• Couple of Gamer

[Preview] On a découvert le début de l'histoire de Gerda: A Flame in Winter


Annoncé lors d'un Indie World de Nintendo l'année dernière, le premier jeu édité par DONTNOD Entertainment, Gerda: A Flame in Winter, développé par PortaPlay, sortira le 1er septembre sur PC et Nintendo Switch. De notre côté, on a eu la chance de découvrir près de 3 heures d'aventure en compagnie de Gerda, afin de se faire un avis sur ce petit jeu, avant sa sortie, plus tard dans l’année.

Trailer du jeu

Gerda: A Flame in Winter est un jeu d'aventure narratif où l'on suit l'histoire d'une jeune infirmière prénommée Gerda, qui va nous faire vivre son expérience de la guerre, loin de la ligne de front. Lors de ce hands-on, on a eu la chance de suivre Gerda pendant 3 bonnes heures. On a parcouru quelques recoins de Tinglev, un petit village danois, afin d'y faire la rencontre de nombreux habitants. Notre but dans Gerda est très simple, il suffit simplement de se déplacer dans les différentes zones du village, pour y ramasser des objets, et parler aux nombreux habitants qui croiseront notre route. Dans Gerda, tout a une importance, même le moindre petit objet. Car c’est grâce à ça que va s’écrire notre aventure. En rencontrant des villageois, on va avoir quelques dialogues, avec des choix à faire. Et parfois, des objets à échanger. Selon nos choix, nos convictions politiques et autres vont changer.


Les dialogues ont une place très importante dans Gerda: A Flame in Winter. Nos réponses auront un impact sur les différentes relations avec les personnes que l’on rencontrera. Mais pas seulement. Depuis notre journal, on aura un suivi des relations, avec les Danois, les Allemands, l’occupation ou la résistance. Nos choix vont nous permettre ainsi de voir où penche notre cœur. Même si parfois, certains choix seront cornéliens. Montant ainsi notre relation avec les Allemands, alors qu’on aurait préféré être plus proche des Danois. Mais Gerda n’est pas une guerrière. C’est une simple infirmière qui tente de soigner les maux de la guerre, en aidant comme elle le peut, toutes les personnes qu’elle croise.

Plus on va avancer dans l’histoire, plus Gerda va gagner en énergie mentale. À la fin de chaque période, une questions nous sera posées. Et selon nos réponses, on gagnera des points de compassion, de perspicacité et d’esprit. Ces points nous serviront lors de nos prochains dialogues. Dans notre journal, on retrouvera aussi nos relations avec les différentes personnes que l’on aura rencontrées. Ainsi que des indices et des notes pour nous aider à progresser. Le journal regorgera aussi de faits historiques réels qui nous plongeront un peu plus dans l’histoire très touchante de Gerda. Bien sûr, même en relançant à plusieurs reprises des parties, tous les choix qu’on a pu faire jusqu’à présent n’ont pas eu d’impact. Mais tout se dévoilera dans la version finale.


Gerda: A Flame in Winter a cette petite touche dans la direction artistique qui se rapproche très familièrement du jeu indépendant 11-11 Memories Retold. Deux jeux pas si différents, qui parlent de la guerre. Une direction artistique qui fonctionne très bien pour raconter une histoire comme celle de Gerda: A Flame in Winter. Bien sûr, on a aussi le droit à un OST vraiment somptueux, à la fois doux et plein d’émotions. Pour le plus grand bonheur de nos petites oreilles.

Après quelques heures passées en compagnie de Gerda, on est totalement conquis. Ce petit jeu narratif est un véritable coup de cœur. Même si on n'a pas pu découvrir grand-chose du jeu. L'histoire s'annonce palpitante. Les musiques immersives. Et les choix, parfois cornéliens, nous donnent envie de s’y plonger encore plus. On aurait aimé pouvoir découvrir la suite de cette aventure. Malheureusement, il faudra attendre encore un peu pour découvrir la suite de Gerda: A Flame in Winter. Et pour nous, cette attente va être très longue.

1 305 vues0 commentaire