ancestrale qui a tenu le mal à distance, il y a de nombreuses années. Malheureusement, le mal est de retour dans le monde. Et on va devoir s'entraîner, pour enfermer le mal à nouveau, et vaincre le QI Négatif de la racine. Dès le début du jeu, on fait la rencontre de nombreux personnages, un peu trop nombreux. Et entre les diverses cinématiques, et quêtes principales, on ne sait plus, qui est qui. Mais étant donné que le jeu est une alpha. On a préféré perdre du temps sur le gameplay, avant l'histoire. On a donc délaissé volontairement certains aspects de l'histoire, parfois brouillon, pour se concentrer sur le jeu.


Dans Swords of Legends Online, on a la possibilité de jouer en mode standard ou en mode action. Le mode Standard va permettre de jouer au MMO de façon normale, avec son clavier et sa souris. Tandis que le mode action va limiter les actions aux claviers. On va donc prendre le contrôle des icônes sur l'écran, principalement avec notre souris. La différence entre les deux modes est surtout visibles lors des combats. Il est parfois plus agréable de cliquer sur les différents icônes de sa barre d'action, que d'appuyer sur les différentes touches de son clavier. Surtout que dans Swords of Legends Online, il y a de nombreuses actions. Et selon sa classe, il faudra appuyer consécutivement sur plusieurs touches, pour effectuer des actions. Et comme il est impossible de modifier les touches, on est très vite dépassé. Le choix du mode va aussi permettre à mieux maîtriser la course, et l'esquive. Mais ça reste une question de style. Les habitués de MMORPG referont utiliser le mode standard.

Les combats de Swords of Legends Online ne sont pas vraiment différents des autres MMORPG. On va cibler notre ennemi, et cliquer sur les actions que l'on souhaite, pour vaincre nos ennemis. Mais pour maîtriser les compétences, il faudra savoir gérer les combos, pour être sûr de faire mal. Heureusement, pendant notre aventure, une quête va nous apprendre à maîtriser chacun de nos pouvoirs. C'est une bonne chose. Car même si le jeu n'est pas difficile, quand on arrive face à une horde d'ennemis, c'est toujours agréable de savoir qu'on peut utiliser toute notre puissance, pour libérer une attaque dévastatrice.


Swords of Legends Online propose des environnements extrêmement jolies. Chaque nouveau lieu nous fait voyager dans un monde magique, qu'on souhaiterait découvrir librement. Malheureusement, on se rend très vite compte que ce n'est pas possible. Là où certains MMORPG sont dans un monde ouvert, Swords of Legends Online est dans un monde, où chaque nouveau portail nous emmene dans un lieu. Villages en ruines, Cimetières, Mausolées. Certes, c'est magnifique. Mais on aurait préféré que ce monde soit plus accessible, avec des quêtes un peu plus variées. Mais ça reste une alpha. Ce qui n'est pas représentatif de la version finale. Le voyage reste tout de même agréable. Certains points de vue sont époustouflants. Et même si avec notre monture volante, on n'a pas la possibilité d'accéder à certains lieux, on peut se faire une idée des différents décors que propose Swords of Legends Online. Mais le voyage est encore plus merveilleux avec la musique. On a le droit à des musiques traditionnels chinoises, qui s'adaptent selon la scène.

On pourrait passer des heures a décrypter Swords of Legends Online. Le jeu est complet. Et propose aussi un système de compagnon, permettant d'invoquer un allié qui nous assistera lors des combats. Des animaux de compagnie qui joueront un rôle important dans l'histoire. Et aussi un système de romance avec certains personnages. Ainsi que de nombreuses boutiques, proposant des achats In-Game. Bon, nous ne reviendrons pas sur ce dernier. Car nous n'avons pas voulu s'y intéresser plus que ça.


Swords of Legends Online est un MMO qui peut être intéressant. On y retrouve les mécaniques classiques d'un MMORPG. Ce qui ne dépaysera pas les fans du genre. Il propose un monde magnifique, aux musiques somptueuses. Et diverses classes, qui se maîtrisent assez facilement. L'histoire reste tout de même très linéaire. Et c'est sûrement ce qui nous fait le plus peur. On n'a pas vraiment l'impression d'être libre. Mais on espère se tromper. En tout cas, on a tout de même hâte d'être à cet été pour retourner dans ce monde magique, afin d'en apprendre plus sur ce QI négatif.

2 644 vues0 commentaire